brame du cerf

Publié le 27 Septembre 2011

2011-09-5192---copie.JPGUne splendide matinée sur ce spot archi c onnu du sud Vercors.  Malgré la foule qui, depuis une dizaine d'années fait écho à la campagne publicitaire lancée par le CG26, j'aime y retourner une fois par an car on n'est rarement déçu des observations et des écoutes que l'on y fait. En contre-partie, une zone de quiétude a été matérialisée entre le 15/09 et le 15/10 afin d'éviter que les visiteurs à deux pattes aillent déranger les places de brame.


Et puis, avec Stella du haut de ses 4 ans et demi pour qui c'était une première, je ne connais pas meilleur site pour les enfants : du cerf plein les oreilles et plein les yeux quand ça veut bien, tout ça pour vingt minutes de marche sur un sentier à peine montant.

 

Il est à peine 6h30 lorsque nous commençons à cheminer sur le sentier qui mène à la butte du Serrou. A peine arrivés, l'aube prend naissance et les cerfs se répondent dans tous les sens. Stella s'installe pour un petit déj hors du commun.


Très vite, un premier cerf se montre. Il n'a pas une superbe ramure mais sa présence ici récompense les lève-tôt. 1600 ISO ; 1sec de pause au trépied. Ca casse pas trois pattes à un canard mais l'objectif (c'est le cas de le dire) et avant tout de partager ce moment avec ma fille et pour le coup, ça ne peut pas mieux commencer.

cerf - copieLe concert de brame réveille la hêtraie et seuls la chouette hulotte et le pic noir peuvent aussi se faire entendre.

Puis c'est au tour d'une biche et de son faon d'apparaître en contre-bas de notre poste d'observation. Nous sommes repérés mais les animaux ont pris l'habitude et ont compris que la zone de quiétude était respectée et prennent parfois le temps de la pause. Avec le trépied, une fois l'image cadrée, Stella peut alors se faire plaisir en appuyant sur le déclencheur.

cerf_2---copie.JPGElle prend ensuite les jumelles pour essayer de deviner quelque chose tout au fond dans cette belle clairière

2011-09-5194---copie.JPGUne groupe de biches émerge de la forêt. Il faut surveiller car très souvent, il y a le cerf derrière. Et bingo, le voilà. On est certes à bonne distance avec une bien mauvaise lumière brumeuse pour la photo mais avec les jumelles, on garde le souvenir dans sa tête. La scène dure un moment. Le gros 14 cors brame à découvert.

cerf_6---copie.JPGPuis il fait le tour de la clairière, avant de revenir vers les biches qui regagnent alors la forêt.

cerf 8 - copie cerf 9 - copie

 

Le soleil commence à éclairer quelques premiers plans et Stella, qui abuse de la pression du déclencheur, trouve un joli plan de feuilles de hêtres sous un rayon de lumière du matin.

cerf 12 - copieMais ne relâchons pas la garde. Tout près, dans la clairière en contre-bas de l'observatoire, un faon de l'année apparaît.

cerf 13 - copieIl n'est bien sûr pas seul. Sa mère sort également de la forêt à proximité. Y aurait-il un cerf derrière tout ça ?

cerf 15 - copieEh bien oui ! Il est là ! Tout proche. Ce beau 12 cors qui brame depuis deux heures à couvert décide enfin de se montrer.

cerf 16 - copieIl est bien sale. Il a dû se frotter dans une souille. N'en perdons-pas une miette car une telle proximité est rare. Heureusement ce matin, nous sommes peu nombreux. Un groupe d'une dizaine qui n'a pas eu la patience d'attendre plus longtemps n'aura finalement pas passé trop de temps sur place. Dommage pour lui. Tant mieux pour ceux qui ont eu la patience d'attendre, la chance d'être là et finalement, de faire ces observations bien au calme.

