Articles avec #grandes rousses tag

Publié le 28 Juillet 2020

Et aussi par risque d'orage, histoire de pouvoir décamper rapidement. C'est ici, à l'Alpe d'Huez, sur le site des lacs Besson, maintes fois présenté sur ce blog et où on trouve environ 150 voies de 1 à 4 longueurs. C'est vraiment un spot majeur sur le plus beau des gneiss. Stella progresse, on aura navigué entre le 5b et le 5c+ aujourd'hui. Et pour Bibi, il aura fallu serrer quelques prises dans une longueur en 6a-, équipée très très light (5 points pour 30 m dans L2 des "trois longueurs" au secteur Cocaïne) et quelques passages sur les pieds. Je pense que je vais investir dans un Ohm (Edelrid), histoire d'être plus serein quand c'est un enfant à l'assurage... Une très belle journée et beaucoup de plaisir de voir la progression des enfants.

La référence par canicule
La référence par canicule
La référence par canicule
La référence par canicule
La référence par canicule
La référence par canicule

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Grandes Rousses, #escalade-alpi

Repost0

Publié le 18 Juin 2020

Nous sortons d'une période fraîche et humide pour la saison. Au point d'avoir rattrapé la normale. Un enneigement très déficitaire sous 1500 m nous avait préparé un printemps très précoce. Une seconde quinzaine de mars et un mois d'avril sans la moindre goutte d'eau avait fait reculer l'enneigement à des valeurs presque record. A 2000 m d'altitude, en tous cas en Belledonne, seul l'hiver 2011 faisait pire sur ces dix dernières années. On était en droit d'attendre de gros dégâts sur les glaciers. Et puis la fraîcheur et l'humidité sont revenues. Au point que le déneigement est probablement maintenant en retard au-dessus de 2400 m.

La preuve en images, grâce à un survol de nos montagnes en petit avion. Un immense merci à Sébastien, pilote professionnel de haut vol (c'est le cas de le dire) et qui devait réaliser des heures de vol pour continuer à valider sa licence, pour nous avoir gentiment proposé d'en profiter.

C'est parti direction Belledonne
C'est parti direction Belledonne
C'est parti direction Belledonne

C'est parti direction Belledonne

Le Grand Pic prévu le lendemain demandera les crampons pour l'approche et peut-être une partie de la voie normale
Le Grand Pic prévu le lendemain demandera les crampons pour l'approche et peut-être une partie de la voie normale

Le Grand Pic prévu le lendemain demandera les crampons pour l'approche et peut-être une partie de la voie normale

Etendard

Etendard

La Meije au fond. En allant vers les aiguilles d'Arves
La Meije au fond. En allant vers les aiguilles d'Arves
La Meije au fond. En allant vers les aiguilles d'Arves
La Meije au fond. En allant vers les aiguilles d'Arves

La Meije au fond. En allant vers les aiguilles d'Arves

La Meije
La Meije

La Meije

Stop à Huez

Stop à Huez

Retour. Ca se bâche mais le lac Blanc reste visible
Retour. Ca se bâche mais le lac Blanc reste visible

Retour. Ca se bâche mais le lac Blanc reste visible

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Grandes Rousses, #paysages

Repost0

Publié le 26 Septembre 2019

Elles sont mûres, à point. A l'heure où le fruit est à son apogée, les couleurs de l'arbrisseau aussi. Cette année, j'avais bien envie d'en profiter un peu lors de courts créneaux de disponibilité comme ces deux matinées cette semaine.

Deux petites balades de lever du jour donc ; l'une seul en Belledonne ; l'autre en Grandes Rousses avec Emie, au milieu des prairies en feu. Quelle ambiance. Profitez-en ; la quinzaine qui commence sera magnifique !

Première en Belledonne où c'est surtout le ciel qui aura occupé mon appareil photo
Première en Belledonne où c'est surtout le ciel qui aura occupé mon appareil photo

Première en Belledonne où c'est surtout le ciel qui aura occupé mon appareil photo

Et un beau renard

Et un beau renard

Et plein feu dans les Grandes Rousses !
Et plein feu dans les Grandes Rousses !
Et plein feu dans les Grandes Rousses !
Et plein feu dans les Grandes Rousses !
Et plein feu dans les Grandes Rousses !

Et plein feu dans les Grandes Rousses !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages, #Grandes Rousses

Repost0

Publié le 15 Septembre 2019

Comme on est dans le coin et que la veille, les filles ont beaucoup marché, je propose aujourd'hui un peu de grimpe avec une approche minimaliste histoire de ne pas cramer au soleil de l'après-midi et de rentrer tôt pour bosser et faire les devoirs.

On commence par une petite voie de trois longueurs sur le site d'escalade de Saint-Sorlin-d'Arves. Une petite falaise plutôt agréable, bien préparée pour apprendre. On remet ça ensuite dans la via ferrata, courte et facile mais avec quelques passages aériens. Les filles ont regretté que je ne possède pas de poulie pour la tyrolienne finale.

Attention au retour, la route descendant sur Saint-Jean-de-Maurienne est fermée pour travaux et le GPS (Waze) ne l'indique pas ! Je me suis fait avoir d'autant que le panneau indiquait "route barrée à 2km". Je suis allé voir, ce n'était pas loin et comme ce n'était pas fermé à 2 km et que le GPS confirmait, j'ai poursuivi, pensant qu'elle était ouverte le week-end. Que nenni, elle est barrée beaucoup plus loin après plusieurs lacets. Demi-tour, re-lacets et beaucoup de temps perdu.

Moments simples mais forts
Moments simples mais forts
Moments simples mais forts

Moments simples mais forts

Un peu de grimpe
Un peu de grimpe

Un peu de grimpe

L'automne, c'est parti

L'automne, c'est parti

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi, #paysages, #nuitée, #Grandes Rousses

Repost0

Publié le 30 Juin 2019

Avec la température actuelle, il n'est pas possible de grimper au soleil actuellement. Ou alors au-dessus de 3500 m. Ou alors en acceptant de suer et d'avoir mal aux pieds. On n'en a pas envie. Et malgré l'ombre à l'aller, le retour d'une (longue) marche d'approche sera caniculaire et pénible. Le cahier des charges était donc de grimper à moins de vingt degrés (donc à l'ombre en altitude) et avec une courte marche d'approche. Direction l'Alpe-d'Huez et le site dominant les lacs Bessons où le soleil n'arrive pas avant 13h30.

Nous avons fait :
- Rock d'hiver : L1+L2 = 5c ; L3 = 6b+ ; L4 = 5c
- Que Dysiou : L1 = 6a ; L2 = 6b ; L3 = 6c
- Spiteur man : 6b
- Rondeur Woman : 6a (Ouch le 6a !)
Tout le secteur est absolument majeur. Probablement le plus beau gneiss que je connaisse, devant celui du Mercantour dont je ne taris pas d'éloges.

Un bien belle matinée de grimpe et le plaisir de pouvoir à nouveau tirer sur mon tendon abîmé au printemps. Ca revient, ça revient !

Descente en rappel

Descente en rappel

Que Dysiou, rocher magnifique
Que Dysiou, rocher magnifique

Que Dysiou, rocher magnifique

Spiteur man, rocher majeur. Un 6b à bras.

Spiteur man, rocher majeur. Un 6b à bras.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi, #Grandes Rousses

Repost0