balade

Publié le 20 Juin 2019

N'étant actuellement pas dans une dynamique de montagne "sportive d'été", i.e. randonnée "fast and light", n'ayant plus goût non plus au ski malgré la neige encore bien présente, je m'octroie une (grosse) demi-journée dans le massif de Belledonne à flâner avec mon appareil photo. Je rentre quand même avec ma dose : un millier de mètres de dénivelé, un effort hâché par les pauses, du terrain pas toujours roulant... Pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau images mais malgré tout un joli ciel à l'aube et quelques petites bébêtes qui sortent avec la pluie qui s'invite assez tôt.

Beau ciel vers 5h45

Beau ciel vers 5h45

Les cerfs sont de sortie

Les cerfs sont de sortie

La pluie s'est déjà invitée et va revenir

La pluie s'est déjà invitée et va revenir

Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée
Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée

Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #animaux, #paysages, #nuitée, #Belledonne

Repost0

Publié le 4 Juin 2019

Passer une nuit en refuge. Ce qui était au départ utilisé comme approche pour des objectifs plus ambitieux, est également, et cela ne date pas d'aujourd'hui, une finalité en soi comme objectif d'immersion en montagne. Ces moments forts sont de plus en plus recherchés pour des sorties en famille et cela n'est pas sans poser des problèmes de nuisances et de surfréquentation. Nous allons revenir très bientôt sur ce qui pourrait être une charte d'utilisation des cabanes ouvertes au public sans gardiennage dont le massif de Belledonne a le secret.

En attendant, nous en avons profité ce mardi soir en partant après le repas et en arrivant un peu avant le coucher du soleil avec ma petite Emie, ce qui est rendu possible par notre timing de disponibilité mais surtout par l'horaire d'été qui, je l'espère, sera adopté lors de l'abandon prévu du changement d'heure.

Le refuge de la Perrière est une des belles cabanes du massif mais elle souffre de sa proximité avec le parking (une demie-heure de marche). Sa rénovation (rafraichissement, matelas pour 18 personnes, 18 couvertures...) comme étape incontournable du GR738 risque d'attirer encore plus de monde alors autant informer plutôt que de panser. Parmi les comportements à proscrire ou à adopter, on note, dans le cadre d'une utilisation de type "immersion" :
- la capacité d'un groupe à faire demi-tour en cas de cabane déjà bien remplie
- l'abandon de l'idée de monter en trop grand groupe, le "trop grand" étant à adapter en fonction de la taille de chaque cabane
- le respect des lieux (nettoyage, utilisation du bois avec parcimonie, transport des déchets)
- et bien fermer la porte en partant : un oubli et le renard fera un carnage !

Petite marche d'approche agréable
Petite marche d'approche agréable
Petite marche d'approche agréable

Petite marche d'approche agréable

Arrivée au refuge, installation, et on profite des dernières minutes de soleil
Arrivée au refuge, installation, et on profite des dernières minutes de soleil
Arrivée au refuge, installation, et on profite des dernières minutes de soleil
Arrivée au refuge, installation, et on profite des dernières minutes de soleil

Arrivée au refuge, installation, et on profite des dernières minutes de soleil

Un intérieur fort agréable
Un intérieur fort agréable
Un intérieur fort agréable
Un intérieur fort agréable

Un intérieur fort agréable

Et une petite balade le lendemain matin avant l'arrivée de la chaleur

Et une petite balade le lendemain matin avant l'arrivée de la chaleur

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #nuitée, #Belledonne

Repost0

Publié le 2 Juin 2019

Loup y es-tu ?... Le loup, comme le lynx, sont typiquement les animaux que l'on ne voit pas mais qui eux, nous voient. A contrario du cerf ou du chevreuil qui s'enfuit bruyamment dans la forêt à l'approche du bipède, le loup  a de grandes chances d'être posé sur un rocher, au creux d'un arbre, sur un promontoire décalé des sentiers... et d'observer discrètement tout notre remue-ménage. Je ne le saurai jamais mais je serais très curieux de savoir combien de fois j'aurais pu l'observer si, en passant à proximité ou à portée de jumelles, j'avais été au courant de sa présence.

