paysages

Publié le 5 Mai 2017

Clin d'oeil à Belledonne la magnifique en ce moment. Des coups d'oeils que l'on ne voit pas souvent car les grosses chutes de neige ne sont pas si fréquentes à moyenne altitude à cette époque de l'année où le soleil est très haut dans le ciel et où les ombres sont limitées, donnant une impression de blancheur jamais vue au coeur de l'hiver.

Belledonne de l'après-midi

Belledonne de l'après-midi

Belledonne du soir

Belledonne du soir

Clin d'oeil aux cyclistes qui vont tous les jours travailler à vélo et empruntent la rive droite du Grésivaudan. Je suis assez étonné de voir leur nombre emprunter la portion de route (principale, la D1090) entre Bernin et le début de Saint-Ismier car il existe une alternative qui ne fait pas perdre la moindre seconde, est moins fatigante, plus sûre et plus agréable !!! Il s'agit de l'ancienne voie du tram. Dans le sens aval, elle prend son origine chemin de la Proula à Bernin, passe devant l'ancienne gare puis rejoint le chemin des Ecoutoux à Saint-Nazaire-les-Eymes avant de faire la jonction avec la D1090 à l'entrée de Saint-Ismier. Elle est 20% plus longue en terme de distance mais évite la raide montée de la sortie de Bernin, faisant économiser près de la moitié par ailleurs de cette montée (au lieu de monter puis descendre, on reste quasi à plat tout le long). J'imagine que tous ceux qui ne l'empruntent pas ignorent son existence. Je me suis amusé à faire le calcul suivant :
- Ancienne voie du tram : 4,3 km. On prend 40 m de dénivelé de manière régulière (léger coup de cul sur la colline des Ecoutoux mais le calcul doit pouvoir se faire en lissant la montée sur l'ensemble du trajet, i.e. moins de 1% de pente). A 25 km/h de moyenne, le trajet se fait en 10'19"
- D1090 : 3,6 km répartis en trois parties : 1,7 km à 4% (6'48" à 15 km/h), 1,2 km de plat (2'34" à 28 km/h) et 0,6 km de descente (54" à 40 km/h) soit au total 10'17"

Allez zou, à partir de demain, je ne veux plus voir un seul lecteur de ce blog à vélo sur la grande route !

En bleu, l'alternative à l'axe rouge

En bleu, l'alternative à l'axe rouge

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages

Repost0

Publié le 30 Mars 2017

Avec ce beau temps, impossible de m'enfermer pour la séance du jeudi à Espace Vertical. N'ayant pas pris le temps de chercher une moitié motivée pour grimper dehors, je pars en balade. Comme chaque année en cette saison, je retourne sur les secteurs de prédilections pour la faune sauvage de montagne.

Au menu de cette soirée, la chevêchette une fois de plus, une hulotte et une Tengmalm chanteuses mais que je n'arrive pas à observer, quelques chevreuils, biches, renard, écureuil ainsi que le cortège habituel des oiseaux chanteurs.

La végétation est désormais calée jusqu'à 1500 m d'altitude sur l'année dernière qui avait elle-même une semaine d'avance sur 2015. 2015 avait pas loin de dix jours d'avance sur 2014 et 2014 dix jours sur 2013. Espérant que cette série s'arrête en 2018.

La soirée se termine par le coucher de (croissant de) Lune sur la dent de Crolles.

Chevêchette femelle

Chevêchette femelle

Pilier sud de la Dent et croissant de Lune. Une image que je suis allé "chercher".

Pilier sud de la Dent et croissant de Lune. Une image que je suis allé "chercher".

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux, #paysages

Repost0

Publié le 29 Mars 2017

La dépression c'est, par définition, le creux de la vague. Je suis arrivé sur le Grésivaudan en août 2011. Je note depuis les cumuls pluviométriques annuels mais sur l'année glissante de septembre à août. Un peu le fruit du hasard puisque correspondant à la date de mon arrivée. Mais en même temps, c'est plutôt pas mal. A partir de septembre, la montagne commence à prendre une parure d'automne. Qui dit automne dit hiver avec les premières neiges en face nord qui ne verront plus le soleil. On peut considérer que l'état des glaciers au plus bas (et donc les bilans de masse) se font en début d'automne. Du côté précipitation/neige, l'année est donc plutôt pas mal calée de septembre à août.

