paysages

Publié le 8 Juin 2015

Belledonne est un des plus beaux massifs pour les lacs. Enfant, j'ai fait plusieurs randonnées l'été accompagné par mes grands parents avec comme point d'orgue le pique-nique au bord d'un lac. L'arrivée à un lac était toujours une intense émotion. Je crois que ça n'a pas changé. L'occasion de faire une petite liste des lacs de Belledonne du sud au nord, en les regroupant, sinon, on ne s'en sort pas avec toutes les "flaques".

Partie I : lacs du sud jusqu'au col de Freydane.

- Lac de Praver. C'est une "simple" tourbière dans une clairière de moyenne altitude.

- Lac Luitel. S'accède en voiture. Réserve naturelle, la seule du massif.

- Lacs Achard. Et ses satellites autour du col de l'Infernet. Hyper fréquentés. Loin d'être les plus beaux.

Lacs Achard

Lacs Achard

- Lac des Escombailles. Petit lac noir à l'écart des sentiers. Peu d'intérêt.

- Lacs Robert. Trois très beaux lacs très fréquentés depuis Chamrousse.

Lacs Robert

Lacs Robert

- Lac Léama. Joli petit lac sur le GR de la Pra. Sur le passage du torrent, il reste très froid.

Lac Léama

Lac Léama

- Lac Longet. Magnifique lac tout en longueur à l'entrée de la Pra.

 

A suivre- Lac Longet. Magnifique lac tout en longueur à l'entrée de la Pra

- Lac Bernard. A l'écart du sentier. Magnifique dans son joli petit cirque.

- Lac David. Magnifique !!!

- Lac Claret. Le plus proche de la Pra. Mérite une visite.

- Lac Merlat. Très beau lac sous le Grand Colon

- Lac du Bois. Magnifique lac turquoise d'accès bien compliqué.

- Lac du Boeuf. Idem mais ne nécessite qu'un petit crochet depuis le col du Bâton.

- Lac du Bâton. Lac vert haut perché de Belledonne.

- Lac du Crozet. Ultra fréquenté. Un peu trop encaissé.

- Lacs du Doménon (Petit et Grand). Classiques sur l'itinéraire de la Croix. Très beaux.

A suivre

- Lac Longet. Magnifique lac tout en longueur à l'entrée de la Pra

- Lac Bernard. A l'écart du sentier. Magnifique dans son joli petit cirque.

- Lac David. Magnifique !!!

- Lac Claret. Le plus proche de la Pra. Mérite une visite.

- Lac Merlat. Très beau lac sous le Grand Colon

- Lac du Bois. Magnifique lac turquoise d'accès bien compliqué.

- Lac du Boeuf. Idem mais ne nécessite qu'un petit crochet depuis le col du Bâton.

- Lac du Bâton. Lac vert haut perché de Belledonne.

- Lac du Crozet. Ultra fréquenté. Un peu trop encaissé.

- Lacs du Doménon (Petit et Grand). Classiques sur l'itinéraire de la Croix. Très beaux.

A suivre

Lac Longet

Lac Longet

- Lac Bernard. A l'écart du sentier. Magnifique dans son joli petit cirque. Mérite le (petit) détour.

 

Lac Bernard

Lac Bernard

- Lac David. Magnifique !!! Mais chut !

Lac David

Lac David

- Lac Claret. Le plus proche de la Pra. Mérite une visite.

Lac Claret

Lac Claret

- Lac Merlat. Très beau lac sous le Grand Colon.

Lac Merlat

Lac Merlat

- Lac du Bois. Magnifique lac turquoise d'accès un peu compliqué.

Lac du Bois

Lac du Bois

- Lac du Boeuf. Idem mais ne nécessite qu'un petit crochet depuis le col du Bâton.

Lac du Boeuf

Lac du Boeuf

- Lac du Bâton. Lac vert haut perché de Belledonne.

- Lac du Crozet. Ultra fréquenté. Un peu trop encaissé.

Lac du Crozet

Lac du Crozet

- Lacs du Doménon (Petit et Grand). Classiques sur l'itinéraire de la Croix. Très beaux.

Lac du Petit Doménon

Lac du Petit Doménon

Lac du Grand Doménon

Lac du Grand Doménon

- Lac de Belledonne. Au pied du Grand Pic versant Allemond.

Lac de Belledonne

Lac de Belledonne

- Lac de Freydières. En bord de route. Trop fréquenté bien que joli.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 7 Juin 2015

C'est un des derniers lacs de Belledonne que je n'avais pas encore "fait". Le dégel étant amorcé, avec ces belles matinées et ces après-midis sombres, c'est l'occasion de visiter ce lac situé sur un versant au levant. En plus, la faune y semble abondante. Ce sera une balade appareil photo autour du cou.

