Tête à tête avec les chamois

Publié le 4 Janvier 2020

Encore une belle sortie et on peut dire que ces vacances auront permis plusieurs jours de bon ski malgré des conditions qui s'annonçaient moyennes. Le petit portage en partie basse, limité en connaissant les ficelles du secteur, m'ont ce jour garanti la totale tranquillité, dans ce lieu déjà pas trop fréquenté en conditions hivernales favorables. Ayant plutôt l'habitude d'y venir en grosse neige, je n'avais jamais pu skier ce couloir de Tigneux en raison d'un nivologie délicate associée au solo. Voici une lacune de comblée et qui contribue un peu plus à ma connaissance du massif. L'impression de faire quelques chose de nouveau tout en étant en terrain connu. Le tout sous l'oeil des chamois dont l'un d'entre eux m'aura toisé quelques instants sur une pointe neigeuse, m'offrant du même coup l'image du jour. Les lagopèdes étaient également de la partie, sans pouvoir les mettre en images toutefois. Le brouillard remontant en fin de journée, je remets les peaux pour une pente sud en bonnes conditions elle aussi. Au final, du bon ski au-dessus de 1700 m avant l'infâme jusqu'à 1350 au déchaussage final. Une croûte à se faire un genou mais comme je suis têtu, j'ai gardé les skis aux pieds pour gagner du temps sur le mode piéton. A noter que la gamme Blizzard zero G (85 et 95), mis en avant par nombre d'entre nous dont moi-même pour de nombreuses qualités, pêche dans ce cas par son absence de spatule. Parfait pour enfourner !

Montée au-dessus des nuages

Montée au-dessus des nuages

Pas pris les crampons ni la pioche mais au final, ça passe en tapant deux ou trois les pieds.

Pas pris les crampons ni la pioche mais au final, ça passe en tapant deux ou trois les pieds.

Mon ami le chamois. Merci à lui.
Mon ami le chamois. Merci à lui.

Mon ami le chamois. Merci à lui.

Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.
Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.

Corniche sommitale. A noter que ce couloir ne traverse pas, en tous cas pas trivialement.

Vu sur la rive droite du Gleyzin

Vu sur la rive droite du Gleyzin

Le petit couloir, globalement bonne neige

Le petit couloir, globalement bonne neige

Mais le meilleur est en-dessous

Mais le meilleur est en-dessous

Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski
Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski

Remontée en face sud au couchant. Ca commence tout juste à regeler mais ça restera du bon ski

Clap de fin. On va vite passer sous le bazar.

Clap de fin. On va vite passer sous le bazar.

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

QUI VOUS SAVEZ 08/01/2020 10:06

Merci beaucoup pour ce merveilleux début d'année. Amicalement
http://www.pascaloupdesavoie.fr/2020/01/l-adret.html