animaux

Publié le 19 Mars 2013

Peu de sorties en ce moment. Météo déplorable les jours de dispo, reprise sérieusement de la grimpe indoor pour pouvoir attaquer la saison extérieure sereinement, flemme...

En me baladant sur le net, je suis tombé sur des avis mettant en avant les Canon s95/100/110 pour la digiscopie, ce procédé qui consiste à associer un appareil photo numérique à une longue-vue terrestre via un adaptateur pour en faire un super téléobjectif. Du coup, j'ai bien envie de my remettre car en regardant à nouveau les images faites avec ma Leica APO Televid 77 et le vieux Powershot A95 archaïque, je me dis que ce n'était pas si mauvais.

Petit coup d'oeil dans le rétro en quelques articles, en commençant par les mammifères de montagne.

2013-03-7194-copie.jpg

Gros plan de chamois (chèvre).

2013-03 4779 copie

Le chamois, un sujet idéal pour la digi.

2013-03 8286 copie

Dernier gros plan de chamois sur herbe givrée. Un poil sombre celle-là.

2013-03-4875-copie.jpg

Un mouflon levant la tête durant la pâture.

2013-03-4598-copie.jpg

Cerf pendant le brame. La digi permet d'être à distance et de limiter le dérangement.

2013-03 7350 copie

Cadrage presque trop serré pour ce cerf douze cors !

 

Biche faisant une grimace au photographe.

2013-03 6918 copie

Jeune chevreuil dans la prairie.

2013-03 5940 copie

Chevreuil à la fin de l'hiver, avec les bois encore en velours

2013-03-6303-copie-copie-1.jpg

Chevrette au printemps, pendant la mue.

2013-03-6418-copie.jpg

Mâle au début de l'été.

2013-03-6945-copie.jpg

Mâle (brocard) en plein été.

2013-03-8109-copie-copie-1.jpg

Renard roux, en pleine recherche de nourriture au début du printemps.

2013-03-5214-copie.jpg

Lièvre brun au camouflage.

 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 22 Février 2013

Il y a quelques années, j'avais travaillé plusieurs mois à l'école maternelle de Montbonnot. "A l'époque", l'équipe (enseignants, mairie...) était déjà bien branchée "oiseaux" avec notamment un projet autour du refuge LPO du parc de Mirebel. Le sujet me tenant particulièrement à coeur, je me souviens avoir constitué avec des enfants un gros dossier sur les oiseaux. En début d'année scolaire, j'ai recroisé des enfants qui ont maintenant bien grandi et qui sont venus naturellement vers moi en me disant : "tu te rappelles de nous, c'était super avec les oiseaux...". Voilà qui fait plaisir. Entre temps, le projet s'est poursuivi et l'école maternelle est elle-même devenue "refuge LPO". Y étant de passage cette semaine, j'ai pu admirer de nombreux oiseaux venant se nourrir aux différentes mangeoires. Et de voir que les enfants y sont très sensibles. De touts petits bouts n'hésitant pas à m'interpeler en pleine classe : "Regarde Lionel y'a le gros-bec casse-noyaux". Impressionnant leurs connaissances... Durant la pause méridienne, j'en ai profité pour faire quelques clichés avec le reflex, mais un peu à la va-vite "caché" derrière la vitre (pas toujours très propre) de la classe. On commence par le fameux gros-bec.

2013-02.1-2161.jpg

Suivi de son cousin nettement plus petit et plus fréquent, le pinson des arbres.

2013-02.1-2152.jpg

Le pinson du nord était aussi de la partie.

2013-02.1-2230.jpg

Autre fringille très fréquent : le verdier mâles et femelles.

2013-02.1-1997.jpg

Beaucoup plus gros, la tourterelle turque est également omniprésente.

2013-02.1-1962.jpg

Encore plus gros, voici celui qui fait fuir tous les autres. Ce prédateur se nourrit aussi de graines. Photo pas si mal de la pie bavarde qui laisse bien voir les reflets bleus et verts de ce bel oiseau.

2013-02.1-2039.jpg

En l'espace d'une demi-heure, j'ai aussi pris quelques photos de merle noir et rouge-gorge mais je n'ose pas les montrer, surtout pour des espèces si faciles à mettre en boîte. Parmi les autres visiteurs du jour non photographiés : le chardonneret, le moineau domestiques, la mésange charbonnière. Mésanges bleues, noires, huppées, sittelles sont aussi venues sur le site. Un régal pour les yeux des enfants qui ont bien accroché. A l'occasion j'irai fouiller dans mes archives pour ressortir des photos potables de ces espèces. 

A noter que sur la majorité des images, les oiseaux sont sur terrain sec. Il ne reste en effet que quelques traces de neige à Montbonnot alors que quelques kilomètres à l'est à même altitude, les sols sont encore majoritairement blancs à Bernin où il est tombé au moins deux fois de neige. Par ailleurs, avec le froid actuel (aujourd'hui mini -1°C ; maxi +2°C), la fonte est quasi nulle depuis deux jours. Les températures étant annoncées inférieures aux normales saisonnières pour la semaine à venir, il y a fort à parier que la neige persiste donc à côté de la maison durant encore plusieurs jours. On relève encore une moyenne de près de 15 cm en terrain plat un tant soit peu protégé des rayons directs du soleil à 300 m d'altitude.

