Publié le 31 Octobre 2010

psv.jpgEn ce dernier jour du mois d'octobre, nous avons droit à un flux de sud-ouest dont l'activité principale se situe sur les Alpes du sud. Différentes configurations peuvent se présenter mais celle-ci semble tout à fait classique. Pour avoir habité en différents endroits des Hautes-Alpes, j'ai eu l'occasion d'observer à maintes reprises ce schéma et de le comparer avec celui des massifs de l'Isère.

Très souvent, ce flux s'accompagne de précipitations importantes sur les Hautes Alpes avec des maximum pour l'Ubaye, la haute Durance et le Champsaur. Du côté de Grenoble, la quantité de précipitations peut-êtreégalement importante mais toujours en deça de celle des Alpes du sud. Autre aspect important, la limite pluie-neige. Actuellement, elle se situe vers 2300 m sur nos massifs isérois (on voit le sommet du Grand Colon) alors que dans le Champsaur, elle est déjà inférieure (autour de 2000 m). En allant vers l'est et notamment en Haute-Durance, la "LPN" est encore plus basse : actu vers 1600 m du côté de la Vallouise qui est copieusement arrosée. A 2000 m sur la station de Puy-Saint-Vincent, la neige fraîche est déjà conséquente (si l'on en juge par cette image issue d'une des webcams de la station).

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #nivo-météo

Repost 0

Publié le 31 Octobre 2010

2010-10 0339etuyo.JPGDepuis quelques années, on constate une différence de comportement entre certains animaux dits sauvages, selon qu'ils se trouvent en pleine forêt ou dans les parcs urbains. C'est le cas de l'écureuil roux (Scirus vulgaris) qui est devenu très familier dans les espaces verts de Grenoble.

Habitué à ne plus être chassé par l'homme, ce rongeur garde une toute petite marge de distance avec le bipède et n'hésite pas à venir glaner jusque dans leur main, noix ou noisettes.

Bien sûr, il reste très nerveux et attentif, notamment en raison des nombreux chiens qui malheureusement circulent dans les parcs et les jardins, mais ils est facile de l'observer de près.

Cela fait la joie des enfants mais aussi des plus grands qui se prêtent au jeu.

etuyo_1.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2010

2010-10 0312A l'occasion d'une petite balade avec les filles dans le nord du massif de Belledonne (Allevard), ainsi qu'une visite au grand-père (89 ans) qui a aussi pris l'air, voici quelques images prises ce vendredi, dernier jour avant la privation d'une belle luminosité, sans doute pour quelque temps. Il fallait donc en profiter. Et au risque de me répéter sur ce blog, j'avoue avoir du mal à me lasser de ce mois d'octobre, comme chaque année, beaucoup trop court (oui oui je sais, c'est toujours 31 jours...). Cette année, les couleurs n'explosent pas toutes en même temps. Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Mais le décor est loin d'être "dégueu".

2010-10 0298

Le matin, tout ça est encore très limpide. Une lumière rasante et un air pur.

2010-10 0303

Au nord-est, les hauts de la station du Collet d'Allevard avec les Plagnes (2100 m d'altitude) rajoutent du contrastes avec une neige encore bien présente, tombée sans aucun doute en quantité bien plus abondante qu'à Chamrousse (comme d'hab.). Le Gleyzin le confirme : dès 1500 m on ne voit pas un seul caillou.

2010-10 0296

A l'ombre, c'est pas mal non plus. Les couleurs ressortent même davantage : ici la forêt du bas de l'étage montagnard : hêtres, frênes, châtaigniers, tilleuls et quelques résineux.

2010-10 0316A la mi-journée, les premiers nuages annonciateurs du flux de sud-ouest se présentent : ce sont les cirrus.

Au départ, ils donnent encore plus d'intérêt au ciel car ils contrastent avec le bleu, mis en valeur par le filtre polarisant. Mais au fur et à mesure, le ciel devient de plus en plus laiteux. Au-delà de 15h, il n'y aura plus de belle photo à faire en ce qui concerne le ciel et la lumière est déjà bien dévalée à l'ouest. Les feuilles commencent doucement à voltiger. Un petit air est perceptible sur Allevard mais c'est très léger. Au même moment, on enregistre des rafales de vent de plus de 60 km/h à Lyon ou à Valence, et peut-être aussi dans le Vercors.

2010-10 0318

Le Grand Charnier, qui devrait rester blanc pour plusieurs mois, attend la prochaine couche de neige annoncée pour la fin de journée du samedi. Nous aussi mais on espère qu'elle laissera la moyenne montagne propre afin de profiter encore un peu de l'escalade et la randonnée.

