Publié le 26 Novembre 2010

Hier c'était le premier jour de gelées sur Grenoble. Aujourd'hui, c'est le second, la température oscillant autour de 0°C mais aussi le premier jour de neige en plaine. Pas de quoi s'affoler (juste une mince pellicule blanche en ville) et rien d'anormal pour l'époque mais il fallait noter cette date dans nos calendriers. La décade qui suit s'annonce assez mouvementée côté météo mais on ne sait pas encore quelle quantité de neige est attendue et à quelle altitude sera l'isotherme zéro. En attendant, retour sur des images de neige sur l'agglomération grenobloise prises durant ces dernières années.20

Parc de l'Ile d'Amour, Meylan, décembre 2009


22

Grenoble, grands boulevards , janvier 2010


23

Grenoble, grands boulevards , décembre 2008


32 1

Saint-Martin-d'Hères, janvier 2010


33

Grenoble, préfecture, décembre 2009


35 1

40 cm de neige sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, janvier 2010


36Tempête sur le boulevard Gambetta, Grenoble, décembre 2009


38 1

Saint-Martin-d'Hères, janvier 2010


39 1

Campus de Saint-Martin-d'Hères, janvier 2010


gre0

Grenoble, pont sur l'Isère, novembre 2005


P1100911 - copie

Grenoble, montée (ou descente) de la Bastille, janvier 2010


gre6

Grenoble, parc Paul Mistral, novembre 2005


gre2

Grenoble, vue générale, février 2005


gre1

Grenoble, site de la Bastille, mars 2005


96

Campus de Saint-Martin-d'Hères, janvier 2010


43

Petite rue de Gières, janvier 2010


46

Gières, l'église Saint-Marcel sous 40 cm de neige


58

Saint-Martin-d'Hères et la chaîne de Belledonne, 10 jours après les grosses chutes de neige de janvier 2010


64

Balade à vélo dans Gières après la tempête



Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #nivo-météo

Repost0

Publié le 25 Novembre 2010

smh.jpg-1,3°C relevée ce matin sur la station météo de Grenoble Saint-Martin-d'Hères. Sauf erreur de ma part, c'est la première gelée de cet automne. La date me paraît tardive (à confirmer avec les valeurs réelles) mais en même temps, c'est assez rare d'avoir des chutes de neige en plaine au mois de novembre à Grenoble. Il n'y a donc gelée en novembre que par ciel clair (donc par rayonnement nocturne) et le ciel ayant souvent été couvert ces dernières semaines... Information prise sur le site d'observation du massif alpin.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #nivo-météo

Repost0

Publié le 24 Novembre 2010

En rentrant dimanche soir d'une bonne sortie à skis, je m'étais dit que j'attendrais la prochaine chute pour ressortir. En restant deux jours à Grenoble, on n'a pas l'impression qu'il est retombé grand chose mais avec ces nuages qui accrochent les pentes et ce froid, de petites chutes de neige se produisent depuis 48h. Le résultat est là : rien à voir avec Chamrousse. Déjà 25 centimètres au départ du foyer de fond du Barioz à 1400 m d'altitude.
gr.JPG

Et plus on monte, plus il y en a. Je mesure sur le plat à 1800 m d'altitude une couche de 60 cm de neige fraîche, posée sur un fond dur de près de 20 centimètres. Arrivé à cet endroit, je suis dans le brouillard et le ciel couvert jusque là ne semble pas se dégager.  Le sommet est tout proche, je me contente du point 1914. On n'est pas à dix mètres près, d'autant que pour aller au vrai sommet, il n'y a que du plat. Au retour, je me pose sur le replat à 1800 m, dans l'espoir d'une éclaircie. Je ne sais pas pourquoi je reste jusqu'au dernier moment mais j'y crois. Tout à coup, il me semble apercevoir des couleurs à travers le brouillard. Et puis, comme par miracle, le ciel se déchire.
gr_2-copie-1.JPGLe soleil passe sous la barre de nuages et, durant une petite dizaine de minutes, m'inonde de ses rayons oranges.
gr_5.JPG

Peu de sommets sont éclairés car la trouée est fine mais c'est mon soir de chance : je suis précisément à l'endroit où il fallait être ! gr_3.JPG

Je profite de cet instant privilégié.

