chartreuse

Publié le 7 Janvier 2022

La pluie et le vent ont sans doute fait davantage de ravages sur les Préalpes qu'en Belledonne à altitude égale. En partant pour cette petite trilogie Dent-Pravouta-Charvet, nous nous attendions à mieux. Ayant délaissé le ski depuis dix jours cause Covid + mauvaises conditions, je me suis retrouvé au même niveau que le skieur "occasionnel" qui se sert des compte-rendus en ligne pour choisir son itinéraire.

Mais au final, j'ai constaté que les conditions n'étaient pas bonnes. Certes, on était content d'être dehors, surtout quand le calme était de la partie sur ce secteur souvent agité par le fréquentation grenobloise. Certes, il y a eu quelques belles sections sur un tiers de la descente. Certes la route du col du Coq par laquelle on rentre était, comme d'habitude, damée par les passages, rendant au final près de la moitié du dénivelé en neige correcte. Mais cela ne suffit pas pour conclure ainsi sur l'ensemble de la sortie. Le bas de la face sud de Pravouta nous a imposé un déchaussage des skis pour ne pas tout massacrer. Le sommet de la Dent nous a été interdit cause neige complètement verglacée, le reste oscillant entre plaques de neige gelée et croûte de vent. Quant au cumul, il était assez faible pour un début janvier. Clairement, des conditions en-dessous de la moyenne sans aucune hésitation.

Alors en attendant mieux, on n'a pas regretté de profiter de ce petit créneau dispo de la mi-journée, avec une belle ambiance hivernale. Mais essayons d'être objectif ; il n'y a pas de honte à être sorti par mauvaises conditions. Ce jour, je me suis trompé ; il aurait probablement fallu aller en Belledonne où les combes ont sans doute été un peu mieux arrosées par la dernière chute, et aussi moins ventées. Mais il paraît que les jours à venir devraient améliorer tout ça. A suivre !

Entonnoir du bas du pas de l'Oeille et les effets du vent. On stoppe là.

Entonnoir du bas du pas de l'Oeille et les effets du vent. On stoppe là.

Descente de la Dent : après le verglas, une croûte pas top en surface

Descente de la Dent : après le verglas, une croûte pas top en surface

Reliefs du vent en arrivant à Pravouta : à la descente, une des meilleures sections de la journée juste en-dessous avec une neige lissée et portante.

Reliefs du vent en arrivant à Pravouta : à la descente, une des meilleures sections de la journée juste en-dessous avec une neige lissée et portante.

Un peu de poudre dans la combe abritée du bec Charvet : section bien sympa à la descente.

Un peu de poudre dans la combe abritée du bec Charvet : section bien sympa à la descente.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #ski-glisse

Repost0

Publié le 29 Novembre 2021

Finalement, la neige est arrivée en quantité. Une chute pas si fréquente que ça à cette date (et surtout à ces altitudes) sans pour autant être qualifiée de rare. Et cette fois-ci, l'essentiel des précipitations s'est concentré sur les massif de l'ouest isérois. On relève en moyenne 60 centimètres à 1000 m d'altitude sur la Chartreuse, le nord Vercors et le nord Belledonne (Haut Bréda). Et un peu plus au-dessus.

La première trace est pénible, y compris pour le chasse-neige qui s'arrête au col du Baure ; du coup je laisse tomber l'hypothétique Pravouta pour remonter les pistes de Saint-Hilaire. Là-encore, les locaux ne se seront pas bousculés au portillon malgré l'heure tardive (9h) et je devrai rapidement me coller à la trace jusqu'en haut. Dur pour une reprise. A la descente, il y en a même trop et on fait du tout droit... quand on ne pousse pas sur les bâtons. Cela devrait aller mieux avec une nuit claire.

Une sortie très bof pour le ski donc (un peu comme la première de l'an passé, à quelques jours près, au même endroit) mais un réel plaisir de retrouver la neige. Et il paraît que la suite arrive.

