escalade-alpi

Publié le 13 Juin 2021

C'est reparti pour un tour. Nous voici sur le granite des Sept-Laux avec François... quelques idées dans la poche. La première est abandonnée car... des plaquettes sont déjà en place. La seconde également car le pilier convoité nous est apparu trop décousu. L'art de porter les plaquettes et le perfo pour rien mais cela fait intégralement partie du "jeu".

Mais qu'est-ce que le coin est beau. A défaut d'informations nouvelles, en voici d'anciennes : voici le secteur équipé l'automne dernier. D'ici la fin du mois, on devrait pouvoir y aller sans marcher dans la neige. Et en voici sur les conditions d'accès : ce jour on trouvait encore de la neige dans le "cul de la vieille", nécessitant de passer parfois à côté du chemin (des randonneurs peu à l'aise) et sur le plateau, on trouvait de la neige presque en continu à partir du refuge. A noter la débâcle des lacs qui commence mais on a encore un peu de temps. Patience patience ; avec les chaleurs en cours, on devrait bientôt pouvoir y aller pieds au sec.

Exploration et accès
Exploration et accès
Exploration et accès

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #escalade-alpi

Repost0

Publié le 6 Juin 2021

On n'en finit pas de découvrir notre région. On croit qu'on connaît tout... mais on est loin de tout connaître. J'ai découvert le belvédère de Luce récemment. J'y suis retourné dans la foulée pour essayer d'autres lignes. Les voies sont vraiment sympa, quoique les difficultés sont assez courtes. Dans le 6c de gauche, tout se joue au départ sur six mouvements en dévers. Dans celui de droite, c'est au contraire en haut que ça se corse et c'est en dalle. Le passage est toutefois moins dur qu'il n'en a l'air et s'enchaîne bien sans tirer sur les bras, pour peu qu'on soit bien placé.

Avec les filles, nous avons également découvert un petit site sympa dans les Bauges au-dessus de Jarsy, sur le sentier de la croix d'Allant (15 minutes d'approche, 170 m de dénivelé). Les voies ne dépassent pas les 25 m (corde de 50m suffisante) et se déroulent sur un beau calcaire à trous. C'est assez rare pour être signalé. Bon, ce jour, c'était bien humide (tous les noms sont des dérivés dd "mousse"... on a compris pourquoi) et on passait de prise trempée, à un bain de boue pour les doigts voire un bénitier. Sans parler des zipettes de pied. Mais heureusement, les trous sont pour la plupart excellents. Les filles auront enchaîné en tête jusqu'au 5c malgré ces conditions.

Le petit site du Coudray en Bauges.

Le petit site du Coudray en Bauges.

A vélo, on attend toujours la passerelle du passage le plus dangereux de France : la jonction rive gauche - rive droite de l'Isère entre Brignoud et Crolles. C'est incroyable que cette traversée ne soit pas aménagée a minima. On en parle... mais pour quand. En attendant, il paraît que des travaux devraient débuter sur une autre traversée peu commode mais nettement moins dangereuse : celle de la Bâtie. Apparemment, on ne va pas au plus urgent... De notre côté, on a "découvert" les coteaux de Chartreuse. Les montées de Barraux, de la Flachère... petites montées certes, sont désormais faciles pour les filles qui ont appris à gérer cet effort lors du tour du Lubéron (ici le J2). Il faudra aussi aller faire un tour pour voir la nouvelle passerelle entre la Buissière et le Cheylas.

Les coteaux de Chartreuse orientale. Image IPhone 7. En mode pano, ça passe !

Les coteaux de Chartreuse orientale. Image IPhone 7. En mode pano, ça passe !

Les filles ont également découvert le guêpier d'Europe sur le site où j'ai pris ces photos. Pas de nouvelle photo pour ma part mais une belle observation à distance avec elles ce soir-là, grâce à la "longue-vue" constituée de mon 70-200 et de l'adaptateur Kenko (160€, grossissement 20 fois). Bon c'est dommage ; maintenant que je suis passé en monture RF, je ne peux pas l'utiliser sur mon téléobjectif principal (le 100-500) car du coup, c'était la longue-vue à 150 grammes !!! En tous cas, plus je l'utilise, plus je trouve la qualité remarquable. Juste le champ et la luminosité qui pêchent un peu.

Adaptateur Kenko sur EF 70-200 f/4 L

Adaptateur Kenko sur EF 70-200 f/4 L

Du côté du matériel, j'ai également découvert les petites bouteilles Klean Kanteen (oui je sais tout le monde connaît déjà). Mais ce qui m'intéresse, c'est que ces bouteilles inox avec bouchon "pipette" (24€ chez Au Vieux Campeur) ont exactement le même diamètre que ces gourdes de vélo en plastique dégueulasse et qu'elles ont (donc) commencé à les remplacer.

Ainsi que dans les petites pharmacies "Pharma Voyage" que je personnalise en ajoutant une pince tire-tiques, le pack de glace instantanée (je ne connaissais pas) qui pourrait bien dépanner. Si je n'ai pas l'habitude m'encombrer de ce genre de choses pour moi (peut-être à tort), j'ai systématiquement une petite pharmacie de secours quand je pars avec les filles (y compris à la journée), et une un peu plus grande pour les périples de plus 4 jours (ou à vélo).

