ski-glisse

Publié le 16 Janvier 2020

Plus de deux semaines d'anticyclone et pourtant, la qualité de ski reste bonne pour qui sait choisir les bons spots. Les pentes (un peu) raides versants sud transforment jusqu'à 2800 m et en versants froids, un petite couche d'une dizaine de centimètres adoucit un peu le contact avec la sous-couche dure voire glacée. Pas les conditions idylliques hivernales, et notamment pour les yeux mais ça skie et comme il fait beau, ça skie tous les jours. Et comme on est en janvier avec le soleil bas, la fonte reste très limitée.
Cette semaine aura néanmoins été moins glissante pour ma part. Pas de sortie du mardi cause boulot mais une sortie en station avec les filles et un petit tour sur l'envers du Collet-d'Allevard en rando le jeudi matin. Histoire de garder "le contact". En attendant les yeux grands ouverts la perturbation du vendredi.

Premiers vallons du Pra pour les filles. L'impression pour elles de découvrir une nouvelle station. Et se rapprocher un peu plus de la cime de la Jasse, la dent du Pra... Aucun souci pour elles avec ces (très bonnes) conditions.
Premiers vallons du Pra pour les filles. L'impression pour elles de découvrir une nouvelle station. Et se rapprocher un peu plus de la cime de la Jasse, la dent du Pra... Aucun souci pour elles avec ces (très bonnes) conditions.

Premiers vallons du Pra pour les filles. L'impression pour elles de découvrir une nouvelle station. Et se rapprocher un peu plus de la cime de la Jasse, la dent du Pra... Aucun souci pour elles avec ces (très bonnes) conditions.

Sur les crêtes du Collet
Sur les crêtes du Collet

Sur les crêtes du Collet

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0

Publié le 13 Janvier 2020

Avec le manque de neige à basse altitude, les points de départ sont comptés dans notre massif de Belledonne si on ne veut pas porter. Si côté est (vallée des Villards, c'est globalement ok partout grâce aux pistes forestières et à l'ouverture du terrain), il n'en est pas de même pour les forêts musclées du versant Grésivaudan. On note les départs skis aux pieds de Chamrousse, pré du Mollard, La Betta (très limite, cailloux et glace en bas), Prapoutel, Pipay, Barioz, le Pleynet et le Collet d'Allevard. Gleyzin ne passe pas. Assez incroyable pour une mi-janvier.

J'avais oublié les départs du nord, bien desservis par des pistes forestières voire des routes (Prodin, Valpelouse). Ce samedi, je tente d'aller voir cette dernière et réussis à garer la voiture à 1450 m (attention, 4x4 conseillé ou petite voiture maniable et assez haute, à la fois pour ne pas toucher dessous mais aussi pour le retournement peu spacieux - des branches de sapin en travers de la route attestant de véhicules qui ont eu quelques déboires...). A noter que si on ne veut pas tenter plus haut, on peut se garer à 1250 m : enneigement continu à partir de là et pneus neige inutiles car totalement sec avant. On revient donc skis aux pieds à la voiture même si c'est un peu le combat sur la route avec une surface très chaotique. Dernier point, la route est normalement interdite au-delà du Molliet. Cet accès est donc aux risques et périls de l'usager. Mieux vaut ne pas avoir de pépin.

Les skis rejoignent la Grande Montagne d'Arvillard où les dix centimètres de poudre du vendredi m'invitent à une première descente en nord-est. Retour au sommet pour une deuxième descente en sud-ouest jusqu'au refuge de la Perrière. Nouvelle mise des peaux et direction les Grands Moulins par l'arête nord. Un plaisir de la tracer (à pieds) mais le piolet n'aurait pas été un luxe pour certains passages bien raides avec un peu de bottage par moment (Petzl Leopard sans antibott - faut que j'en confectionne avec du tape comme sur mes anciens Camp alu). Descente du couloir sud-ouest à 16h30. Neige béton en haut sur une petite centaine de mètres puis super transformée en rive droite. Un régal avec des virages bien raides qu'on va chercher avec plaisir. Retour au-dessus du refuge de la Perrière. Dernière remise des peaux et dernière Grande Montagne avant descente au soleil couchant. Encore une belle sortie.

PS : sortie du samedi 11 janvier.

