paysages

Publié le 17 Octobre 2020

Après la dent du matin, la croix du soir. Nous devions aller grimper avec Stella mais devant la grisaille de la vallée, nous cédons au soleil de la montagne (mais sans grimpe). L'idée est de monter tranquillement à la croix de Chamrousse, puis après avoir goûté, repérer quelques endroits stratégiques pour que Stella s'initie à la photographie. Les images qui suivent sont donc d'elles, coachée évidemment par le Papa.

Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse
Rebelote à Chamrousse

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #paysages, #balade

Repost0

Publié le 17 Octobre 2020

On se pose toujours cette question quand on voit les températures qui règnent depuis la dernière semaine de septembre. Et les conditions d'enneigement en montagne ne sont pas pires que certains Noël...

Pour ce premier jour des vacances, on s'octroie une montée à l'aube sur la dent de Crolles avec Matthieu, dans l'espoir que les derniers mètres dépassent de la couche nuageuse, très haute la veille mais prévue en baisse. Une fois dans le pas de l'Oeille on déchante : c'est bien bouché. Ce n'est qu'en arrivant à la Croix qu'un trou de bleu apparaît timidement au-dessus de nos têtes laissant entrevoir quelques étoiles. Par moment, le trou s'ouvre complètement laissant apparaître un paysage féérique mais il faut faire vite pour faire des images car cela se rebâche aussitôt. Et au final, la couche nuageuse finira par descendre un peu, nous laissant profiter de cette chance inouïe d'être là. Et en plus un très bon choix : pourtant plus de deux-cents mètres plus hauts, on voit que les grands sommets du Vercors par exemple (Moucherolle, Veymont) sont complètement dedans !

Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver
Automne ou hiver

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #paysages, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 13 Octobre 2020

Parenthèse ensoleillée pour ce mardi matin et ce mardi uniquement (bon, en fait, les prévisions ne se sont pas vraiment réalisées car le lendemain, il faisait grand beau au-dessus d'une magnifique mer de nuages à 2200 m d'altitude au lieu des dix centimètres de neige prévus...). Enfin, disons que depuis le 25 septembre, les heures de soleil sont extrêmement comptées. Aussi, je décide de ne pas laisser passer la fenêtre et d'aller prendre un bain de soleil de type "or et blanc" sur les hauteurs de Belledonne. En choisissant un départ élevé (Valpelouse), je profite de la neige dès le parking et donc, sans trop patauger dans la gadoue. Certes, ce col d'Arpingon est un peu loin au regard du dénivelé et le retour s'effectue par le même itinéraire. Mais les vues sont superbes et le décor bien au rendez-vous. Et pour finir, sur le chemin du retour, un tête à tête avec deux grands corbeaux. Un oiseau que l'on observe régulièrement, souvent entendu avant d'être vu, mais aussi "laissé de côté" (considéré comme moins "beau", moins "noble" qu'un rapace). C'est pourtant un bel oiseau, avec des reflets violacés bien mis en évidence par la dynamique d'un capteur plein format.

Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée

Parenthèse hivernale prolongée

Grands corbeaux
Grands corbeaux
Grands corbeaux

Grands corbeaux

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #paysages, #animaux, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 11 Octobre 2020

C'est un peu la question que se posent celles et ceux qui, comme moi, aiment la neige et pas seulement pour le ski. D'abord pour la magie qui l'entoure et le côté apaisant avec le gommage des bruits qui va bien. Nous ne sommes que dans la première quinzaine d'octobre et pourtant, on a l'impression d'une fin novembre si l'on met de côté l'horaire d'été permettant encore pour quelques jours d'être conscient que ce n'est pas le cas. Parenthèse à ce sujet, la crise Covid a mis de côté l'annulation du changement d'heure qui devait être réalisé en 2020 et l'hypothétique et illogique conservation permanente de l'heure d'hiver est reportée. C'est toujours ça de pris.

Il y a deux semaines, une grosse chute de neige en moyenne montagne nous offrait un paysage digne d'une mi-novembre. Certains ont déjà plus de 10000 m de ski dans les pattes à leur actif. Il y a une vingtaine d'années, j'en aurais probablement fait partie mais aujourd'hui, je n'ai plus la motivation pour aller skier entre les cailloux autrement qu'occasionnellement. Et maintenant, c'est le retour du froid avec des températures dignes d'un mois de décembre. Si on tient compte du ressenti dû au vent du nord, on peut dire que sur les hauts de Chartreuse ce dimanche, il faisait plus froid que lors d'une belle journée normale de plein hiver !

