paysages

Publié le 27 Avril 2022

C'est aussi le charme de cette région. Des villages perchés sur des promontoires, authentiques. Ici, pas de fioriture attrape-touriste. Les façades sont vieilles ; les rues pavées sans le moindre niveau ; l'herbe pousse entre les joints ; les murs sont parfois lézardés par les tremblements de terre successifs. Mieux vaut ne pas être en mobilité réduite pour habiter ici. D'ailleurs, beaucoup de maisons sont des résidences secondaires, des locations ou même à vendre. En parallèle, des quartiers plus récents ont crées, plus accessibles, notamment aux voitures.

Errer dans ces rues est un beau moyen de s'imprégner de l'ambiance des lieux.

Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute
Civitella Alfedena, notre point de chute

Civitella Alfedena, notre point de chute

Villetta Barrea, le village des premiers cerfs parmi les hommes
Villetta Barrea, le village des premiers cerfs parmi les hommes
Villetta Barrea, le village des premiers cerfs parmi les hommes

Villetta Barrea, le village des premiers cerfs parmi les hommes

Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.
Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.
Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.
Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.
Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.

Opi. A noter les portes des résidences secondaires, protégées de la neige par une planche, avec l'harmonie des couleurs.

Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.
Barrea (et son lac). Mon préféré.

Barrea (et son lac). Mon préféré.

Scanno (et son lac)
Scanno (et son lac)
Scanno (et son lac)
Scanno (et son lac)

Scanno (et son lac)

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages, #Italie

Repost0

Publié le 2 Avril 2022

Ce n'est pas rare à cette époque. J'ai même l'impression que c'est de moins en moins rare depuis une dizaine d'années : souvent de longues périodes anticycloniques l'hiver et un printemps plus mouvementé. Ces chutes de neige se sont invitées jusqu'en plaine (5 cm en agglomération grenobloise) et ont donné autour de 50 cm en moyenne montagne a minima sur l'Isère, département alpin français le plus touché, et jusqu'à 80 cm localement (intérieur du Vercors et de la Chartreuse).

Bloquant la migration pré-nuptiale, ces conditions ont fait stopper de nombreux oiseaux dans ma vallée, notamment des rapaces (mais pas que). A noter un balbuzard pêcheur que j'ai eu la chance d'observer (mais pas de photographier) qui a stationné plusieurs jours.

Retour de la neige
Retour de la neige

Retour de la neige

Busard des roseaux et milans noirs devant nos montagnes enneigées
Busard des roseaux et milans noirs devant nos montagnes enneigées
Busard des roseaux et milans noirs devant nos montagnes enneigées

Busard des roseaux et milans noirs devant nos montagnes enneigées

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #paysages, #animaux

Repost0

Publié le 18 Février 2022

Deuxième jour en sud Vanoise. Départ pour un circuit autour de Lanserlia et Vallon. Cela commence par un lever de soleil phénoménal... 

Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2

La première descente versant nord-est de Lanserlia est franchement mauvaise. Nous espérons un peu de neige rapportée mais le vent a globalement tout cartonné. Cela me rappelle les conditions rencontrées à mes débuts par manque d'expérience et surtout par choix de destinations non pas en fonction des conditions mais des envies de montagnes... Et quand on voit l'état en altitude... plus on monte, moins il y a de neige. Globalement, il y en a moins en haut qu'à 1800 m à l'abri. Le vent a sublimé une grande partie des chutes ; ici, à aucun endroit nous avons trouvé plus d'un mètre de neige au sol.

Du même coup, nous abandonnons l'idée de départ et montons directement au col de Lanserlia. Après une bonne descente versant sud, à notre grande surprise, nous remettons les peaux pour aller skier la face sud de la pointe de Lanserlia. A 13h, ça colle déjà ; il ne faut pas traîner. Quelle chaleur !!! Un banc près d'un petit chalet nous incite à la pause contemplative et restauratrice. Sur ces deux jours passés là-haut, nous aurons apprécié le calme de ces lieux, hormis le passage de quelques avions. Rare !

Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2
Immersion mauriennaise J2

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #Vanoise, #paysages

Repost0

Publié le 17 Février 2022

Malgré la distance depuis mon domicile, j'apprécie de plus en plus la Maurienne et ce pour plusieurs raisons :
- La route se fait sans effort et généralement sans encombrement a contrario des destinations sudistes (Lautaret, Lus et +) ;
- Le secteur est nettement moins fréquenté qu'à l'ouest ; 
- La faune y est riche ;
- Et j'y ai encore pas mal à découvrir...

Et tant qu'à y aller, autant en profiter sur deux jours malgré une qualité de neige a priori mauvaise, comme un peu partout en même temps. Le secteur choisi cette fois-ci, entre Modane et Montcenis, hérite probablement du titre du moins enneigé des Alpes du nord, disputant la palme de la sécheresse avec l'Embrunais pour les Alpes du sud. Chaque année cela se vérifie et ces deux endroits sont à l'opposé de ce peuvent être les Préalpes du nord, Belledonne, la Lauzière ou le Beaufortain (et lors de bonnes années, la Vallouise et le Haut Guil). Mais ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas du ski à y faire.

Nous partons de Termignon où, malgré le handicap adret + basse altitude, ça chausse au parking et ça skiera à la descente moyennant une minute de portage en deux petits morceaux. L'approche est assez longue jusqu'au refuge de Plan du Lac (il nous faudra quand même 2h30 pour guère plus de 1000 m de dénivelé) mais garantit le dépaysement. Le vent forcit à l'approche du parking d'été mais redevient plus calme sur le plateau alors que nous craignions l'inverse.

Le décor est fabuleux ; une belle immersion en sud Vanoise, sous un franc soleil, à la limite des nuages alors qu'on nous annonçait la pluie, et qui se termine par une petite incursion sur le versant ouest de la pointe de Lanserlia avec une neige disons, potable à skier (la pluie s'est invitée jusqu'à 2400 m environ). A noter que le refuge est équipé de quelques couvertures (si affluence, mieux vaut prévoir son duvet), de gaz, de bois et d'ustensiles de cuisine. Il est vraiment confort ! Je passe cependant rapidement sur la connerie humaine des dirigeants qui s'est transportée jusqu'ici en supprimant les sabots permettant de marcher à l'intérieur. Autant on peut comprendre pour les couvertures (supprimées sauf quelques unes a priori considérées comme secours) mais pour les sabots... 

Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1
Immersion mauriennaise J1

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Vanoise, #ski-glisse, #paysages

Repost0

Publié le 15 Février 2022

Si on pouvait s'attendre à des éclaircies de plus en plus probantes et avec un départ encourageant sous de belles trouées de soleil vers midi, l'après-midi se passa fort différemment. En réalité, les conditions ne feront que se dégrader avec même une forte averse vers 17h. J'ai pourtant gardé espoir jusqu'au bout. La tranchée réalisée dans quarante centimètres de neige fraîche pénible à tracer (cause cohésion de feutrage) s'arrête à 1950 m d'altitude, pile à l'endroit où la pente s'incline à trente degrés. Avec les "billes" présentes dessous, le risque de déclencher une plaque est très fort selon moi. Le tout, sans personne dans le coin.

L'après-midi se passe donc à faire des allers-retours sur 250 m de dénivelé afin de profiter des bonnes conditions de neige et ne pas se refroidir, en espérant que cela se dégage. Je remonte une dernière fois au cas où ; au pire, ce sera le status quo pour la dernière descente. Et là...

Avant
Avant
Avant

Avant

Après
Après
Après
Après
Après
Après
Après
Après

Après

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse, #paysages

Repost0