Au départ, grosse démotivation : ciel complètement couvert à 5h30 et fort vent. Maintenant qu'on est là...

La lumière s'améliorera finalement à partir de 9h.

Arrivée au déversoir du lac de l'Ane

Arrivée au déversoir du lac de l'Ane

Reflets dans le déversoir en partie dégelé

Reflets dans le déversoir en partie dégelé

Le même endroit en testant le mode scène du GM1, sources lumineuses scintillantes

Le même endroit en testant le mode scène du GM1, sources lumineuses scintillantes

Le lac dans son ensemble avec les Rousses au fond

Le lac dans son ensemble avec les Rousses au fond

Un détail, toujours avec les Grandes Rousses

Un détail, toujours avec les Grandes Rousses

Le lac dans son ensemble avec les crêtes de l'Agnelin et du Lieutenant

Le lac dans son ensemble avec les crêtes de l'Agnelin et du Lieutenant

Même sens, cadrage plus serré

Même sens, cadrage plus serré

Après cette partie contemplation nous prenons la direction des pentes sur lesquelles nous avons repéré chamois et bouquetins.

Chamois et aiguille Saint-Phalle

Chamois et aiguille Saint-Phalle

Chamois et Rissiou

Chamois et Rissiou

Chamois sur une crête avec l'aiguille Michel en arrière-plan

Chamois sur une crête avec l'aiguille Michel en arrière-plan

Bouquetin en plongée sur le lac de Grand' Maison

Bouquetin en plongée sur le lac de Grand' Maison

C'est justement ce type d'images (montrer l'animal dans son environnement et si possible avec un décor esthétique) que je recherche maintenant. Au diable le gros plan vu à maintes reprises même si de temps à autre, une belle image au cadrage serré fait plaisir.

Les grandes aiguilles de l'Argentiere : cherchez le bouc au premier plan

Les grandes aiguilles de l'Argentiere : cherchez le bouc au premier plan

On termine par une primevère hirsute : nul besoin d'un objectif macro pour révéler la beauté de cette fleur de montagne fréquente d'avril à juin.

On termine par une primevère hirsute : nul besoin d'un objectif macro pour révéler la beauté de cette fleur de montagne fréquente d'avril à juin.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages, #animaux

Repost0

Publié le 20 Mai 2015

Des occasions comme celle-ci, il y en a une par an au maximum. Ca ne fait pas lourd, d'autant qu'on n'est pas forcément au bon endroit ou en possession du matériel adéquat (ici le fish-eye Samyang 7,5 mm f/3,5). Ce mercredi après-midi, je devais sortir avec les filles puis ce flux de nord humide et instable m'en a dissuadé : pas envie d'aller se cailler dans les nuages.  Un coup de chance finalement car vers 18h, une averse s'est invitée, suivie immédiatement d'un rayon de soleil. L'arc-en-ciel qui s'ets produit a été d'une rare luminosité, à tel point qu'on a eu droit à un arc-en-ciel double.

Ni une ni deux, je me suis faufilé dans le Vélux, ai grimpé sur le toit et les tuiles bien mouillées et ai pu réaliser cette image. Elle aurait pu être prise depuis un milieu plus "naturel", avec le plus beau des arrières-plans mais comme anticiper un tel événement ? En attendant, elle me satisfait déjà très bien ; je n'avais pas dans ma collection, d'arc-en-ciel double entièrement dans le cadre.

Rainbow

Rainbow

Making of

Making of

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 17 Mai 2015

2h30 du matin. Déjà plus de quatre heures de sommeil et je me réveille. Le vent est tombé. C'est le moment de faire une petite séance de photos nocturnes.

Un éclairage un peu plus fort que les autres

Un éclairage un peu plus fort que les autres

La voie lactée au-dessus du lac de la Sagne

La voie lactée au-dessus du lac de la Sagne

Encore trois heures de sommeil supplémentaires et je démarre une balade photo au gré des envies. Direction la lac de l'Agnelin par une arête menant à une bosse le dominant. Avec la neige récente, pas besoin des crampons mais on triple l'horaire : chaque pas dans la neige s'enfonce dans la croûte cassante regelée en surface seulement et ce, jusqu'à mi-mollet. Du coup, je préfère choisir d'escalader quelques dalles de beau granit (le plus beau de Belledonne).