2011-09 5207 - copieNotre beau mâle suit une harde de biches et leurs faons. Un beau harem pour ce cerf en pleine force de l'âge.

cerf 21 - copieIl se retourne et surveille attentivement la forêt. Y aurait-il d'autres biches qui arrivent ? un rival ?

cerf 20 - copieBen non. Apparemment, c'est une fausse alerte. Il n'y a plus de temps à perdre, le cerf rattrape les biches qui ont pris un peu d'avance.

cerf 23 - copieIl fait un premier passage puis disparaît dans la forêt avant de revenir une troisième fois sur ses pas. Va-t-il repasser dans la zone de clairières une troisième fois ?

cerf 22 - copieVingt minutes plus tard, il nous fait ce cadeau. Je le "sentais" arriver dans la forêt. Des branches qui craquent, des apparitions furtives entre les arbres et cette fois, il sort au soleil.

cerf 24 - copieIl n'est pas facile à suivre car il avance vite et le terrain découvert est limité, souvent interrompu par des bosquets.

cerf 26 - copieLes biches font une dernière pose puis cette fois, semblent définitivement aller se mettre à l'abri des regards. Il est 10h30. Les raires se font de plus en plus rares. Il y aura sûrement d'autres apparitions avant le nouveau pic de la soirée mais elles seront sans doute rares. Stella, pour sa première sortie brame, a eu mieux que ce que j'ai pu faire moi-même sur ce site depuis plusieurs années. Il est temps de se retirer et d'aller se poser au soleil pour le pique-nique. Merci dame Nature pour cette belle matinée partagée avec ma fille.

2011-09 5201 - copie

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 24 Septembre 2011

2011-09-1970---copie.JPG

Le dernier croissant de Lune se lève en même temps que je m'active pour rejoindre une place de brame.

cerf_1.JPGUn peu de voiture, une marche d'approche un peu longue. Lorsque j'arrive sur les lieux, il commence déjà à faire jour. Un cerf et une biche m'ont repéré. Il se déplaceront un peu plus loin et je suis suivrai leur évolution aux jumelles toute la matinée dans les alpages.

cerf_2.JPGUn peu plus tard, c'est une biche qui sort non loin de mon poste d'affût. Elle est accompagnée d'autres biches et d'un mâle.

cerf.JPGLe mâle est un jeune cerf assez remuant. Il suit la harde de sept biches inlassablement. Un autre brame tout près mais ne sortira pas du couvert. Pas d'images de brame aujourd'hui. Une première sortie fort sympathique en Maurienne même si les photos restent moyennes : une bonne quinzaine de biches sur la place et six mâles différents observés. Ca promet quand les explications auront vraiment lieu.2011-09-2013---copie.JPGTout à coup, un bruit fend l'air : c'est une bartavelle qui vient de se poser un peu au-dessus de mon poste d'affût.2011-09-2045---copie.JPGEn milieu de matinée, c'est calme. Je vois des cerfs assez loin mais plus rien ne se passe sur ma place. Je pars en vadrouille et photographie ces édelweiss.2011-09-2055---copie.JPGDernières fleurs encore écloses avant le froid, elles sont été surprises par la rosée du matin bien que la température soit encore relativement clémente.2011-09-2098---copie.JPGAu loin, un aigle royal apparaît. En deux temps trois mouvements il prend de l'altitude sur un thermique et se retrouve déjà trop haut pour une belle photo.2011-09-2108---copie.JPGSa teinte brune foncée nous rappelle que c'est un aigle adulte, l'immature étant tout noir avec des taches blanches sous les ailes.2011-09-2141---copie.JPGAu retour, dans la forêt de pins, j'assiste à un splendide ballet donné par quatre écureuils roux, forme brune.2011-09-2154---copie.JPG

Une bien sympathique journée nature en montagne, ça faisait longtemps, bien que la lumière était franchement mauvaise, très "laiteuse".

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 6 Octobre 2010

On continue dans la lancée sur le cerf. Ce matin, avec une belle lumière et de belles couleurs, de bien belles observations sur un site archi connu du Vercors où j'aime bien me rendre une fois par an pour le brame. Les images ne cassent pas des briques mais je trouve l'ambiance sympa. cerf-copie-1.JPG

Un beau 12 cors brame dans une clairière un peu lointaine mais l'ambiance est là avec les couleurs d'automne

cerf_2-copie-1.JPG

 

Dans cette clairière, j'observerai 3 à 4 cerfs différents dont un beau 13 cors. Trois brament dans la hêtraie mais ne veulent pas se montrer. Heureusement, une biche traverse à découvert et un gros cerf la prend en chasse

cerf_3-copie-1.JPG

Il se faufile entre les bosquets. Pas facile à suivre avec l'appareil photo

cerf_4-copie-1.JPG

Il passe entre deux buissons ; dommage que les bois soient en partie masqués, l'image aurait été sympa. Elle clôture cette belle matinée durant laquelle une quinzaine d'animaux (biches et cerfs) seront observés.

cerf_5-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

Le site de cette série d'images est très différent du précédent. Aussi, si les animaux sont plus faciles à voir, il est difficile de se placer de manière idéale tant il y a de possibilités d'observations, toutes comportant des inconvénients.