Grande Montagne : descentes #1 et #2 avec 10 de poudre sur fond dur. Pas mal du tout
Grande Montagne : descentes #1 et #2 avec 10 de poudre sur fond dur. Pas mal du tout
Grande Montagne : descentes #1 et #2 avec 10 de poudre sur fond dur. Pas mal du tout

Grande Montagne : descentes #1 et #2 avec 10 de poudre sur fond dur. Pas mal du tout

Arête nord des GM. J'aurais été mieux avec les Irvis hybrid plutôt que les Leopard car il faut mettre les pieds sur les cailloux à plusieurs reprises et les pointes alu s'émoussent plus vite. Avis aux suivants.
Arête nord des GM. J'aurais été mieux avec les Irvis hybrid plutôt que les Leopard car il faut mettre les pieds sur les cailloux à plusieurs reprises et les pointes alu s'émoussent plus vite. Avis aux suivants.
Arête nord des GM. J'aurais été mieux avec les Irvis hybrid plutôt que les Leopard car il faut mettre les pieds sur les cailloux à plusieurs reprises et les pointes alu s'émoussent plus vite. Avis aux suivants.

Arête nord des GM. J'aurais été mieux avec les Irvis hybrid plutôt que les Leopard car il faut mettre les pieds sur les cailloux à plusieurs reprises et les pointes alu s'émoussent plus vite. Avis aux suivants.

Descente couloir SW : excellent en rive droite avec quelques passages (facultatifs) à un bon 50°
Descente couloir SW : excellent en rive droite avec quelques passages (facultatifs) à un bon 50°

Descente couloir SW : excellent en rive droite avec quelques passages (facultatifs) à un bon 50°

Derniers feux : remontée à la GM, avec vue sur les GM. C'est clair ?
Derniers feux : remontée à la GM, avec vue sur les GM. C'est clair ?

Derniers feux : remontée à la GM, avec vue sur les GM. C'est clair ?

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0

Publié le 12 Janvier 2020

Même les départements des Alpes du sud annoncent un risque 1 dans le Bulletin d'Estimation des Risques d'avalanches. (NB : cela fait plusieurs années que je note un manque d'uniformité entre l'Isère ou le 74 et les Alpes du sud, ces dernières ayant tendances à annoncer un indice chiffré plus élevé que les autres pour un même épisode neigeux). C'est dire si le risque d'avalanche est faible en ce moment ! D'ailleurs, exceptée la Savoie au-dessus de 2400 m, aujourd'hui, toutes les Alpes françaises étaient au niveau 1. Je ne sais pas à quand il faut remonter pour trouver une telle stabilité généralisée pour un mois de janvier.

Et il est vrai qu'en Isère où je tourne, j'ai beau chercher dans tous les sens, il n'y a pas grand chose de mobilisable. Bien évidemment, ne skions pas les yeux fermés.

Cette semaine, on a encore bien profité de la neige et du soleil :
- mardi : cime de la Jasse, dent de Bédina face sud-est, jas des Lièvres face sud, jas des Lièvres face sud-ouest, crête de Bédina par les pistes. Un beau tour de Bédina avec Julien malgré un vent de nord tempétueux.
- mercredi : ski alpin avec les filles. Personne en station et l'absence de vent cette fois-ci. De très bonnes conditions.

- samedi : Grands Moulins, couloir sud-ouest (compte-rendu à suivre).
- dimanche : ski alpin avec Val et les filles. Un peu de monde mais de très belles conditions avec des températures douces.
A noter que la chance de cet anticyclone d'hiver, là où en tous cas la neige est présente, est que la fonte est quasi nulle. Les limites basses se maintiennent et par exemple, la balise nivose de l'Aigleton n'a perdu que 5 cm en une semaine. Pour les vacances de février, une telle situation météo verrait les conditions se dégrader beaucoup plus rapidement.

