velo

Publié le 21 Juillet 2018

Spodsbjerg > Nykøbing Falster 27 km (total : 170 km)

On commence par un ferry jusqu’à Tårs puis douze kilomètres de routes agréables jusqu’à Naskov, ville étonnamment déserte. On ne s’y attarde pas et on décide de shunter une suite assez campagnarde (sauf Maribo) et finalement ressemblant à ce que l'on a déjà fait. Comme on a déjà un peu d'avance, cela devrait nous permettre d'avoir deux jours de rab, peut-être à dilapider à d'autres endroits plus intéressants. On prend donc le train jusqu’à Nykøbing Falster. Soirée sympa dans la ville mais là encore, bien peu d’animation. Le camping est très calme et peu rempli, si bien qu'on trouve une cabine disponible que le gérant nous laisse à environ 40€. On n'aura pas à monter les tentes et seulement deux matelas à gonfler (car c'est une cabine deux places). Ça fait du bien de ne pas avoir trop de manip'. On en profite pour faire une lessive. Dans ce genre de périple, il faut s'organiser.

Sur le ferry
Sur le ferry

Sur le ferry

Mustang, pour Cédric

Mustang, pour Cédric

Dans les faubourgs de Nykøbing Falster

Dans les faubourgs de Nykøbing Falster

La sieste, image rare !

La sieste, image rare !

Organisation dans la petite cabine
Organisation dans la petite cabine

Organisation dans la petite cabine

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages

Repost0

Publié le 20 Juillet 2018

Rantzausminde > Spodsbjerg 45 km (total 143 km)

L'étape commence par une matinée dans la très belle ville de Svendborg. Pour éviter de revenir quelques kilomètres en arrière (avec un peu de dénivelé pour rejoindre le pont permettant d'enjamber le bras de mer pour aller au sud), on décide de prendre un petit bateau prévu pour piétons et vélos seulement. Cela devrait nous faire gagner une petite dizaine de kilomètres, ne sachant pas jusqu'au nous allons aller. Etant en avance, on attend un peu mais le bateau arrive assez vite. Nous sommes devant la file d'attente qui grandit peu à peu, pendant que l'équipage fait la pause repas. Ils nous ont bien vu ; j'ai même échangé quelques mots avec eux. Au moment d'embarquer, on nous signifie qu'il y a trop de monde et que priorité sera donnée aux piétons. En gros, avec nos vélos, c'est mort. C'est le seul moment où nous n'aurons pas été content d'un comportement danois. S'ils nous avaient prévenu dès leur arrivée, on ne serait pas restés là à attendre...

On est donc quitte pour remonter prendre le pont où la vue est magnifique puis on poursuit vers le sud. Le clou est le passage à Trœnse jusqu’au château de Valdemars. Du coup, on ne regrette pas du tout d'avoir roulé ici. Plus au sud, ça avance vite avec le vent de dos le long de la route très fréquentée qui mène à Rudkøbing via digue puis grand pont. Détour dans la ville (très sympa) puis on poursuit par d’agréables petites routes jusqu’à Spodsbjerg, endroit très paisible. Belle soirée ici. Superbe camping et échanges très sympas avec des allemands très intéressés par notre matériel ultra light. La plus belle étape jusque là.

 

Svendborg. Très belle ville.
Svendborg. Très belle ville.
Svendborg. Très belle ville.
Svendborg. Très belle ville.
Svendborg. Très belle ville.
Svendborg. Très belle ville.

Svendborg. Très belle ville.