gr_7.JPG

Encore deux photos pour finir cette série. Je ne sais pas laquelle choisir.

gr_9.JPG

gr_10.JPG

Allez, il est temps de descendre : la neige est poudreuse et, cerise sur le gâteau, je ne touche pas un seul caillou.

gr_11.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 21 Novembre 2010

2010-11-0672---copie.JPGQuel soleil ! Ce week-end devait être maussade et finalement, le soleil est provocateur ce dimanche. Après le salon du livre de régionalisme alpin et le déjeuner, je retrouve Thibaut et à 14h30, nos quatre peaux de phoques glissent sur les pentes de la croix de Chamrousse. Je ne suis pas particulièrement fan du secteur mais l'après-midi, il y a souvent de belles lumières et puis, il faut reconnaître que le point de vue est superbe. Et en ce moment, avec le peu de neige présente (quoique pour la date, c'est déjà pas si mal), il n'y a pas pléthore de possibilités à proximité directe de Grenoble. Autre avantage du coin (ou inconvénient c'est comme on veut), c'est qu'il y a pas mal de "manip". Il faut d'abord descendre de la Croix puis remettre les peaux pour gagner les Vans. Et idem au retour. Cet après-midi, on va avoir de quoi se refamiliariser avec l'activité. La trace est évidemment faite et la Croix est vite avalée. Nous y rencontrons toujours du monde : aujourd'hui, ce sera Fabien et Jean-Christophe. Retrait des peaux et hop vers les lacs Robert. Cinq minutes plus tard et nous voilà à nouveau en train de "rephoquer" pour rejoindre le pied d'un petit couloir encaissé au-dessus des lacs : le couloir des Robert. Grrr! Il y a déjà une trace dedans. Il faut reconnaître qu'être le premier à tracer un itinéraire est un privilège qui devient de plus en plus rare. Finalement, ce ne sera pas gênant à la descente et on en profitera un peu à la montée, à pied, dans 50 cm de neige poudreuse, après avoir mis les skis sur le sac.


Il est 16h00 quand nous sommes de retour aux lacs Robert. Nouvelle remise des peaux et direction le Grand Van. La lumière est de plus en plus belle à l'approche du sommet. 2010-11-0676---copie.JPG

Malgré les nuages qui barrent l'ouest, le soleil filtre par moments, laissant de beaux rayons inonder l'Oisans.

2010-11-0683---copie.JPG

La chaîne des Grandes Rousses s'embrase également. Il est l'heure de descendre. La neige commence à regeler, ce sera presque du ski de printemps.

2010-11-0681---copie.JPG

Nouvelle manip : troisième remise de peaux pour remonter à la Croix, juste derrière un dernier randonneur. Aujourd'hui, nous fermons la marche. Nous arrivons sur le dôme sommital au moment où la lune apparaît derrière le Grand Sorbier. C'était comme prévu : la pleine Lune se lève à 17h30.

2010-11-0695.JPG

Cette image est prise à 1600 ISO avec le petit Powershot S95 dont le principal défaut reste le manque de dynamique (je sais, je l'ai déjà dit mais là c'est évident avec cette image où la Lune est complètement grillée). Comme j'ai dans mon sac un tout petit trépied de quelques grammes, je peux refaire un image fixe depuis la Croix en pause longue (et donc basse sensibilité). Le problème de la surex de la Lune reste entier mais le grain devient invisible.

2010-11-0704---copie.JPG

Dernière descente au clair de Lune sur les pistes désertées de la Croix. Peu de neige, mais ça skie très bien grâce au damage résultant des nombreux passages de la journée. Finalement, c'est comme si on était sur une piste.


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 21 Novembre 2010

2010-11-0666.jpg

Autre manifestation de ce week-end, le 19è salon du livre de régionalisme alpin qui se déroulait dans l'ancien musée de peinture place de Verdun à Grenoble. Après s'être acquité d'un droit d'entrée, on a libre cours dans la galerie ou les libraires et les bouquinistes exposent (et vendent) leurs ouvrages dédiés de plus ou moins près à la montagne. L'occasion pour les collectionneurs de (plus ou moins) vieux ouvrages de compléter leur collection.

C'est encore un moment où l'on croise des têtes connues bien que ce salon n'intéresse pas forcément la même population que la bourse aux skis de rando.

bouquins.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #publications

Repost0