Drapeau vert
Tour de Bédina le mardi
Tour de Bédina le mardi
Tour de Bédina le mardi

Tour de Bédina le mardi

7 Laux le mercredi avec les nouvelles installations pour le farniente et le pique-nique
7 Laux le mercredi avec les nouvelles installations pour le farniente et le pique-nique

7 Laux le mercredi avec les nouvelles installations pour le farniente et le pique-nique

7 Laux le dimanche

7 Laux le dimanche

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse, #nivo-météo

Repost0

Publié le 5 Janvier 2020

Anticyclone persistant, deux vilains coups de pluie à plus de 2000 m de dénivelé, pas de ski à faire sous 1300 m et pourtant, en moins de deux mois, je totalise le plus gros volume de ski personnel à cette date, que ce soit en nombre de sorties ou en dénivelé, positif ou négatif. Outre une certaine motivation, cela est aussi dû à une saison commencée tôt en continu et au beau temps s'intercalant entre les brefs mais intenses épisodes neigeux. Bon, cette fois, on peut dire qu'il faudrait qu'il reneige mais ça ne semble pas prévu de suite alors il va falloir s'adapter et passer en mode neige transformée.

En attendant, on termine les vacances par la couronne du vallon du Pra avec Cécile. Un très beau tour du propriétaire empruntant les quatre sommets principaux : Jasse, dent du Pra, Belle Etoile et Cabottes. Côté "nouveauté" pour moi : l'arête finale Jasse-Pra que je ne connaissais qu'en mode estival. Un superbe parcours alpin peu difficile. Et la descente sur les lacs en guise de côté sauvage, une fois parti en face est de la Belle Etoile. On est quand même mieux là au soleil que dans le glacial et verglacé versant nord-ouest d'où arrivent des skieurs en crampons.

Remontée à peaux sur le Pleynet par l'ancienne piste "la vallée. Un très beau tour malgré des neiges changeantes : du grain fin, de la poudre (15 cm) sur dure, un peu de transfo mais aussi de la neige verglacée et, en-dessous de 1600 m comme prévu, une croûte infâme. A refaire avec de la poudre !

Sur les arêtes de la Jasse et de la dent du Pra
Sur les arêtes de la Jasse et de la dent du Pra
Sur les arêtes de la Jasse et de la dent du Pra

Sur les arêtes de la Jasse et de la dent du Pra

Belle Etoile est

Belle Etoile est

Vue sur la vallée du haut Bréda

Vue sur la vallée du haut Bréda

Cabottes est

Cabottes est

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0

Publié le 4 Janvier 2020

Encore une belle sortie et on peut dire que ces vacances auront permis plusieurs jours de bon ski malgré des conditions qui s'annonçaient moyennes. Le petit portage en partie basse, limité en connaissant les ficelles du secteur, m'ont ce jour garanti la totale tranquillité, dans ce lieu déjà pas trop fréquenté en conditions hivernales favorables. Ayant plutôt l'habitude d'y venir en grosse neige, je n'avais jamais pu skier ce couloir de Tigneux en raison d'un nivologie délicate associée au solo. Voici une lacune de comblée et qui contribue un peu plus à ma connaissance du massif. L'impression de faire quelques chose de nouveau tout en étant en terrain connu. Le tout sous l'oeil des chamois dont l'un d'entre eux m'aura toisé quelques instants sur une pointe neigeuse, m'offrant du même coup l'image du jour. Les lagopèdes étaient également de la partie, sans pouvoir les mettre en images toutefois. Le brouillard remontant en fin de journée, je remets les peaux pour une pente sud en bonnes conditions elle aussi. Au final, du bon ski au-dessus de 1700 m avant l'infâme jusqu'à 1350 au déchaussage final. Une croûte à se faire un genou mais comme je suis têtu, j'ai gardé les skis aux pieds pour gagner du temps sur le mode piéton. A noter que la gamme Blizzard zero G (85 et 95), mis en avant par nombre d'entre nous dont moi-même pour de nombreuses qualités, pêche dans ce cas par son absence de spatule. Parfait pour enfourner !

Montée au-dessus des nuages

Montée au-dessus des nuages

Pas pris les crampons ni la pioche mais au final, ça passe en tapant deux ou trois les pieds.

Pas pris les crampons ni la pioche mais au final, ça passe en tapant deux ou trois les pieds.

Mon ami le chamois. Merci à lui.
Mon ami le chamois. Merci à lui.

Mon ami le chamois. Merci à lui.

Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.
Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.

Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.

Vu sur la rive droite du Gleyzin

Vu sur la rive droite du Gleyzin

Le petit couloir, globalement bonne neige

Le petit couloir, globalement bonne neige

Mais le meilleur est en-dessous

Mais le meilleur est en-dessous

Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski
Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski

Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski

Clap de fin. On va vite passer sous le bazar.

Clap de fin. On va vite passer sous le bazar.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0