On prend un peu de hauteur

On prend un peu de hauteur

Un petit lac annexe du lac de l'Agnelin

Un petit lac annexe du lac de l'Agnelin

Le même de plus près

Le même de plus près

Je poursuis vers le lac du Cos, le Jeplan, puis reviens sur mes pas. les passages en neige sont pénibles. Je croise deux randonneurs vers 9h30. ils ont dû se lever bien tôt si ils sont partis ce matin de Grenoble. Puis un autre un peu plus tard près de ma tente de bivouac. Le lac de la Sagne est maintenant baigné de soleil.

Depuis le bivouac

Depuis le bivouac

D'un peu plus bas

D'un peu plus bas

Depuis sa rive

Depuis sa rive

Idem, autre point de vue un peu en retrait

Idem, autre point de vue un peu en retrait

Une hermine vient me rendre visite. J'étais sur le qui-vive car 90% de mes observations d'hermine se font en mai et juin. Sûrement qu'elles sont très actives en cette période. Et avec tous ces éboulis dans les parages. Malheureusement celle-ci sera peu coopérative, très affairée, sans cesse en mouvement. Il sera difficile d'en tirer une photo potable.

Observatrice

Observatrice

Affairée

Affairée

Il est temps de redescendre de ces hauts lieux très sauvages à moins d'une heure de la grande ville (oui je sais je me répète). Un sentier encore un peu humide et enneigé mais moins pénible que la veille. Et un au-revoir aux habituels bouquetins dont un dernier gros à dix mètres de la voiture.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux, #paysages, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 16 Mai 2015

Choix difficile pour ce week-end qui devait être à l'origine du ski en altitude. Compte tenu des conditions, seul le dimanche sera favorable. Je passe mon tour. Quant à trouver un partenaire pour descendre grimper dans le sud au tout dernier moment... 

L'occasion de se faire un week-end rando/photo/bivouac. La destination est vite trouvée : les lacs des Sept-Laux par le sud. Je démarre en milieu d'aprem avec une première pause au milieu des bouquetins, nombreux par ici.

Une étagne m'a repéré. Les femelles sont un poil plus farouches que les mâles

Une étagne m'a repéré. Les femelles sont un poil plus farouches que les mâles

La même dans son milieu. Notez les cornes d'un bouc

La même dans son milieu. Notez les cornes d'un bouc

Etiqueté, mais pas pour la viande !

Etiqueté, mais pas pour la viande !

Le portrait du bouquetin, tout le monde en a. Alors j'essaie de faire des images un peu différentes

Le portrait du bouquetin, tout le monde en a. Alors j'essaie de faire des images un peu différentes

Autre photo de corne au GM1 + 150 mm f/5,6

Autre photo de corne au GM1 + 150 mm f/5,6

Et au 300 mm f/4 Canon sur APS-C. Noter la différence de bokeh (profondeur de champ)

Et au 300 mm f/4 Canon sur APS-C. Noter la différence de bokeh (profondeur de champ)

Les sabots

Les sabots

Gros plan de tête

Gros plan de tête

Un bel animal quand même !

Un bel animal quand même !

La montée est assez pénible. Outre le poids du sac à dos avec le matos photo et de bivouac, la neige récemment tombée a transformé le sentier en rivière et il en reste même sur le chemin. Il faut alors éviter les congères pour ne pas avoir les pieds mouillés dans le début du premier jour. Et aussi pour ne pas trop s'enfoncer ce qui est fort pénible. Par endroit, je coupe par des passages un peu exposés. Je comprends que malgré le beau temps il n'y ait absolument personne.

Enfin je débarque sur le plateau des Sept-Laux et, après une première flaque, au niveau du lac de la Sagne.

Arrivée au lac de la Sagne. Le vent s'est calmé

Arrivée au lac de la Sagne. Le vent s'est calmé

Le même, depuis une petite bosse juste à l'ouest

Le même, depuis une petite bosse juste à l'ouest

Pour les photos, je le contourne par l'ouest mais j'en bave dans la neige avec le poids du sac

Pour les photos, je le contourne par l'ouest mais j'en bave dans la neige avec le poids du sac

C'est ici que je vais monter le campement

C'est ici que je vais monter le campement

Coup d'oeil au lac de la Corne

Coup d'oeil au lac de la Corne

C'est ici qu'aura lieu le dîner, pas pire comme décor

C'est ici qu'aura lieu le dîner, pas pire comme décor

Chose atypique, le vent du nord se relève vers 21h m'obligeant à entrer dans ma minuscule tente de bivouac. Ca fait du bien de ressortir le matériel léger de bivouac (tente + sac de couchage en plume -15°C à 3kg200).

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #paysages, #animaux

Repost0