randonnee sportive

Publié le 25 Septembre 2013

Le brame étant en retard, je laisse tomber l'idée initiale de partir repérer un "nouveau" spot, préférant attendre qu'il y ait du bruit car l'endroit s'annonce bien forestier et il y a de l'approche. Du coup, afin de profiter du beau temps, je décide de partir dans Belledonne, au départ de la Gorge.

25092013-IMG_3220.jpg

Arrivé au lac Blanc, les baskets prennent la direction nord vers la pointe des Excellences que je ne connais pas.

25092013-IMG_3225.jpg

L'idée est de rejoindre au plus vite le soleil que l'on trouve sur l'arête des Excellences.

25092013-IMG_3226.jpg

L'ascension est facile nononbstant une brèche un peu profonde dans laquelle il faut descendre délicatement.

25092013-IMG_3229.jpg

En face, Belledonne a bien gardé la neige. le couloir nord du pic Couttet devrait rester blanc jusqu'à l'hiver.

25092013-IMG_3230.jpg

Idem pour les névés sous le col des Lances à 2400 m d'altitude.

25092013-IMG_3231.jpg

Belle vue du sommet sur la Chartreuse et une petite couche de stratus qui s'avance jusqu'à Crolles. Pour boucler, je descends par l'autre arête, celle qui tombe vers Jean Collet. Du sale terrain "chamois" que je ne recommande pas en partie haute. On se concentre puis ça déroule beaucoup mieux sauf un court passage bien raide mais heureusement bien pourvu en "marches" de chamois. On retrouve alors le sentier "supérieur" du lac Blanc, celui qui traverse au-dessus du lac pour rejoindre le vallon de la mine de Fer en amont de Jean Collet.

25092013-IMG_3234.jpg

Petit coup d'oeil aux couleurs d'automne (c'est parti pour les myrtillers en flammes) et descente en courant jusqu'à la Gorge. Ca n'a pas chômé pour cette boucle d'environ 1800 m de dénivelé.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0

Publié le 4 Septembre 2013

04092013-IMG_3139.jpg

Allez, zou on remet ça quelques jours après. Ne pouvant pas particpier aux xpress de ce soir, je me fais le mien, avec deux inconvénients : seul, on a personne en ligne de mire et on est moins performant et départ à 10h sous la chaleur du moment (paramètre qui diminue mes capacités physiques). En revanche, je pars de St-Pancrasse (les Meunières) afin de prendre 15-20 minutes pour m'échauffer et pouvoir attaquer à fond du parking 1220 (la Gorgette). Objectif : améliorer de deux minutes le temps "de base" de vendredi dernier.

Au final, je ferai même mieux : 40 minutes tout rond soit 4 minutes de mieux. Avec de la fraîcheur, j'ai donc la certitude de passer sous cet horaire qui correspond à 21m/min de moyenne.

Bon allez, ce n'est pas très intéressant pour l'internaute tout ça (à part peut-être pour les copains qui se prennent au jeu), essentiellement un repère personnel (car ce blog est aussi mon carnet de notes perso). A coté de ces considérations, la Dent reste vraiment un beau sommet, toujours aussi justement fréquenté.

04092013-IMG_3145-copie-1.jpg

A noter ce jour un jeune accenteur alpin particulièrement peu farouche au sommet. Descente par le pas de l'Oeille classique (montée par l'arête de la Gorgette) puis en coupant les lacets de la route pour retrouver le sentier des Meunières au parking 1220.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0

Publié le 30 Août 2013

2013-08-3097.JPG

Jusqu'en 2011, j'entretenais un foncier en montagne. La pratique de l'escalade a "confisqué" une partie de ma disponibilité si bien que cette année, je commence à sentir les effets de ce (petit), manque d'entraînement. A moins que ce ne soit l'âge :(

Du coup, je vais essayer de me remettre à forcer un peu. Ce début de matinée est tout désigné entre la grimpe de la veille et les préparatifs d'une soirée et d'une nuit en montagne en famille et entre amis.