On quitte la ville

On quitte la ville

Pour de très beaux paysages ruraux

Pour de très beaux paysages ruraux

Valdemars

Valdemars

Rudekøbing

Rudekøbing

Encore de beaux passages dans les blés

Encore de beaux passages dans les blés

Soirée agréable à Spodsbjerg
Soirée agréable à Spodsbjerg
Soirée agréable à Spodsbjerg

Soirée agréable à Spodsbjerg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #vélo

Repost0

Publié le 19 Juillet 2018

Fåborg -> Rantzausminde 35 km (total 98 km)

Encore une étape vallonnée avec, une fois la belle ville de Faaborg passée, un paysage majoritairement agro-campagnard à dominante de champs de blés sous les beaux ciels du nord. Très beau final le long de la mer et superbe camping pas cher (200 Kr pour quatre) à l’entrée de Rantzausminde. Nous apprenons qu'il y a un arrêté sur tout le pays interdisant l(utilisation de toutes flammes (réchaud par exemple) en raison de la sécheresse et d'une température exceptionnelles.
En fin d’après-midi, je me fends les quinze bornes aller-retour jusqu’à Svendborg où les filles iront le lendemain matin. Superbe !

Passage à Faaborg en partant
Passage à Faaborg en partant

Passage à Faaborg en partant

Très beau château sur la route

Très beau château sur la route

De très beaux champs de blé

De très beaux champs de blé

Camping au bord de la mer avec équipement pour le farniente

Camping au bord de la mer avec équipement pour le farniente

Svendborg
Svendborg

Svendborg

Soirée paisible au bord de l'eau

Soirée paisible au bord de l'eau

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #vélo

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

Sønderborg -> Fåborg 40 km (total 63 km)

près une première partie qui longe le bord de mer sur des sentiers très agréables même si pas toujours goudronnés, c’est une étape campagnarde vallonnée jusqu’au ferry reliant Fynshav à Bøjden en cinquante minutes. Idem pour la suite jusqu’à Faaborg (deux orthographes possible, aa ou å, se prononçant "o") où le GPS annonce près de 500 m de dénivelé cumulé ! Le camping arrive à temps. C’est calme mais très sec. L'herbe est jaune comme en Provence. Il n'a pas plus sur tout le pays depuis près de deux mois !

Le soir, c'est au tour de Val d'aller visiter la ville avec Stella car Emie a un peu de fièvre. On espère que tout va rentrer dans l'ordre pour la suite. Belle ambiance paraît-il en ville que je visiterai le lendemain matin très tôt en rapportant cafés et croissants.

Le peu de photos est sans doute en lien avec cette étape qui sera celle qui nous aura le moins emballés. Certes il fait beau, il y a de jolis paysages de campagne mais c'est assez monotone. Pas mal de côtes pénibles pour les filles, peu de villages intéressants à traverser. Le ferry ne suffit pas à rattraper l'ensemble même si ça donne une petite dimension de voyage.

Mais bon, on fait la fine bouche sans doute.

La Zap et Val passent devant un habitat typique

La Zap et Val passent devant un habitat typique

On est bien au Danemark

On est bien au Danemark

Très beau clocher de Faaborg

Très beau clocher de Faaborg

Salle commune très agréable dans le camping

Salle commune très agréable dans le camping

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

Gråsten -> Sønderborg 23 km

On pose la voiture à Gråsten (grand parking en périphérie de la ville, conseillé par le magasin de vélo auquel nous sommes allés demander conseil) sans plus d'inquiétude que cela. A la base, on avait prévu d’y dormir et de laisser la voiture dans un camping moyennant paiement si besoin et de partir le lendemain mais l’horaire et la météo nous incitent à prendre un peu d’avance. La route s'avère un peu vallonée et le package se fait sentir. Nous passons devant le beau moulin de Dybbøl puis c’est la pause glace dans la jolie petite ville de Sønderborg où nous faisons étape.

Camping très agréable, bien ombragé. Le soir, petit tour de la ville avec Stella.

Prêtes pour le grand départ

Prêtes pour le grand départ

Moulin de Dybbøl

Moulin de Dybbøl

Arrivée à Sønderborg

Arrivée à Sønderborg

Aperçu de la ville
Aperçu de la ville

Aperçu de la ville

L'averse arrive

L'averse arrive

Le campement

Le campement

Petit tour du soir dans la ville
Petit tour du soir dans la ville

Petit tour du soir dans la ville

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo, #paysages

Repost0