Publié le 28 Avril 2012

2012-04 8434 2012-04 8443

Week-end dans le sud du Vercors pour les 35 ans de Julie et on réussit on s'éclipser une matinée avec Joël pour une virée à Presles. Quelques minutes de voiture puis de marche et nous voici à pied d'œuvre. Le cahier des charges est précis : être rentré en début d'aprem donc ne pas s'engager dans du trop difficile, d'autant que Joël n'a pas grimpé depuis plusieurs mois. Je lui vends les huit longueurs de Topomaniak, centrées sur le 6a. Comme j'avais déjà fait la première partie dans une combinaison Topomaniak-Chrysanthèmes-Piri avec Philippe, je propose de commencer par les trois premières longueurs des Chrysanthèmes que je n'ai jamais faites. Ca permet de s'échauffer tranquillement (5b ; 5b ; 6a) et de visiter cette voie historique ouverte par la cordée Nominé / Hamon.

2012-04 8447 2012-04 8448

Au-dessus de la vire, on rejoint Topomaniak. D'abord par la longueur en 7a+ puis 6a+ dont le premier passage se passe en tire-clou. Ensuite, c'est magnifique dans de superbes dalles grises. Suivent deux longueurs en 6a, toutes les deux aussi belles. Je suis vraiment surpris : cette escalade est tout simplement splendide, c'est à faire absolument sur cette falaise de Presles. Et je ne trouve pas qu'elle soit particulièrement patinée. Même dans le début des Crysanthèmes on sent bien qu'il y a eu du passage mais rien de bien gênant. Six longueurs déjà et on arrive sous le crux : le toit rouge qu'il va falloir franchir grâce à un astucieux louvoiement qui s'enchaîne très bien en 6b/6b+.

2012-04 8450 2012-04 8451 2012-04 8453

Un beau final plein gaz et un ensemble magnifique. Une dernière longueur en 5c et on est sorti sur le plateau sans avoir subit les inconvénients du vent de sud qui souffle en tempête depuis deux jours. On a atteint les 32°C à Grenoble la veille. Un chiffre sans doute historique.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 25 Avril 2012

2012-04 4630

Hier soir, j'étais le nez dans le guidon à bosser sur mon ordinateur, ayant même oublié (!) que le ciel de foehn est parfois spectaculaire. Stella, ayant jeté un coup d'oeil par le fenêtre, m'interrompt et me dit mot pour mot : "Regarde Papa le Grand pic de Belledonne comme il est !" Coup d'oeil au dehors. Ô putain ! Quelle lumière ! Je me jette sur le reflex.

2012-04 4627

Les montagnes s'embrasent sur un ciel noir d'encre. Un moment rare que nous avons le privilège de vivre depuis notre agglomération de plus de 500 000 habitants.

2012-04 4625

Le vent est tellement fort que la neige récente qu'il soulève rend les visibilités mauvaises aux abords des crêtes. Le Grand Pic justement semble au coeur de la tempête.

2012-04 4629

En zoomant sur ces images de piqué exceptionnel grâce au Canon 70-200 L f/4, je me rends compte que de nombreuses plaques sont parties. La montagne est minée. C'est exceptionnel sur ce site de me permettre de tels conseils mais une fois n'est pas coutume, j'ose : en cette période, les conditions évoluent vite et la stabilité de la neige sera globalement de retour une fois le calme revenu. Avec les ponts du 8 mai, de l'Ascension et de la Pentecôté qui approchent, je ne peux que conseiller les amateurs comme moi de ski-alpinisme de faire l'impasse sur ce week-end du 1 mai aux étages supérieurs et d'en profiter pour sortir les chuassons d'escalade ou les vélos.

2012-04 4633

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost 0

Publié le 25 Avril 2012

LTA 4398 21024

Voilà l'image de Chamechaude vue du Sappey au retour de la balade. Rare pour un 25 avril mais on notera surtout le vent tempêtueux qui souffle au sommet.

LTA 4398 21017

Départ aux aurores pour être rentré à 8h à la maison. Arrivé à la cabane des Bachassons, on prend toute la mesure du bel enneigement de Chartreuse pour la date.

LTA 4398 21018

Des paysages somptueux comme souvent à cette heure-là. Ici en direction du Charmant Som

LTA 4398 21019

Ou ici en regardant la Pinéa et la Grande Sure. On se croirait en plein mois de décembre.

LTA 4398 21020

Alors que le soleil se lève sur le Vercors, je trace (privilège rare sur cette course ultra-fréquentée) sur le plateau sommital. Le vent commence à se fiare sentir.

LTA 4398 21021

Mes successeurs chausseront sur l'arête sommitale alors que je pousse jusqu'au sommet saluer la présence d'Olivier, disparu beaucoup trop tôt, lui que l'on surnommait le "gardien de Chamechaude". C'est une véritable tempête là-haut. Avec la neige mobilisée je ne vois pas grand chose. Je vent me soulève. Je monte tout seul sans forcer ! Je reste prudemment dans les pentes sûres et il serait déraisonnable de descendre par les paravalanches.

LTA 4398 21022

Descente fabuleuse, réalisée avec Carine et Stéphane et en croisant Nico (le petit monde de la rando grenoblique ne pouvait louper ça), mieux qu'en plein hiver car sans les cailloux de la pente sommitale. Déchaussage au téléski sans toucher. Le top pour commencer la journée.

LTA 4398 21023


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0

Publié le 22 Avril 2012

2012-04 46182012-04 8357

Fin de journée beaucoup moins humide et c'est l'occasion de sortir avec les filles. Inutile d'aller très loin. Ce sera directement au-dessus de la maison. Chacun est équipé de son sac à dos et c'est parti pour deux heures de plein air.

2012-04 8365

La nature est de sortie ; normal, c'est le printemps même on en doute parfois avec la météo de ces derniers jours.

2012-04 83562012-04 8368

Même les plus petits y sont attentifs. Stelle joue avec son appareil photo, un Lumix TZ7 relégué au profit du s95 pour le Papa.

2012-04 8381

Quant à Emie, elle commence à prendre goût à la marche et à porter son sac à dos pour faire comme sa grande soeur.

2012-04 8390

Ne cherchons pas trop loin ce qui est à côté de la maison. On vit dans une région fabuleuse. Sachons exploiter ce terrain de proximité.

2012-04 8372

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0

Publié le 22 Avril 2012

2012-04 4568

Balade du matin, appareil photo à la main, du côté des balcons de Belledonne. Si on regarde trop haut, on se demande où est le printemps.

2012-04 45722012-04 45772012-04 4593

Heureusement, avec un oeil attentif (qui s'appelle 60 mm macro Canon), on se rend quand même compte que l'on est bien au mois d'avril.

2012-04 4607

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0