brame du cerf

Publié le 24 Septembre 2017

Après avoir passé la zone au peigne fin avec les jumelles et m'être assuré qu'aucun animal ne soit a priori bien placé pour me détecter, je rejoins un bosquet sur une place de brame, installe le matériel et un filet de camouflage et me poste. Je suis en place à 15h30. Nous ne sommes encore qu'en début de brame et les animaux ne sont pas actifs en journée sauf exception. Ils devraient sortir en fin d'après-midi. 18h30. Après quelques raires et deux cerfs qui se sont levés et déplacés à 16h30, je désespère. C'est le calme plat. Et puis, rapidement, un puis deux puis trois cerfs commencent à se signaler. Ils montent et sortent sur la place. Ils sont six dans le coin. Je vais passer une heure trente en pleine immersion avec, en particulier deux protagonistes. Le premier est l'habituel onze cors déjà photographié lors des deux précédents sorties et qui va s'approcher jusqu'à une trentaine de mètres. Le second est un treize cors qui sort devant mon piège photographique avant de venir dans mon dos au moment où je m'apprête à plier bagage. La lumière a énormément décliné et les cinq autres sont à bonne distance dans l'alpage. Quant à lui, il n'a pas bougé et je ne pensais pas le voir débarquer. De toutes façons, il n'y a plus de lumière. En dernier recours, je place le trépied en mode monopode (j'étais en train de le ranger) et vise dans sa direction. Il sort à cinq mètres en bramant à fond. Impressionnant !! Une image à contrejour avant qu'il ne passe la tête dans un bosquet. L'autofocus met un temps infini à faire la mise au point. 1/10è de seconde à 12800 ISO. Clic-clac. Quel moment !!!

C'est déjà l'automne là-haut. Une grosse semaine (au moins) d'avance cette année dans les couleurs.

C'est déjà l'automne là-haut. Une grosse semaine (au moins) d'avance cette année dans les couleurs.

Petit groupe de biches tranquille en plein soleil

Petit groupe de biches tranquille en plein soleil

C'est parti pour le concerf

C'est parti pour le concerf

Une des deux belles images de la soirée

Une des deux belles images de la soirée

En action mais je préfère la photo précédente

En action mais je préfère la photo précédente

Biche et faon

Biche et faon

La seconde image de la soirée. Quel moment !!!

La seconde image de la soirée. Quel moment !!!

Il débouche à quelques mètres sans me détecter

Il débouche à quelques mètres sans me détecter

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 23 Septembre 2017

Nouvel affût du matin. J'hésite à me poster sur un petit promontoire bien masqué par les arbres avec vue cinq étoiles sur la clairière où est placé le piège photo. Ou dans la pente dans laquelle étaient les deux cerfs de l'avant veille. Je choisis la seconde option. En deux jours, ils sont passés de 2 à 6 cerfs. C'est vraiment le cœur de la zone. Magnifiques observations même si les photos n'egalent pas celles de la première série. Le piège, lui, saisira une magnifique scène.

Premiers raires. Peu de lumière.

Premiers raires. Peu de lumière.

Ce cerf est en partie masqué par deux résineux mais il va se déplacer

Ce cerf est en partie masqué par deux résineux mais il va se déplacer

Ca brame fort ce matin !

Ca brame fort ce matin !

Un cerf arrive en plein alpage

Un cerf arrive en plein alpage

Celui-ci s'est bien rapproché de mon poste d'observation

Celui-ci s'est bien rapproché de mon poste d'observation

Une biche et un faon qui passent au-dessus de moi

Une biche et un faon qui passent au-dessus de moi

Capture de scène vidéo issue du piège photo

Capture de scène vidéo issue du piège photo

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 21 Septembre 2017

Je ne m'attarde pas sur les mots car le temps me manque. Deux cerfs bien actifs cette fois sur la place. Je commence à bien comprendre comment ils fonctionnent même si on a toujours des surprises. Mais surtout je connais le terrain par coeur. Cela m'aura permis d'arriver sur la place sur la pointe des pieds et de m'immiscer au milieu de leur concerf. Un peu de chance fera la différence pour l'image du jour : l'un des deux protagonistes se couche pile dans une trouée en face de mon poste d'affût mobile. Je ne pouvais rêver mieux. Il n'y avait plus qu'à attendre l'animation. Quelques images fixes ; je garde les vidéos pour le film de fin de saison.

