paysages

Publié le 26 Novembre 2019

L'automne météorologique se termine ce week-end. Il a été marqué par les caractéristiques suivantes :
- Grosse sécheresse dans sa première moitié
- Douceur durant les deux premiers mois ; à part un saupoudrage, pas de chutes de neige sur les montagnes en-dessous de 3000 m
- Arrivée brutale de l'hiver début novembre et chutes de neige généralisées
On pourrait y ajouter la timidité des couleurs au niveau des forêts de basse montagne. Sur les massifs calcaires, les hêtres puis les chênes ont vu leurs feuilles sécher pratiquement sans se colorer. Et côté Belledonne, après un retard déjà prononcé, il a fallu attendre la mi-novembre pour voir des couleurs en basse montagne. Aujourd'hui encore, j'ai constaté l'étage collinéen bien jaune. De mémoire, je n'ai pas le souvenir d'avoir observé des couleurs généralisées aussi tardivement. Dès la mi-novembre, hormis en 2003, c'était généralement complètement séché. En ce moment, on trouve même des arbres encore verts !!

En altitude, la neige a pris un coup. J'ai réussi à skier mais c'était surtout pour gagner du temps sur le mode piéton. Entre 1600 et 2200 m d'altitude, pas grand chose se bon à se mettre sous la dent, à moins d'attendre l'après-midi et de faire une pseudo transformée sur les versants ensoleillés. Le vent a fait de gros dégâts dans le nord du massif. De nombreux secteurs sont décapés. On attend la prochaine livraison. 

Dégâts du vent bien visibles sur le Grand Miceau

Dégâts du vent bien visibles sur le Grand Miceau

Allevard colorée comme un jour de Toussaint, ou presque

Allevard colorée comme un jour de Toussaint, ou presque

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #ski-glisse

Repost0

Publié le 6 Novembre 2019

On a basculé dans l'hiver. D'un seul coup. La montagne était sèche ; les quelques chutes de neige jusque vers 2200 m avaient été balayées par un bon foehn des familles. Et puis, le ciel a tourné. Perturbations sur perturbations. Cette semaine coïncide avec celle des rencontres du cinéma de montagne à Grenoble. Un bel événement, qui sera suivi de la bourse au ski de randonnée de samedi. Vous pourrez m'y retrouver pour discuter le bout de gras si l'envie vous prend.

Pour fêter cette arrivée précoce de l'hiver (on ne sait pas ce qui nous attend après mais il sera difficile de regrimper en extérieur en altitude et au sec), on est allé tâter la première neige sur notre petite bosse fétiche de Pravouta.

Basculement
Basculement
Basculement
Basculement
Basculement

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages, #Chartreuse, #Belledonne

Repost0

Publié le 29 Octobre 2019

Il m'aura fallu un peu de temps pour trouver l'idée de cette sortie avec les filles. Ca pinaille le matin avec la nébulosité non annoncée et finalement, c'est la mer de nuages en fin de matinée. La veille au soir, j'étais à l'avant de première de "marche avec les loups", le second opus sur le grand canidé de Jean-Michel Bertrand. Nous aurons l'occasion d'y revenir très vite. Et il y avait des images du plateau du Taillefer, à l'automne. Un truc de dingue. Jean-Michel annonçait qu'il ne connaissait pas ce massif avant d'y venir faire ces images en ajoutant "c'est magnifique ici, un truc de fou".

Je sais que les couleurs d'automne sont déjà terminées là-haut mais l'herbe grillée du soir, associée aux reflets des nombreux lacs et à la mer de nuages, ça doit être classe quand même. Et aussi l'envie de changer un peu de Belledonne qui m'a occupé pas mal de temps depuis août et le retour de la Norvège, notamment pour la remise à jour de mon topo "Belledonne Escalade". Nous y reviendrons aussi.

C'est donc là-bas que nous irons. Départ tardif en début d'après-midi (nous sommes passés à l'heure d'hiver, faut pas traîner...) et montée par le sentier du lac Fourchu. Pas très ragoûtant mais guère le choix. Une fois là-haut, le grand jeu est sorti. On se balade en faisant moult détours... pas de l'Envious, lacs du Petit Pré, Grand Pré, du Pin... Je prends bien la tête aux filles pour les photos ; heureusement, elles sont toujours conciliantes mais je m'attends bientôt à ce qu'elles demandent des droits. Descente pleine lumière sur les chalets de la Barrière. Boucle intégrale. Retour nuit noire avec l'éclairage de la Nao. Sortie au top.

Lac Fourchu
Lac Fourchu
Lac Fourchu

Lac Fourchu

Lac du Pin
Lac du Pin

Lac du Pin

Final dément
Final dément
Final dément
Final dément

Final dément

Dernières lueurs
Dernières lueurs
Dernières lueurs
Dernières lueurs

Dernières lueurs

Croissant de Lune et Vénus. Main levée, à fond dans les ISO...

Croissant de Lune et Vénus. Main levée, à fond dans les ISO...

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #randonnée sportive, #Taillefer

Repost0

Publié le 16 Octobre 2019

La première chute de neige significative de l'automne me pousse à emmener les filles sur cette belle échine qui sépare le Grésivaudan de la vallée du haut Bréda. On n'est certes pas au coeur de Belledonne mais c'est ici qu'on a la meilleure vue sur la partie nord du massif. Et avec les lumières présentes et les couleurs, ça devrait "péter". Parlant de pet, on s'est bien marré avec les filles en voyant sur la carte non loin de notre point de départ le plan puis le crêt du Trou, puis en arrivant au col du Merdaret et enfin au sommet bien dénommé le Cul de Pet. Tout un poème qui ne laisse pas présager le paysage que nous allions avoir devant nos yeux. Ne pas se fier à la toponymie car je suis certain que cela joue parfois sur nos choix d'itinéraires.

Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel
Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel
Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel
Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel
Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel

Paysage somptueux sur ce secteur : du col de Merdaret au lac Leatel

Et des couleurs forestières
Et des couleurs forestières

Et des couleurs forestières

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages, #Belledonne

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

Sortie décidée à la dernière minute la veille au soir en lieu et place de la grimpe en raison du vent de sud remettant en question l'objectif initial et par souhait d'être rentré pour midi afin de bosser l'après-midi. Après les plans de myrtilles déjà bien colorés depuis près d'un mois et résistant bien du fait de l'absence de gel mises à part deux journées, cette fois-ci, ce sont les sorbiers et les érables qui se parent de leurs plus belles teintes avec une semaine à dix jours de retard : il faut encore monter au-dessus de 1500 m pour en profiter. En-dessous, cela reste généralement vert. L'EOS 6D armé du petit 17-35 Tamron n'aura pas quitté la bretelle du sac à dos durant toute la sortie. Voici un aperçu de ce décor qui n'a rien à envier à la Scandinavie ou au Canada.

Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #randonnée sportive, #Belledonne

Repost0