Voici les relevés à Bernin à 280 m d'altitude (la moyenne annuelle étant autour des 1000 mm) :

- 2011-2012 : 996 mm (décembre -> février + avril très humides puis sec)

- 2012-2013 : 1402 mm (+40%, année exceptionnelle)

- 2013-2014 : 1317 mm (+30% en raison d'une période 15 janvier -> 15 juin absolument dégueulasse)

- 2014-2015 : 795 mm (-20% ; hiver sec sauf février et avril-mai)

- 2015-2016 : 660 mm (-34% ; très sec sauf mars-mai)

- 2016-2017 : 469 mm (au 31 mars ; restent 5 mois quand même)

Sur 2016-2017, on est déjà déficitaire mais finalement, moins pire que 2016. Mais ce qui frappe, c'est le nombre de perturbations ayant engendré ce cumul. Si on excepte les petits coups ça et là qui n'ont pas apporté grand chose, il n'y a eu que... 5 coup de pluie depuis début septembre !!!! Serait-ce un record ?

Les dépressions ont été fort peu nombreuses. J'avais noté un premier coup étalé sur une semaine apportant autour de 80 mm autour du 15-20 septembre. Puis un second deux mois plus tard (mi-novembre - 80 cm de neige) lançant la saison de ski en fanfare. Puis un troisième équivalent mais seulement à la mi-janvier avec plus de 50 cm de neige en plaine et quatre semaines de froid inhabituel. Mais sec. La suite, c'est mi-février puis mi-mars avec à chaque fois 80cm de neige/80mm de pluie en moyenne.

Le coup de froid a retardé la floraison de deux semaines par rapport à l'an dernier. Mais avec les températures de février-mars, ce retard a déjà été rattrapé. Et vu qu'il y a beaucoup moins de neige en montagne, cela devrait s'accélérer.

Mais où sont les dépressions ? Chaque week-end, on nous annonce du froid et de la neige pour le week-end suivant. Et puis, au fur et à mesure, la prévision s'affine et les espoirs s'envolent mis à part le week-end dernier (seulement 20 cm sauf sur la frontière italienne qui a pris 50 à 70 cm).

Pour moi, cette saison de ski est à ce jour la plus mauvaise depuis mes débuts. Si j'excepte la quantité durant mes années "Marseille" où le ski n'était pas à proximité (mais la qualité des sorties était bien là), il n'y a pas photo. Même s'il y a un peu plus de neige qu'en 2011, la saison reste moins bonne. Attendons tout de même fin mai avant de tirer le rideau.

Quelques belles sorties bien sûr car on connait bien le sujet et on a la disponibilité pour saisir les occasions. Mais cela s'en ressent jusque sur ces pages. Le baromètre est en baisse. Le site est moins lu. En croissance constante depuis 2010, lta38.fr connait cette année son premier léger recul et je suis persuadé que cela est dû à un contenu moins intéressant côté ski. Je skie pour moi ; soyons clair. Je ne skie pas pour publier sur ce blog. Mais ce que je publie est le reflet de mes sorties et cette légère baisse est selon moi une conséquence de cet hiver déplorable.

Faut-il pour autant entrer en dépression ? Absolument pas quand on voit ce que le printemps nous apporte et tout ce qu'il y a d'autre à faire dans notre belle région et ailleurs.

Avec ces températures et le passage à l'heure d'été, encore un tour à vélo du soir avec les filles, un petit tour perso de VTT sur les coteaux, une balade sur les balcons. On ne s'ennuie pas !

Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond
Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond

Les signes du printemps autour de la maison avec souvent la dent de Crolles en toile de fond

Un décor idéal pour se balader à vélo
Un décor idéal pour se balader à vélo

Un décor idéal pour se balader à vélo

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages, #balade, #nivo-météo

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

Cette fois, l'épisode de froid est terminé. Il a commencé exactement le premier janvier avec une journée sans dégel (source station MF Grenoble le Versoud) : extrêmes -4/-1,8°C. Trois autres journées sans dégel seront notées durant ces quatre semaines. Mais surtout :
- 5 jours seulement avec des maximales supérieures à +5°C
- 14 jours avec des minimales inférieures à -5°C
- 6 jours avec des minimales inférieures à -10°C

- Le minimal absolu à -12,2°C
- Une température moyenne sur ces 28 jours de -1,8°C ce qui est remarquable sur une si longue durée.