Bouteille Klean Kanteen ; kit Pharma Voyage Pocket
Bouteille Klean Kanteen ; kit Pharma Voyage Pocket

Bouteille Klean Kanteen ; kit Pharma Voyage Pocket

Ah et j'oubliais : une petite tournée morilles également. C'est en retard en altitude ; il devrait y en avoir encore pendant quelques jours...

Quelques découvertes récentes
Quelques découvertes récentes

A noter que je continue à partager min expérience dans la presse dite "outdoor". Et notamment deux publications récentes :
- Trek' magazine n°204 (mai 2021) : 50 mini treks en France (3 à 4 jours) dont une quarantaine pour ma pomme.
- Montagnes Magazine n°491 (juin 2021) : 50 pages sur la montagne en famille (escalade, randonnées, bivouac... pour tous)

Bonnes lectures !

Quelques découvertes récentes

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi, #vélo, #matériel

Repost0

Publié le 1 Juin 2021

Luce était une jeune grimpeuse brillante. Et ses parents sans doute visionnaires en lui donnant ce (beau) prénom. Elle s'en est allée beaucoup trop vite en dérapant sur la vire d'accès à "Tétard Park". Je n'ai pas eu l'honneur de la connaître mais ce départ brutal il y a près d'un an m'a beaucoup marqué. Résidente du plateau des Petites Roches, elle incarnait l'espoir français de l'escalade mais surtout, pour celles et ceux qui la connaissaient, la joie de vivre. En mémoire de cette flamme, les équipeurs d'un petit site de couenne des Petites Roches l'ont nommé "le Belvédère de Luce". Orienté plein sud et offrant une vue implacable sur la vallée, le site est en effet des plus lumineux. L'escalade y est belle sur des prises souvent crochetantes. Une belle soirée "post taf" sur un secteur où je reviendrai avec plaisir.

Le site
Le site
Le site

Le site

Fin de partie sur Belledonne
Fin de partie sur Belledonne

Fin de partie sur Belledonne

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #escalade-alpi

Repost0

Publié le 24 Mai 2021

Après la pluie sur le littoral (un des mois de mai les pires depuis 30 ans !), nous voici perdus dans les gouttes d'eau du calcaire des Dentelles. Partis dans la De Benedetti, on se retrouve dans la partie supérieure avec des lignes équipées de partout. Disposant du topo datant de 2010, on constate que le secteur s'est bien densifié. Lors de mon prochain passage ici, je m'empresserai d'acquérir la dernière version. L'occasion de rappeler que les plaquettes ne poussent pas toutes seules sur les falaises. Et même si personne n'impose quoi que ce soit aux ouvreurs/équipeurs (chacun les appellera comme il le souhaite), la moindre des choses est a minima de les remercier de leur travail en achetant le topo local qui permet, en outre, de financer une partie de l'équipement.

C'est toujours un régal de grimper ici, sous les parfums du sud mais sans la foire d'En-Vau. Un site qui donne aussi envie de le parcourir à pied au milieu des chênes verts et à la rencontre de la nature très riche du Vaucluse, avec quelques étapes dans les vignobles.

Perdus dans les gouttes d'eau
Perdus dans les gouttes d'eau
Perdus dans les gouttes d'eau
Perdus dans les gouttes d'eau

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0

Publié le 23 Mai 2021

C'est sans doute ici, entre Castelvieil et Devenson, que les Calanques prennent toute leur dimension. Je ne snobe pas les sites de Saint-Michel-d'Eau-Douce, de la Candelle ou de Sormiou sur lesquels j'ai fait mes premières armes d'escalade et qui demeurent magnifiques. La Mounine, Sugiton ont également des falaises qui marquent ce petit massif aux portes de Marseille (ce sont bien les Calanques de Marseille et non de Cassis puisque la commune de Cassis ne possède que la petite Calanque de Port Miou). Mais le coeur du massif, là où on ressent l'isolement, c'est bien sur le triptyque Oule - Eissadon - Devenson. Toute cette partie requiert a minima une heure de marche d'approche (et parfois deux voire davantage pour atteindre le pied des voies d'escalade rappels inclus), et idem au retour avec de multiples montées et descentes intermédiaires. Il n'est pas rare de dépasser les mille mètres de dénivelé. En outre, les départs des voies ne sont que rarement accessibles à pied et dominent directement la mer. Toute une ambiance et un brin d'engagement, hors du réseau mobile.

J'ai à nouveau ressenti toute cette essence ce jour en allant parcourir une très belle voie de l'Oule (le Toboggan de la corniche). Il a fallu quitter l'ambiance cacaphonique (klaxons de bateaux notamment) d'En-Vau en s'immisçant à travers l'étroit trou du Serpent puis tirer un rappel pour échapper à toute cette effervescence dont nous avions eu un aperçu durant la marche d'approche (parking de Port Miou plein à craquer - attention, ne prend pas la CB ; procession sur le sentier d'accès et dépassent de centaines de "randonneurs") pour retrouver les "vraies" Calanques. Et du même coup, au retour, détour par les crêtes, col de l'Oule, la Fontasse... Tranquillité assurée. A noter que ce choix de départ de Port Miou est justifié (45 minutes jusqu'aux Petites Escalades) depuis que le parking de la Gardiole a été fermé.

Quant à la voie, splendide ! Du 5c au 6b+ et rien à jeter. Un régal sur un rocher bien adhérent.

L'essence des Calanques
L'essence des Calanques
L'essence des Calanques
L'essence des Calanques
L'essence des Calanques
L'essence des Calanques

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0