paysages

Publié le 19 Mai 2017

Les dernières Dents (de Crolles) dont je n'ai pas eu le temps de parler. Quelques images un peu différentes de d'habitude avec de beaux contrastes.

Et le contre-champ avec Belledonne aux allures encore hivernales. Décidément, drôle "d'hiver"...

Au pied de la Dent, le plateau de Saint-Pancrasse sur fond de Belledonne attaquée par les cumulus

Au pied de la Dent, le plateau de Saint-Pancrasse sur fond de Belledonne attaquée par les cumulus

La molaire depuis le Baure

La molaire depuis le Baure

Gros plan sur le pilier sud

Gros plan sur le pilier sud

Du sommet ouest, plongée sur le sentier. Notez les nombreuses érosions dues aux coupes des lacets, justifiant la mise en place récente de piquets et cordages pour éviter ce piétinement. A noter que sur la partie basse du sentier, peu après le parking, ces cordages existent déjà depuis trois/quatre ans et la reconquête des sentes par la végétation est désormais réussie

Du sommet ouest, plongée sur le sentier. Notez les nombreuses érosions dues aux coupes des lacets, justifiant la mise en place récente de piquets et cordages pour éviter ce piétinement. A noter que sur la partie basse du sentier, peu après le parking, ces cordages existent déjà depuis trois/quatre ans et la reconquête des sentes par la végétation est désormais réussie

Du sommet ouest, plan rapproché sur les rochers du Midi assaillis par la brume

Du sommet ouest, plan rapproché sur les rochers du Midi assaillis par la brume

Fenêtre sur rocher d'Arguille et Grande Valloire

Fenêtre sur rocher d'Arguille et Grande Valloire

GPB

GPB

Le même après une belle chute de neige

Le même après une belle chute de neige

Le cratère d'Orionde en éruption

Le cratère d'Orionde en éruption

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #paysages

Repost0

Publié le 9 Mai 2017

Un mot à la mode en ces temps et j'aurais dû en faire de même afin de m'affranchir de cette tache électorale et pouvoir fuir la météo plus au sud. Tant pis pour moi ; d'autant plus rageant que le mardi s'ajoute au vendredi précédent pour encercler un week-end pourri en Isère par les deux plus belles journées de la quinzaine...

C'est donc grâce à la procuration donnée à mon appareil photo que je m'immerge en montagne en ce beau mardi : un lever de lune exceptionnel sur la chaîne de Belledonne.

Posée au sommet du Ferrouillet. Une photo que je suis allé chercher

Posée au sommet du Ferrouillet. Une photo que je suis allé chercher

Plus rose : dix minutes plus tard sur le Grand Replomb

Plus rose : dix minutes plus tard sur le Grand Replomb

Plus blanc : une demie-heure plus tôt, la Grande Lance de Domène

Plus blanc : une demie-heure plus tôt, la Grande Lance de Domène

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 8 Mai 2017

Randonnée humide ce dimanche ; ce n'est pas la météo maussade de ce week-end qui allait nous décourager. J'étais parti pour skier mais la conjonction plusieurs facteurs (kilomètres à faire pour espérer du beau temps, nivologie plus délicate que la semaine dernière compte tenu du vent de nord) a eu raison de ma motivation.

L'alchémille récolte les gouttes

L'alchémille récolte les gouttes

Ambiance nordique : du vert, des bouleaux, de l'humidité. Belledonne quoi...

Ambiance nordique : du vert, des bouleaux, de l'humidité. Belledonne quoi...

Orchis

Orchis

Mésange noire préparant le ravito

Mésange noire préparant le ravito

Y'a du monde à quatre pattes (biches)
Y'a du monde à quatre pattes (biches)

Y'a du monde à quatre pattes (biches)

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #animaux, #paysages

Repost0

Publié le 6 Mai 2017

C'est devenu une habitude :

- 2012 : 10-> 26 avril
- 2013 : 27 avril -> 2 juin (!!!)
- 2014 : 25 avril -> 16 mai
- 2015 : 15->24 mai
- 2016 : 20 avril -> 7 mai
- 2017 : 27 avril -> aujourd'hui (jusqu'à ?)

Les périodes de froid humide sont de plus en plus présentes et durables au printemps. Depuis la fin avril, il est pratiquement tombé sous forme de neige la moitié des précipitations tombées durant la durée d'exploitation des stations de ski. Les contrastes sont saisissants une fois le soleil revenu. Petite galerie d'images.

Theys. Printemps en bas, hiver sur Belledonne (Ferrouillet, Replomb, Grande Lance)

Theys. Printemps en bas, hiver sur Belledonne (Ferrouillet, Replomb, Grande Lance)

Les Adrets. Printemps. L'hiver sur le Replomb

Les Adrets. Printemps. L'hiver sur le Replomb

L'hiver à 1600 m d'altitude, début mai

L'hiver à 1600 m d'altitude, début mai

La chevêchette subit les intempéries

La chevêchette subit les intempéries

L'hiver : Grand Colon du soir

L'hiver : Grand Colon du soir

L'hiver : Croix de Chamrousse du soir

L'hiver : Croix de Chamrousse du soir

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

Clin d'oeil à Belledonne la magnifique en ce moment. Des coups d'oeils que l'on ne voit pas souvent car les grosses chutes de neige ne sont pas si fréquentes à moyenne altitude à cette époque de l'année où le soleil est très haut dans le ciel et où les ombres sont limitées, donnant une impression de blancheur jamais vue au coeur de l'hiver.

Belledonne de l'après-midi

Belledonne de l'après-midi

Belledonne du soir

Belledonne du soir

Clin d'oeil aux cyclistes qui vont tous les jours travailler à vélo et empruntent la rive droite du Grésivaudan. Je suis assez étonné de voir leur nombre emprunter la portion de route (principale, la D1090) entre Bernin et le début de Saint-Ismier car il existe une alternative qui ne fait pas perdre la moindre seconde, est moins fatigante, plus sûre et plus agréable !!! Il s'agit de l'ancienne voie du tram. Dans le sens aval, elle prend son origine chemin de la Proula à Bernin, passe devant l'ancienne gare puis rejoint le chemin des Ecoutoux à Saint-Nazaire-les-Eymes avant de faire la jonction avec la D1090 à l'entrée de Saint-Ismier. Elle est 20% plus longue en terme de distance mais évite la raide montée de la sortie de Bernin, faisant économiser près de la moitié par ailleurs de cette montée (au lieu de monter puis descendre, on reste quasi à plat tout le long). J'imagine que tous ceux qui ne l'empruntent pas ignorent son existence. Je me suis amusé à faire le calcul suivant :
- Ancienne voie du tram : 4,3 km. On prend 40 m de dénivelé de manière régulière (léger coup de cul sur la colline des Ecoutoux mais le calcul doit pouvoir se faire en lissant la montée sur l'ensemble du trajet, i.e. moins de 1% de pente). A 25 km/h de moyenne, le trajet se fait en 10'19"
- D1090 : 3,6 km répartis en trois parties : 1,7 km à 4% (6'48" à 15 km/h), 1,2 km de plat (2'34" à 28 km/h) et 0,6 km de descente (54" à 40 km/h) soit au total 10'17"

Allez zou, à partir de demain, je ne veux plus voir un seul lecteur de ce blog à vélo sur la grande route !

En bleu, l'alternative à l'axe rouge

En bleu, l'alternative à l'axe rouge

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages

Repost0