Première offensive
Première offensive
Première offensive
Première offensive
Première offensive
Première offensive
Première offensive

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #ski-glisse, #paysages

Repost0

Publié le 15 Octobre 2021

Nous avons bénéficié d'une première partie d'automne d'abord douce puis assez fraîche. Les matinées piquent ; les soirées et les nuits également. Alors si en plus vous êtes à l'affût dans le brouillard... Pas d'affût ce matin mais une sortie "dynamique" qui m'aura quand même vu garder la doudoune et les gants un bon moment. Toujours agréables ces sorties matinales en Préalpes. Retour sur la dent de Crolles par la vire est pour en prendre plein la vue !

Lenticulaires sur le pic du Frêne

Lenticulaires sur le pic du Frêne

Brumes en vallée

Brumes en vallée

Depuis la vire est, plus beau balcon naturel du Grésivaudan
Depuis la vire est, plus beau balcon naturel du Grésivaudan
Depuis la vire est, plus beau balcon naturel du Grésivaudan

Depuis la vire est, plus beau balcon naturel du Grésivaudan

Givre sur les hauts plateaux

Givre sur les hauts plateaux

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 3 Juillet 2021

Il est décidément compliqué de prévoir l'intensité et le moment de ces pluies de type "orageuses" que nous subissons depuis près d'un mois. L'idée était de partir de Saint-Pancrasse et de donner quelques coups de pédales sur la route des plateaux de Chartreuse et ce, jusqu'à Chapareillan, avant de revenir par la vallée. Je serai alors l'esclave pour remonter chercher la voiture, probablement à pied par le sentier du facteur, en rentrant ou le lendemain matin.

Mais avec cette météo taquine, l'idée de se retrouver au plus loin de la maison (60 km quand même en tout) au moment des possibles intempéries ne m'enchante guère. Du coup, on part pour un petit aller-retour, en cédant aussi à la mode (gravel). Ce sera la piste de ski de fond depuis l'ancien centre Rocheplane jusqu'au col de Marcieu puis retour par la route. Arrivés à Marcieu, le ciel est clément. Nous poursuivons mais sans vouloir aller au bout car le choix du gravel nous aura fait perdre pas mal de temps : davantage de dénivelé et une vitesse moyenne beaucoup plus lente sur le non-goudron. Nous descendons sur la Flachère.

Au final, de bons coups de pédale, pas de pluie (tout au plus quelques gouttes) et quand j'esclave remonte le sentier du facteur pour aller récupérer le véhicule, il se prend la plus grosse averse de la journée. Le soir, ce sera grand beau et plus un nuage !

Montée de Rocheplane

Montée de Rocheplane

Traversée par la piste forestière vers Marcieu
Traversée par la piste forestière vers Marcieu

Traversée par la piste forestière vers Marcieu

Au pied du Grand Manti

Au pied du Grand Manti

Ravito. Le chef d'équipe avait oublié sa gourde !

Ravito. Le chef d'équipe avait oublié sa gourde !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #vélo

Repost0

Publié le 24 Juin 2021

Je n'étais pas venu ici depuis un moment. J'en étais resté au vieil aménagement. Désormais, les passages un peu exposés sont équipés de câbles et les passerelles sont larges. Il n'est pas nécessaire d'encorder de petits enfants ; juste de les surveiller de près et leur donner la main à quelques endroits. En même temps, un petit brin de cinq mètres ne mange pas de pain et demeure beaucoup plus pratique qu'une main tendue. Bon, pour ma part, les filles sont grandes et désormais autonomes. Montée par les cascades, descente par le sentier rive gauche. Un tout petit tour agréable car ombragé et court si le temps s'avère orageux (300 m de dénivelé).

Carton jaune à un riverain peu aimable et surtout menteur qui, me voyant chercher le parking sur lequel je me garais habituellement, m'a découragé en me disant qu'il n'existait plus car cela gênait les riverains. Il m'a "gentiment" invité à aller me garer au parking du rond-point. Au retour, je me suis aperçu que ce parking (celui indiqué sur IGN - bien pratique quand on fait la boucle) existait encore et était même toujours signalé par un panneau. Encore un bel exemple d'absence de partage de certains villageois. Et, dans l'autre sens, deux véhicules garées sur la piste en terre au départ du sentier, devant le panneau "stationnement interdit". Un bel exemple de touristes qui ne respectent pas les contraintes du village accueil. On n'est pas rendu...

Cascades d'Alloix

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #Chartreuse

Repost0