2010-10 0323

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2010

Comme prévu, voici donc un aperçu du décor que nous avons côtoyé en gravissant l'aiguille de Quaix ce jeudi 28 octobre. On commence par la Pinéa (1774 m) qui domine le hameau de Pomarey situé 1000 m plus bas.2010-10 0255

Les mélèzes, hêtres et érables virent au jaune tandis que les résineux à feuilles persistantes (sapins, pins et épicéas) restent verts. l'aiguille de Quaix reste impassible devant cette mutation colorée.2010-10 0256

Les formations géologiques de la rive droite du Tenaison émergent telles des proues de navire.2010-10 0257

La hêtraie - sapinière de l'étage montagnard (vers 800-900 d'altitude) témoigne de l'automne en cours alors que plus haut, les hêtres, bien qu'ayant encore leurs feuilles, sont déjà passés.2010-10 0274

Le trio préalpin (Ecoutoux, St-Eynard, Rachais), dominé par la blanche Belledonne et la grosse baleine, le Taillefer.2010-10 0276

Pour l'image de cette clairière chartrousine, comme pour les précédentes, j'ai un peu forcé sur le post-traitement (à mon avis, mais à voir selon les écrans, un poil trop saturé et contrasté - vos avis m'intéressent en fonction du rendu sur vos écrans) mais c'était la première fois que j'utilisais le RAW sur mon Canon S95 (pas de reflex pour ces images) et le développement via DPP, beaucoup moins souple que Camera RAW (mais malheureusement le seul que je puisse utiliser avec cet appareil photo pour le moment).

D'autre part, l'interface d'overblog retraite (grr...) les images et parfois (souvent) a tendance à désaturer les couleurs de manière importante d'où la nécessité de pousser un peu les curseurs à l'avance. Bref, avec tous ces réglages différents on ne sait plus où donner de la tête.

2010-10 0285

D'un autre côté, étant donné que la plus belle des images ne vaudra jamais ce que l'on voit sur place, "en vrai", je n'ai pas trop de scrupules à booster un peu les images dont le rendu serait beaucoup trop loin de la réalité.2010-10 0292

Allez, une dernière pour la route avec cet érable, sans doute le plus bel arbre à l'automne (que j'aimerais faire un tour au Canada à cet époque !)

2010-10 0294

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2010

2010-10 0248De retour du sud, je voulais profiter de cette journée encore limpide avant le passage en flux de sud-ouest attendu pour la fin de semaine. Le matin étant prévu voilé, je reste à la maison et réserve mon après-midi. Dan étant partant pour faire quelque chose ensemble, je lui propose une virée à l'aiguille de Quaix. C'est à deux pas de la maison et le décor est magnifique en ce moment.

Pour en rajouter un peu, on décide de partir depuis la route qui relie St-Egrève à Quaix et de commencer par une descente dans le Tenaison suivie d'une remontée nous amenant à Proveysieux pile au niveau de l'eglise. Nous poursuivons par un sentier en sous-bois relativement parallèle à la route et en amont de celle-ci ; nous évitons ainsi au maximum la portion en bitume. 2010-10 0250Passage en bas de Pomarey puis un beau sentier nous mène en direction de Planfay. Les couleurs sont magnifiques. L'objectif, en vue depuis le début du circuit, se rapproche inexorablement.

2010-10 0261

2010-10 0263Compte tenu du dénivelé limité (que l'on peu2010-10 0268t raccourcir énormément en partant de l'épingle juste avant Planfay - moins de 300 m dans ce cas) ce n'est pas à proprement parler une randonnée sportive mais le final délicat ne peut faire ranger cette course dans le domaine de la rando classique. Je la recommande par ailleurs pour initier les enfants à l'escalade et à la montagne. Ils auront l'impression (qui n'est pas qu'une impression d'ailleurs) de gravir un beau sommet après une marche d'approche raisonnable mais pas absente, avec du vide et en utilisant le matériel d'escalade : corde de 20 m, casque, mousquetons... L'accès à l'édifice sommital est équipé. Quelques mousquetons suffisent donc amplement. L'accès "normal" est même équipé de cordes fixes et serait coté F (court) en alpi. Le passage de rocher (3 petites longueurs de 20 mètres) est en 3b. Du sommet, le panorama est sublime avec, à l'est, le trio Ecoutoux - St-Eynard - Rachais qui a des allures de volcans d'Auvergne. Belledonne et le Taillefer enneigés à l'arrière plan sont là pour rappeler qu'on est bien dans les Alpes.

2010-10 0270

2010-10 0278Parce que nous sommes des aficionados de l2010-10 0287a boucle (et qu'objectivement, c'est bien plus joli qu'un simple aller-retour), on descend par le versant est en coupant droit dans la forêt : une hêtraie parfaite pour skieur quand elle s'enneige. Après 200 à 300 m "dré dans le pentu", on finit par toucher le chemin du vallon du Coleon qui ramène à Quaix. Nous passons près d'une superbe clairière où nous nous arrêtons un moment. On aimerait s'y arrêter des heures. Pas un bruit, une lumière sublime, des couleurs à couper le souffle. Ceux qui possèdent une telle résidence secondaire sont des privilégiés. Finalement, cette randonnée n'aura pas eu grand chose de sportif tant nous aurions fait durer le plaisir. Ce fut tout simplement un moment de partage qui se termine, non sans profiter des derniers rayons du soleil, par une séance de "droit dans les champs" afin de retrouver la voiture garée pile en aval.
2010-10 0281

Cette sortie aux portes de la ville vaudra bien un second article "couleurs d'automne", car ce jour-là, c'était vraiment une pure après-midi lumineuse. A suivre donc.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0