Départ du parking de la Gorgette, i.e. parking d'hiver et montée par la rive droite de la Gorgette. Au final, 44 minutes pour 840 m de dénivelé. Ce n'est donc pas si catastrophique (moyenne à 19 m/min) mais en deça de ce que j'ai pu faire il y a deux ou trois ans (CQFD).

Descente en bouclant par le trou du Glaz, le trou du Gras devrais-je dire tant c'est glissant. C'est beaucoup plus long en distance et je descends tranquille. Cela me prendra finalement autant de temps que la montée.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0

Publié le 3 Août 2013

Troisième et dernier jour avec le passage au col de Freydane, le plus technique et le plus haut de la traversée à 2645 m d'altitude dans une ambiance très nivo-minérale. On part un peu plus tôt que la veille et après avoir fait le plein d'eau, on quitte le replat des Doménon et il est 9h lorsque l'on met les pieds dans la neige.

03082013-IMG_2814.jpg 03082013-IMG_2818.jpg

Immédiatement, J'encorde Stella à trois mètres et je lui donne le piolet, instrument qu'elle découvre. Bien sûr, elle ne sait pas s'en servir mais c'est pour faire comme les grands. Dans la pente terminale, je le récupère afin de tailler quelques marches (la neige n'est pas très dure mais quand on n'a pas le "toucher" de neige, ça glisse avec les chaussures souples). On termine par cinquante mètres déneigés.

03082013-IMG_2821.jpg

Grande satisfaction que d'être là avec sa fille. Stella découvre un monde qu'elle ne connaît pas : celui de la haute montagne car en Belledonne, à ces altitudes modestes, on est déjà en terrain très alpin.

03082013-IMG_2825.jpg

Elle découvre aussi la paroi du Grand Pic de près, celle qu'elle voit tous les jours de la fenêtre de sa chambre mais de loin. C'est toujours impressionnant cette muraille même si on la connaît mais quand on la découvre pour la première fois, ce doit être autre chose. Pour la descente côté nord-est, nous optons d'abord pour une descente "luge" tous les deux sur un tapis de sol en mousse puis on termine à pied lorsque la pente faiblit.

03082013-IMG_2833.jpg

On vient longer de près la langue de glace du glacier de Freydane et le lac Blanc est en vue.

03082013-IMG_2837.jpg

Encore quelques névés et on retrouve la caillasse. L'occasion d'expliquer cet étagement : plus on descend, moins il y a de neige puis moins il y aura de minéral et l'herbe fera son apparition peu à peu, etc.

03082013-IMG_2844.jpg

Un des plus beaux lacs de Belledonne dans le viseur.

03082013-IMG_2846.jpg

Le rythme s'accélère pour le rejoindre, surtout qu'il y a le pique-nique à la clé.

03082013-IMG_2848.jpg

Nous y resterons près de deux heures. Repas, jeux, pause et juste le temps nécessaire au séchage des baskets et des chaussettes.

03082013-IMG_2851.jpg

Dernier regard sur les Trois Pics et on attaque la descente, d'autant que de vilains nuages pointent au sud-ouest (sans que cela n'inquiète les randonneurs en route pour le lac Blanc). Mais avec un enfant de six ans, il vaut mieux être prudent. Une demie-heure plus tard, nous passons à proximité du seul abri de l'itinéraire : une grotte sous un surplomb de gneiss (bon à connaître : elle se situe juste au-dessus du sentier, au niveau de l'intersection Jean-Collet/ravin des Excellences). Pile à cet endroit, nous touchons du bois, un orage s'abat sur le secteur. Pluie et un peu de grêle au programme : nous y resterons tranquillement une vingtaine de minutes et en sortons tous secs.

03082013-IMG_2854.jpg

Le temps s'améliore et on poursuit sur Jean Collet, d'abord par une montée puis une longue traversée à flanc. Nous y prenons le dessert puis y restons plus longtemps que prévu : une tempête de vent s'abat en effet sur Belledonne avec même de la pluie à l'horizontale. Quelle chance encore une fois de s'être trouvés là ! Décidément, tout se déroule sans accroc sur ces trois jours.