Le premier cerf observé est un jeune 6 cors qui m'a sans doute détecté lors de mon arrivée sur les lieux.

site 16


Ensuite, j'ai le loisir d'observer d'abord un autre 6 cors beaucoup plus massif, qui poursuit une harde de biches. Il brame et court la langue pendante.

site 33


Il s'arrête, scrute les environs puis reprend sa route.

site 34


Puis c'est au tour d'un daguet de passer relativement près de moi sans m'avoir vu
site 30
Et puis, un fracas, des bruits de pas. Une harde biches est poursuivie par un gros 11 cors. Elle passe encore plus près avec le gros mâle, langue pendante.

site 15


De plus en plus près : l'inconvénient d'avoir une focale fixe. J'étais en train d'hésiter à monter le 70-200 pour photographier une harde de biches dans son environnement puis je me ravise en gardant le 300 mm. Un cerf s'approche dans ma direction. Il me vient droit dessus. Je ne fais plus un seul mouvement. Pas le temps de passer l'appareil en mode vertical. Résultat : je fige le court instant (celui-là, il m'a bel et bien vu !) comme je peux en rognant les bois de l'animal qui s'arrête le temps de m'identifier à 5 mètres. J'ai bien cru qu'il allait me charger !

site 36

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 3 Octobre 2010

 

 

Week-end brame du cerf avec Jean-Christophe sur la Savoie. Au total, 4 affûts (2 soirs, 2 matins) et deux journées en montagne pour d'autres sujets (articles à venir).
site 14

Nous sommes en place en fin de journée. Ca brame déjà dans la forêt et nous attendons que les cerfs sortent dans cette magnifique clairière. Malheureusement, la lumière décline tout doucement.

cerf 6


Le premier cerf déboule à 19h15 : un superbe 12 cors. Sur la série d'image, trois seulement seront nettes (1:50è sec ; 300 mm Canon f/4 à pleine ouverture ; 800 ISO). Il sort beaucoup trop près (au premier plan sur l'image de la clairière) et on n'évite pas la vue en plongée.cerf 5


Il brame vraiment tout près : le spectacle est superbe. Malheureusement, il va poursuivre son brame un peu en contre-bas, secteur d'où il n'est pas visible depuis notre affût. Dommage car nous sommes idéalement cachés. Un second brame en amont dans la forêt mais tarde à sortir.cerf 4


Il sort à 19h30 derrière deux biches qu'il poursuit. Je suis obligé de passer à 1600 ISO pleine ouverture bien sûr et la vitesse est de 1/10è de sec. Cette image filée, compte tenu des conditions, n'est pas si dégueu.

cerf 3

Eux vont par contre s'arrêter et rester dans notre clairière. Déjà 1/4 sec mais grâce au trépied et à la rafale, j'arrive à accrocher quelques vues à peu près nettes qui, avec un peu de post-traitement, sont correctes.cerf 2


Ce 10 cors un peu bizarement semé a quand même une belle allure de cerf.cerf 1


cerf


Une petite dernière. Il fait quasi nuit. L'autofocus est à la peine mais réussit à accrocher le sujet. 1/2 sec en sous-exposant un peu. Beaucoup de post-traitement et voici le résultat à la limite du montrable. Un superbe affût du soir. Nous nous retirons en silence, laissant les animaux sur leur place de brame. Nous y reviendrons le lendemain matin mais, après avoir rusé pour regagner l'affût sans les déranger de nuit, les animaux quitteront la place de brame avant même qu'une photo soit tentable. Ils brameront ensuite dans la forêt sans jamais sortir. Ce sera sans doute pour une prochaine fois.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0