Publié le 6 Octobre 2010

On continue dans la lancée sur le cerf. Ce matin, avec une belle lumière et de belles couleurs, de bien belles observations sur un site archi connu du Vercors où j'aime bien me rendre une fois par an pour le brame. Les images ne cassent pas des briques mais je trouve l'ambiance sympa. cerf-copie-1.JPG

Un beau 12 cors brame dans une clairière un peu lointaine mais l'ambiance est là avec les couleurs d'automne

cerf_2-copie-1.JPG

 

Dans cette clairière, j'observerai 3 à 4 cerfs différents dont un beau 13 cors. Trois brament dans la hêtraie mais ne veulent pas se montrer. Heureusement, une biche traverse à découvert et un gros cerf la prend en chasse

cerf_3-copie-1.JPG

Il se faufile entre les bosquets. Pas facile à suivre avec l'appareil photo

cerf_4-copie-1.JPG

Il passe entre deux buissons ; dommage que les bois soient en partie masqués, l'image aurait été sympa. Elle clôture cette belle matinée durant laquelle une quinzaine d'animaux (biches et cerfs) seront observés.

cerf_5-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

Quelques beaux sommets de Maurienne. Tout d'abord, unu vue panoramique depuis les hauteurs de Termignon

site_3.JPG


Et puis une vue de sa majesté la dent Parrachée (3697 m)

site_2.JPG


Depuis le même endroit, une vue plus élargie sur des sommets peu connus

site_9.JPG


Et dans le dos, la vue sur la fameuse dent Parrachée

site_4.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

Le site de cette série d'images est très différent du précédent. Aussi, si les animaux sont plus faciles à voir, il est difficile de se placer de manière idéale tant il y a de possibilités d'observations, toutes comportant des inconvénients.

Le premier cerf observé est un jeune 6 cors qui m'a sans doute détecté lors de mon arrivée sur les lieux.

site 16


Ensuite, j'ai le loisir d'observer d'abord un autre 6 cors beaucoup plus massif, qui poursuit une harde de biches. Il brame et court la langue pendante.

site 33


Il s'arrête, scrute les environs puis reprend sa route.

site 34


Puis c'est au tour d'un daguet de passer relativement près de moi sans m'avoir vu
site 30
Et puis, un fracas, des bruits de pas. Une harde biches est poursuivie par un gros 11 cors. Elle passe encore plus près avec le gros mâle, langue pendante.

site 15


De plus en plus près : l'inconvénient d'avoir une focale fixe. J'étais en train d'hésiter à monter le 70-200 pour photographier une harde de biches dans son environnement puis je me ravise en gardant le 300 mm. Un cerf s'approche dans ma direction. Il me vient droit dessus. Je ne fais plus un seul mouvement. Pas le temps de passer l'appareil en mode vertical. Résultat : je fige le court instant (celui-là, il m'a bel et bien vu !) comme je peux en rognant les bois de l'animal qui s'arrête le temps de m'identifier à 5 mètres. J'ai bien cru qu'il allait me charger !

site 36

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

Une petite galerie d'images prises en Maurienne durant ce beau samedi d'automne.

site 25

Mélange de résineux et de feuillus (sorbiers, érables)

 

site 12

Peupliers

 

site 24

Hameau bucolique entre mélèzes et frênes

 

site 28

myrtillers

 

site 26

Hameau de Maurienne typique

 

site 27

Erable sycomore

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

En cherchant une compagnie de lagopèdes, je remonte une petite arête. JC m'attend au sommet et jette un coup d'oeil en contre-bas. Il me fait signe qu'à trois mètres de moi, il a vu une hermine bouger. Je passe la tête par-dessus un rocher et voici l'hermine en question.

site_5.JPG

Je n'en crois pas mes yeux. Là, juste devant moi, un lièvre variable en mue d'automne est prostré contre un rocher. J'ai juste le temps de faire deux photos et il détale. Fort heureusement, il s'arrête dans une pente terreuse pas très loin et nous laisse le soin d'admirer ses pattes blanches.

site 6

site_7.JPG

Puis il fait demi-tour et va se réfugier dans une pente raide d'éboulis recouverts d'une fine pellicule de neige. Un terrain trop scabreux pour s'y rendre en baskets l'appareil photo à la main. Mais en fouinant aux jumelles, je finis par le retrouver entre des gros rochers pour une dernière image en plongée.

site_8.JPG

Une rencontre vraiment fascinante.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0