03082013-IMG_2863.jpg

Le soleil revenu nous repartons en direction de pré Marcel. Avec la corde pour la traversée au-dessus des barres même si techniquement le sentier est très facile (une chute ne pardonnerait sans doute pas) puis librement pour la suite.

03082013-IMG_2869.jpg

C'est long mais c'est beau et Stella ne semble pas du tout entamée par les 1600 m de dénivelé de descente de cette étape.

03082013-IMG 2874

Une belle descente en forêt conclut cette traversée. Un petit goûter et ça termine même en trottinant (!) pour arriver à 18h05 avec seulement cinq minutes de retard sur l'horaire donné à Val et Emie, le taxi du retour.

Trois jours à marquer d'une pierre blanche. Merci Stella, merci Belledonne.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0

Publié le 2 Août 2013

02082013-IMG 2710

Après une nuit au calme et au frais aux lacs Robert, nous attaquons le GR549 en direction de la Pra vers 9h du mat. Une première pause servira au remplissage des deux litres d'eau que je transporte car les bouteilles sont vides.

02082013-IMG 2712

Les torrents sont à leur débit maximum avec la fonte des neiges. Côté névé, on est toujours bien en retard malgré un mois de juillet sans doute supérieur à la moyenne côté température et l'enneigement ressemble à celui d'une mi-juin. 

02082013-IMG 2717 02082013-IMG 2723

La pause au lac Léama sera moins longue que prévu : les jeux d'eau dans le lac écourtés en raison d'une eau glaciale, sans doute à cause de la petite taille d'un lac traversé par un torrent au fort débit et donc du brassage. Le coin reste magnifique avec de nombreuses fleur que l'on rencontre d'habitude début juillet comme les lys martagons parfois encore en boutons.

02082013-IMG 2720

La suite est toute aussi somptueuse avec les lacs Longet, Claret (et Bernard en contrebas).

2013-08-2726.JPG

L'arrivée au refuge de la Pra.

02082013-IMG_2728-copie-1.jpg

Etape bien appréciée pour le midi. Pas mal le gratin de ravioles.

02082013-IMG 2731 02082013-IMG 2737

Vers 14h, nous repartons en direction du col de la Pra où les moutons, les chèvres et les patous font étape. Nous continuons plus haut le long du Doménon et nous allons faire trempette dans le petit lac sous la cascade. Dommage pour la lumière : nous passons en flux de sud-ouest chargé en humidité et le ciel est devenu laiteux. Rien à voir avec la veille.

02082013-IMG 2743

Bravo à Stella pour avoir négocié sans broncher le raidillon un peu abjecte sous le lac du Petit Doménon.

02082013-IMG 2768

Nous trouvons un emplacement royal pour la tente (lachercher sur l'image), au-dessus du lac encore en partie gelé du Grand Doménon.

02082013-IMG 2781

Gros plan sur ce beau lac de Montagne avant d'aller faire un petit tour dans les environs.

02082013-IMG 2759

Une "flaque" annexe et des névés permettent de "s'amuser". Les enfants marchent volontiers à partir du moment où il y a des objectifs qui leur parlent. En face, Stella a identifié le "U" du col de Freydane, objectif du lendemain (en fait l'ancien GR549 qui passe maintenant au col de la Sitre).

02082013-IMG 2770

Puis vient l'heure du repas du soir dans un décor de rêve et avec une température estivale. Tout est parfait.

02082013-IMG 2779

Après, nous montons faire un petit tour digestif sur la bosse qui domine les lacs et tombons sur quatre mouflons.

02082013-IMG 2782

Nous les suivons du regard pendant un quart d'heure. Une belle récompense.

02082013-IMG 2788

Du haut de la bosse, les dernières lueurs sur le lac du Petit Doménon.

02082013-IMG 2789

Puis sur le Grand Doménon.

02082013-IMG 2790

Détail sur le Grand Doménon.

02082013-IMG 2799

Et enfin sur le col de Freydane qui nous attend pour demain, avec pour premier plan un champ de gentianes jaunes. Une fantastique journée pour tous les deux.






Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0