Malheureusement pour les hivernophiles (et heureusement pour garder le suspense), ce genre de météo ne présage pas de l'hiver à venir. Septembre a été très doux voire très chaud jusqu'au 25. Et depuis, on est dans une période franchement très froide. Si ça se trouve, nous serons en short en décembre et aux tisons en mai. Ce côté imprévisible fait tout le charme de la nature.

En attendant, après un petit tour sur le bec Charvet, je me réserve ma virée mensuelle (au moins) à la Dent (de Crolles) où l'appareil photo emporté ne l'aura pas été pour rien. J'ai rarement eu une telle ambiance là-haut !

Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace
Chamois et sucre glace

Chamois et sucre glace

Automne en bas, hiver en haut.

Automne en bas, hiver en haut.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #animaux, #paysages, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 9 Octobre 2020

Enfin un vendredi avec une météo d'automne comme on les aime. Un ciel tantôt dégagé, tantôt un peu couvert pour de beaux contrastes, une température de saison, le calme dans la montagne (il n'y a pas de chasse le vendredi et c'est un jour de semaine donc peu de randonneurs). Je vais tenter un petit affût du soir. Je prends le temps de savourer la marche d'approche qui emprunte sur une bonne partie de petites sentes non répertoriées. Lorsque j'arrive sur place, les animaux sont déjà un peu actifs et surtout, vraiment pas où il faut. Il faut dire que cette année, le terrain est méconnaissable. Les cinquante centimètres de neige tombés à la fin septembre ont complètement anéanti la végétation : les fougères et autres plantes basses sont totalement écrasées. L'herbe des pelouses ressemble à celle du mois de mai. Les arbustes à myrtilles ont totalement perdu leurs feuilles (et leurs fruits). Certaines vernes ont été couchées. En résumé, si la circulation est beaucoup plus aisée que d'habitude, les points de protection le sont beaucoup moins et sur ce terrain, on est facilement repéré. Je tente donc un affût en périphérie où ça sort généralement assez tard, si ça sort.

Marche d'approche automnale
Marche d'approche automnale

Marche d'approche automnale

Sentinelles déjà en place

Sentinelles déjà en place

Belle éclaircie de fin de journée
Belle éclaircie de fin de journée
Belle éclaircie de fin de journée

Belle éclaircie de fin de journée

Et au final, ça sortira effectivement très très tard. Je devrais pousser l'appareil photo dans ses retranchements pour faire quelques images. Le brame reste timide. A la nuit tombée, je quitte discrètement les lieux, range le matériel dans le sac un peu plus loin puis attaque la descente sans traîner, histoire de ne pas arriver trop tard à la maison. A un quart d'heure de la voiture, j'ai un doute qui s'installe. Le sac me paraît vraiment léger. Je suis certes parti peu chargé mais quand même. Bon sang mais c'est bien, sûr, j'ai oublié le trépied sur la place d'affût. Quel con mais quel con !! Deux possibilités : l'y laisser (je sais exactement sous quel arbre il se trouve) et le redescendre la prochaine fois ou me taper un aller-retour nocturne. La seconde solution ne me fait absolument pas envie mais si je venais à en avoir besoin et pas y remonter cette saison... Allez, zou, quand on n'a pas de tête, on a des jambes. Aller-retour au pas de course : 1h30 de perdue. Je me coucherai un peu plus tard. A noter que sur la place d'affût, à une heure déjà avancée de la nuit, ça brame cette fois à tue-tête !

L'attente

L'attente

Jeune cerf qui passe pas très loin. 8000 ISO

Jeune cerf qui passe pas très loin. 8000 ISO

Peu actif, ce grand cerf restera un moment à couvert ou trop loin avant de se rapprocher à la tombée de la nuit. 10000 ISO.

Peu actif, ce grand cerf restera un moment à couvert ou trop loin avant de se rapprocher à la tombée de la nuit. 10000 ISO.

Horizon bien coloré vers 19h45

Horizon bien coloré vers 19h45

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #brame du cerf, #paysages

Repost0