Depuis que j'ai entrepris de connaître un peu cet animal dans nos montagnes en 2018, je ne l'ai aperçu en direct qu'une seule fois. Nous verrons ce que 2019 nous réserve. En attendant, cette quête du loup reste avant tout un prétexte pour sortir et durant ces pérégrinations, la nature nous offre tout son cortège de trésors.

loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau

loup, renard, chamois, blaireau

chamois

chamois

Grimpereau des bois

Grimpereau des bois

Précédé de quelques heures seulement, compte tenu des températures

Précédé de quelques heures seulement, compte tenu des températures

Autre trésor
Autre trésor

Autre trésor

Rien que pour les yeux

Rien que pour les yeux

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux, #loup, #récoltes, #balade, #Chartreuse

Repost0

Publié le 26 Mai 2019

Que de monde ce matin lors de cette sortie un peu improvisée au dernier moment ! Départ 6h, retour midi et déambulations dans "mes" montagnes en découvrant encore des sentes et passages que je ne connaissais pas. A vrai dire, c'était un itinéraire bis en raison de la neige m'ayant empêché de poursuivre (ce qui aurait été possible mais au pris d'efforts, en baskets...) là où j'avais prévu de passer.

Parti avec le petit EOS 100D et le 300 f/4 "allégé" (entendez par là, sans le collier de pied) au cas où, je n'ai pas regretté et suis même arrivé à épuisement de la batterie. Il est vrai que j'avais oublié que ce n'était pas (du tout) la même autonomie que le 6D.

La matinée a commencé avec une harde de cerf puis des chevreuils et un sanglier. Des chamois et des tas de petits oiseaux ont complété la liste des observations. J'ai également eu le plaisir de (re)voir une chevêchette mâle.

Mésange noire apportant le ravito au nid

Mésange noire apportant le ravito au nid

Chevêchette
Chevêchette
Chevêchette

Chevêchette

Au décollage : une image dont je rêvais depuis un moment. Mise au point manuelle "en avant", fermeture du diaph à f/9, 3200 ISO, 1/500è sec et un peu de chance avec la rafale à seulement 4 im/sec du petit 100D

Au décollage : une image dont je rêvais depuis un moment. Mise au point manuelle "en avant", fermeture du diaph à f/9, 3200 ISO, 1/500è sec et un peu de chance avec la rafale à seulement 4 im/sec du petit 100D

Ce brocard a mis plusieurs minutes avant de me détecter, à force de se rapprocher de moi

Ce brocard a mis plusieurs minutes avant de me détecter, à force de se rapprocher de moi

Une belle ambiance de printemps

Une belle ambiance de printemps

En retard, une narcisse à 1200 m d'altitude

En retard, une narcisse à 1200 m d'altitude

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #chevechette, #animaux, #balade, #Belledonne

Repost0

Publié le 1 Mai 2019

Pas de suivi loup, pas de ski, pas de boulot à la maison non plus. Juste une petite sortie en famille, loin des prises de tête et au milieu du chant des oiseaux. Nous avons eu la chance d'entendre de très près le tambourinage du pic noir. La nature reprend peu à peu ses droits en moyenne montagne. Pour ce qui est de Belledonne nord, il est désormais possible de se balader sans être trop gêné par la neige au-dessous de 1300 m en versants nord et jusque vers 1700 m en versants sud. Pas de légende non plus aujourd'hui sur les images, j'ai la flemme. C'est le premier mai quoi. Si vous voulez savoir dans quel secteur cela se trouve, il y a un indice explicite sur les photos.

Fête du travail
Fête du travail
Fête du travail
Fête du travail
Fête du travail

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #Belledonne

Repost0