lauziere

Publié le 28 Mars 2021

Après une première vraie saison de randonnée pour les filles à accumuler les sorties (une petite vingtaine en tout) principalement sur des itinéraires d'initiation (500 à 800 m de dénivelé, peu de conversions), on monte d'un petit cran avec cette épaule du Petit Arc qui permet en même temps de leur faire découvrir un autre massif. Ici, le dénivelé dépasse les 900 m et les conversions sont nombreuses durant la montée de la combe est. Calée sur l'horaire d'été, on sera malgré tout pile dans le timing avec une descente à 12h30. En cherchant les meilleures expositions, on bénéficiera d'une neige transformée excellente jusqu'en bas. Et ça skie encore à la voiture en finissant autour des touffes d'herbe. Une vraie belle course facile que je ne connaissais pas. Sans la foule des sites près de Grenoble, bien que le parking était plein, à juste titre.

Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre
Changement de massif et de registre

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Lauzière, #ski-glisse

Repost0

Publié le 10 Décembre 2019

Cinq copains + une grosse chute de neige + une journée de grand beau temps = des animaux lâchés dans la nature. Après concertation, on change un peu de massif. Direction Celliers et la Lauzière. Une valeur sûre après un gros coup de nord-ouest. Sans les problèmes forestiers de Belledonne. Arrivés au parking, les locaux sont déjà en train de s'activer. On les rattrape rapidement. Ca se relaie à la trace jusqu'à ce que la fusée David prenne la tête. Derrière, personne pour le rattraper alors qu'il dessine un boulevard. Il trace jusqu'au Rognolet. Premier lâcher d'animaux : d'une traite (exceptée la séance photo) jusqu'en-bas. On remet les peaux et rebelotte. On tire à gauche et, deuxième combe avalée à grande vitesse. Re-re-peaux jusqu'au col des Aiguillons. Derrière, la combe est vierge. Et c'est reparti. Il y a avait bien des animaux dans la montagne. Ils avaient deux pattes et deux skis chacun.
La plus belle de la saison à ce jour en terme de qualité de ski. Un peu densifiée par le vent mais du coup, un rebond de dingue et une bien meilleure glisse que quand on s'enfonce dans la grosse poudre. Et comme on a évité les pentes supérieures à trente degrés hormis sur quelques courtes sections, c'était mieux que la poudre qui nous aurait freiné sur les parties les moins raides. Du ski cinq étoiles. Ou presque !

Du monde sur l'autre rive du ruisseau. Un départ plus commode sur une cinquantaine de mètres de dénivelé mais au final, une suite assez longue exposée sous des pentes raides pouvant purger.

Du monde sur l'autre rive du ruisseau. Un départ plus commode sur une cinquantaine de mètres de dénivelé mais au final, une suite assez longue exposée sous des pentes raides pouvant purger.

Ca grimpe et on en prend plein les yeux
Ca grimpe et on en prend plein les yeux

Ca grimpe et on en prend plein les yeux

Dernières pentes du Rognolet
Dernières pentes du Rognolet
Dernières pentes du Rognolet

Dernières pentes du Rognolet

Première descente
Première descente

Première descente

Deuxième montée (deuxième descente trop rapide = pas de photo)
Deuxième montée (deuxième descente trop rapide = pas de photo)

Deuxième montée (deuxième descente trop rapide = pas de photo)

Troisième descente (troisième montée trop rapide = pas de photo)
Troisième descente (troisième montée trop rapide = pas de photo)
Troisième descente (troisième montée trop rapide = pas de photo)
Troisième descente (troisième montée trop rapide = pas de photo)

Troisième descente (troisième montée trop rapide = pas de photo)

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #Lauzière

Repost0