2013-02.1-1905-copie-1.jpg



Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 5 Février 2013

P1020760-copie.jpg

Ils étaient annoncés en début d'hiver. Dès le mois de décembre, les jaseurs avaient gagné la France jusque dans l'Ain et une observation avait même été faite dans les Hautes-Alpes. On pouvait donc s'attendre à une invasion. La dernière vraie invasion date de 2005.

P1020997 copie

Le jaseur boréal est un oiseau du nord de l'Europe qui, en moyenne une fois tous les dix ans, se disperse de manière massive plus au sud durant l'hiver. Une bonne reproduction associée à une faible productivité des baies dont il raffole sont sans doute à l'origine de ces mouvements.

P1020972-copie.jpg

En 2009, on avait eu droit à une mini invasion en fin d'hiver avec quelques groupes bien localisés en Haute-Savoie. J'avais même eu la chance d'en observer début avril à Grenoble mais cela était très passager.

P1020866-copie.jpg

Cette année, on pouvait donc s'attendre à une invasion mais depuis le début de l'année, plus de nouvelles. Il semble que celle-ci ne se soit pas poursuivie davantage. Dommage pour cet oiseau à la fois peu farouche et photogénique. On attendra.

P1020933-copie.jpg

En attendant, je ressors des images de 2005 prises à Corrençon-en-Vercors, à l'époque avec le bridge Lumix TZ10, ses 4 mp, son télé 35-420 f/2,8 constant.

P1020959-copie.jpg

La qualité laisse à désirer. C'est intéressant de voir à quel point l'oeil "s'expertise". Il y a quelques années, je trouvais ces images très belles. Maintenant, même si l'attitude des oiseaux sur certaines d'entre elles me plaît beaucoup, je suis plus modéré sur la qualité d'image : des aberrations chromatiques à gogo, du bruit...

P1020990-copie.jpg

La dernière fait partie de la petite observation du 4 avril 2009, date par ailleurs très triste pour d'autres raisons. Je me suis d'ailleurs demandé si ce n'était pas Nicolas qui m'avait "envoyé" ces jaseurs en guise de clin d'oeil de départ, d'autant que cette observation isolée s'est réalisée à une date tardive (ceux observés début mai 2005 dans Belledonne étaient sans doute des rescapés parmi les milliers qui avaient envahi la France alors que là...). Dans tous les cas, on oeil averti aura remarqué la qualité d'image sans commune mesure avec les précédentes. En 2009, j'avais déjà le reflex et on voit toute la différence avec le vilain bridge même si l'optique employée n'était pas un super caillou (Canon 70-300 f/4-5,6 à la focale maxi - revendu depuis) et si l'image est fortement cropée (recadrée de verticale en horizontale, si si...).

2013-02-0026-copie.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 4 Février 2013

2013-02-0329.JPG

Pour eux aussi les conditions sont difficiles. Pourtant l'ongulé le plus à l'aise dans la neige, le chamois s'enfonce jusqu'au ventre dans l'épaisse couche. La petite troupe préfèrera les crêtes dénudés par le vent malgré les températures sibériennes. Les cerfs, chevreuils et sangliers restent sagement à l'étage inférieur, notamment dans la pessière où les branches retiennent la neige.

2013-02-0306.jpg 2013-02-0293.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 27 Janvier 2013

2013-01.1-0264-copie.jpg

Juste à côté de la maison, le marais de Monfort (commune de Crolles) est une des rares zones humides de la vallée du Grésivaudan. L'occasion d'une petite sortie en famille ce dimanche matin avant la pluie.

2013-01.1-0219-copie.jpg

Il est intéressant de faire le sentier du "papillon", qui traverse la zone marécageuse grâce à un chemin en bois puis de tourner autour des deux étangs.

2013-01.1-0239-copie.jpg

La neige est encore bien présente en fond de vallée depuis deux semaines maintenant.

2013-01.1-0255-copie.jpg

Un peu de glace aussi pouvant donner quelques sujets photographiques.

2013-01.1-0250-copie.jpg

A l'occasion, je ressors quelques images d'archives faites sur le site avec le bridge Panasonic TZ10.

P1030288 copie

Une femelle de Busard Saint-Martin survole la roselière.

P1030979 copie

Puis passe en vol. Ce bridge possédait un télé 35-420 mm f/2,8 constante. Avec du recul, c'est bien sûr minable en comparaison au reflex mais à "l'époque", ça permettait de bien s'amuser sans s'encombrer ni trop dépenser et le concept était intéressant.

P1030284 copie

Voici maintenant le mâle et sa livrée grise puis, ci-dessous, un autre rapace : la buse variable.

P1030968 copie

Chez les passereaux, un des hivernants les plus sympathiques est le tarin des aulnes.

P1030819 copie

Ci-dessus, un mâle ; ci-dessous, une femelle.

P1030734 copie

Le site n'est pas majeur mais il a le mérite d'exister et mérite d'autant plus d'être protégé que notre vallée n'est pas si riche de ce côté. Avec un oeil averti, on pourra même découvrir des espèces beaucoup plus discrètes comme ces hiboux moyens-ducs dans leur dortoir hivernal.

P1030230 copie

Plus facile à repérer, la martin-pêcheur est aussi un habitué des lieux. Je termine par une image de cet oiseau coloré, prise au reflex cette fois-ci et sur une autre site de l'agglo grenobloise.

martin

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0