Depuis 1985 et les températures polaires relevées en France, nous avons des coups de froid importants en 1987, 2012 et... 2017. Cette dernière est sans doute la moins intense des quatre mais peut-être la plus durable (?).

Ce froid a été accompagné de neige en plaine sur une grande partie de sa durée. Pour ma part, juste en face de la station MF (Bernin, alt. 300 m), j'ai relevé 51 cm de neige dont 46 cm en une seule chute qui a duré (avec quelques accalmies) un peu plus de 24h. Ces grosses quantités pour la plaine ne sont pas si rares pour autant. Ces dernières années, on a pu relever ça en décembre 2008, décembre 2009, janvier 2010, décembre 2010, février 2013, février 2015 et (donc) janvier 2017.

La neige au sol sur le Grésivaudan devrait a disparu le jeudi 2 soit au total une durée remarquable (d'autant qu'il n'a pas reneigé entre temps) de 26 jours soit près de 4 semaines. C'est un peu mieux que durant la vague de froid (fameuse) de janvier 1985 et équivalent à la période de chutes de neige continue de février-mars 2005. Cela reste nettement moins bien que 2010 (35 jours) et le record de l'hiver 1986-87 où j'avais noté (déjà à l'époque... psychopathe le mec ?) 65 jours d'enneigement continu aux portes de Grenoble. Il est intéressant de remarquer que depuis l'hiver 1985, le record de jours avec chute de neige et/ou neige présente au sol en vallée à proximité de Grenoble reste durant l'hiver 2013 avec 68 jours. Ce même hiver, j'ai noté 34 jours avec chute de neige à Bernin et un cumul de 152 cm, record également depuis 1985, année durant laquelle on m'avait offert un coffret météo avec hygro/pluvio/thermomètre et cartes avec tickets et carnet de notes. Pour finir, le col de Porte en Chartreuse qui est un des lieux les plus humides de France à 1300 m d'altitude et qui a très régulièrement plus du mètre de neige au sol a dépassé une fois les 200 cm entre 1985 et 2017 : c'était en... 2013 !

Voilà pour ces stats personnelles qui sont à relativiser en raison de leur manque de précision (les lieux varient autour de l'agglo de Grenoble, les quantités de neige ont parfois été approximatives, j'ai aussi pu être absent, j'ai pu oublier des choses...) tout en donnant un aperçu très proche de la réalité.

Redoux (donc) avec deux jours annoncés presque chaud avant le retour de la neige en montagne. On profite une dernière fois de cette ambiance particulière en vallée.

On ne s'aventure pas au milieu de l'étang mais ça a l'air solide à cinq mètres du bord. Une glace bien adhérente, un peu comme un glacier l'été.

On ne s'aventure pas au milieu de l'étang mais ça a l'air solide à cinq mètres du bord. Une glace bien adhérente, un peu comme un glacier l'été.

Une ambiance bien humide

Une ambiance bien humide

Méditation devant l'étang

Méditation devant l'étang

Le château de Crolles plongé dans une brume épaisse du soir

Le château de Crolles plongé dans une brume épaisse du soir

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #nivo-météo

Repost0

Publié le 27 Janvier 2017

Elle n'a rien d'exceptionnel en soi mais c'est ma vallée et j'y ai un certain nombre d'attaches. Avec toute cette neige et une belle lumière malgré un léger redoux, quelques images du jour. C'est toujours bien d'avoir un petit appareil photo hybride sur soi.

Lever du jour annonçant le changement de flux

Lever du jour annonçant le changement de flux

Hauts de Biviers
Hauts de Biviers

Hauts de Biviers

C'est écrit sur le panneau

C'est écrit sur le panneau

Saint-Nazaire-Les-Eymes

Saint-Nazaire-Les-Eymes

Bernin, la Veyrie
Bernin, la Veyrie
Bernin, la Veyrie

Bernin, la Veyrie

Bernin et Belledonne

Bernin et Belledonne

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0