Première apparition après le son

Première apparition après le son

Après s'être couché un bon moment, il daigne se relever

Après s'être couché un bon moment, il daigne se relever

Puis rejoint le couvert forestier. Il s'excite de longues minutes sur un arbuste. C'est le moment où je décide d'avancer pour aller me poster non loin de sa trajectoire présumée.

Puis rejoint le couvert forestier. Il s'excite de longues minutes sur un arbuste. C'est le moment où je décide d'avancer pour aller me poster non loin de sa trajectoire présumée.

Après avoir attendu, il réapparaît dans une trouée. Je crois alors qu'il va s'éloigner. En fait, il revient et se couche.

Après avoir attendu, il réapparaît dans une trouée. Je crois alors qu'il va s'éloigner. En fait, il revient et se couche.

De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?
De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?

De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?

Puis il se relève et se déplace à nouveau.

Puis il se relève et se déplace à nouveau.

Deux biches passent sur une crête

Deux biches passent sur une crête

Ambiance d'automne

Ambiance d'automne

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 20 Septembre 2017

Bon, le thème du blog risque reste redondant les jours à venir. Mais je me régale autant à suivre les cerfs qu'à grimper une belle voie ou skier un beau couloir poudreux. Et comme ça ne dure qu'un mois, et qu'en plus, il faut multiplier les sorties pour espérer en faire quelques unes de bonnes, alors je mets le paquet.

Balade avec les filles en ce mercredi après-midi dans l'idée d'aller pique-niquer en périphérie d'un site intéressant histoire d'écouter et, peut-être, observer à distance. Je n'en demandais pas tant. Nous entendrons deux cerfs se répondre régulièrement (bon, ce fut assez loin et ce n'était pas non plus l'hystérie), en observerons deux aux jumelles puis grâce au mode liveview de l'appareil photo et aurons la visite de trois chevreuils. Pour finir avec une très belle lumière.

Les filles étaient ravies. Moi-aussi !

C'est vraiment l'automne

C'est vraiment l'automne

Montée fraîche limite brouillard. Oui c'est l'automne

Montée fraîche limite brouillard. Oui c'est l'automne

Grâce au mode Liveview de l'EOS 100D, on peut suivre les cerfs

Grâce au mode Liveview de l'EOS 100D, on peut suivre les cerfs

Un bien joli coin sauvage

Un bien joli coin sauvage

Ambiance d'automne

Ambiance d'automne

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 18 Septembre 2017

Me voilà parti pour une sortie du soir. Les traces commencent à être visibles sur les places de brame mais pas un son, pas une biche alors qu'habituellement, elles sont régulières. Je n'ai qu'une heure devant moi avant la baisse rapide de la lumière alors je monte me poster sur une place de brame.

N'ayant rien vu ni entendu je baisse la garde à un moment (je regarde mes pieds durant trois secondes). Je relève la tête et que vois-je, un cerf qui vient de sortir sur le chemin devant moi. Je ne peux rien faire. Il part en courant.

Je monte à l'affût. Le pic noir se balade sur les troncs alentours ; le soleil décline. Un cerf s'approche et passe. Silencieux. La nature s'offre à moi. Une photo d'ambiance qui me procure beaucoup d'émotion.

Le premier cerf

Le premier cerf

Le pic noir

Le pic noir

Lumières du soir

Lumières du soir

Un cerf passe. Magique...

Un cerf passe. Magique...

Je l'attendais ici. C'est la nature qui décide.

Je l'attendais ici. C'est la nature qui décide.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0