Publié le 30 Novembre 2013

Je ne pouvais pas rester sur cette séance à Espace Vertical. Pour la première fois depuis début un mois et demi, incapable d'enchaîner une voie dans le 7.

Supposant une éclaircie du soir, je vise le Collet d'Allevard. L'idée est d'en profiter pour récupérer les forfaits saison de façon à ne pas passer en caisse le lendemain avec le rush de l'ouverture.

30112013-IMG_3761.jpg

15h30 à Malatrait. L'éclaircie est déjà là. Un régal. Avec des conditions de neige très bonnes malgré des quantités qui vont finir par être un peu juste pour la saison qui avance tout doucement.

30112013-IMG_3763.jpg

Des conditions hivernales ; après un automne doux et beaucoup de foehn, l'hiver installé depuis le début du mois ne nous quitte plus. Je décide alors de changer les plans. Plutôt que de remonter par les pistes, je suivrai intégralement l'arête du Petit Collet en direction du Triangle de l'Evêque.

30112013-IMG_3764.jpg

Le triangle (losange sous cet angle) a été bien tracé par les hors-pisteurs mais sa rive gauche est restée vierge.

30112013-IMG_3780.jpg

C'est assez pénible car certains passages sont peu enneigés en forêt, avec de multiples redescentes sur des gros blocs et je dois déchausser deux fois pour ne pas tout massacrer. En revanche, le paysage est bien plus beau que depuis les pistes du Super. La mer de nuages vient lécher la vallée du haut Bréda. Dément !

30112013-IMG_3770.jpg

Le vent d'est commence à créer de petites plaques dans le Triangle incliné à quasi 40° de moyenne sur 200 mètres. Je passe en face sud et remonte à pied un petit couloir qui sort sur l'arête. Je n'étais jamais passé par là. C'est fort beau et ça change.

30112013-IMG_3782.jpg

Le soleil décline. Je remets les peaux pour finir. Descente par le Triangle en bonne poudre puis, après un bout de pioste damée, par les pistes de Malatrait encore non damées et bien agréables avec leurs 15 cm de fraîche sur un fond dur.

30112013-IMG_3784.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2013

On oublie souvent le sens de ce mot qui, littéralement, veut dire tout simplement "sortant de l'ordinaire". C'est un peu ce que j'ai ressenti lors de ce beau mercredi d'hiver.

D'abord le matin, pas comme les autres. Un lever fort tôt, sans l'espoir de monter faire des images de lever de soleil et de chamois en Chartreuse, skis aux pieds. Au fut et à mesure de la montée et que l'aube point, des nuages arrivent de je ne sais où et descendent sur moi. Je suis dans le brouillard. A l'heure théorique à laquelle le soleil se lève, il n'y a plus d'espoir et comme le coin est très limite en skiabilité, je jette l'éponge et descends. Arrivé à la voiture, les nuages disparaissent aussi vite qu'ils sont arrivés 

Très "calculateur" dans la préparation de ce genre de sorties, je ne suis pas habitué à une telle malchance. Voici donc qui sort de l'ordinaire. Le reste de la matinée se passe à la maison avec les filles.

27112013-IMG_3699.jpg

L'après-midi, nous remettons ça en famille. L'idée est de profiter du pré-damage du domaine nordique avant l'ouverture, après quoi, ce type de pratique n'est pas bienvenu au milieu des fondeurs. En espérant donc que ce damage ait eu lieu, nous nous dirigeons vers le barioz pour une rando-tractage jusqu'au crêt du Poulet.

27112013-IMG_3680.jpg

Les températures sortent également de l'ordinaire pour un après-midi de novembre en plein soleil à seulement 1400 m d'altitude : -8°C.

27112013-IMG_3685.jpg

La troupe se met en route. Stella préfère commencer en tractage plutôt qu'en peaux. L'idée me vient d'essayer de tracter les deux en même temps ce que j'avais trouvé assez dur lors d'une sortie de printemps au Collet-d'Allevard. Mais ici, avec une bonne glisse et une pente faible, ça va tout seul. Un demi-quintal à l'elastique passe comme une lettre à la poste. Et au final, avec un relais à Val à mi-montée, nous irons ainsi jusqu'en haut. Et puis, ça me permet de m'entraîner et de faire comme si j'avais fait 1000 m de dénivelé.

27112013-IMG_3696.jpg

Val n'était jamais venue en hiver dans le coin et elle a adoré, tout comme en été. Pour les filles, c'est leur spot préféré de rando disent-elles !

27112013-IMG_3702.jpg

L'arrivée au plateau est toujours aussi belle, surtout avec ces lumières rasantes. Il n'y a quasi personne ; on croisera toutefois Cécile et Claude venus eux-aussi profiter de ces belles lumières de fin de journée.

27112013-IMG_3712.jpg

16h30. Il faut descendre. La lumière vire au jaune.

27112013-IMG_3715.jpg

Emie retrouve ses marques et la confiance sur cette "piste" parfaitement adaptée à l'initiation. Encore une fois, il ne faut pas s'y rendre lorsque le domaine nordique est ouvert, il y a d'autres endroits adaptés pour ça où les différentes pratiques peuvent cohabiter (Charmant Som). Il reste la possibilité d'en profiter juste avant (et juste après) la période d'exploitation officielle.

27112013-IMG_3725.jpg

La lumière décline au fil des lacets. Un vrai régal pour les yeux.

27112013-IMG_3733.jpg

Le froid s'accentue. Là encore, ce sont des conditions loin d'être ordinaires pour un mois de novembre. Après avoir eu un hiver qui a joué les prolongations en juin dernier, voici que le suivant est précoce.

27112013-IMG_3734.jpg

L'embrasement final est extraordinaire.

27112013-IMG_3743.jpg

Etre là haut, à ce moment-là, en famille, sans âme qui vive est un moment d'une rare intensité. Les images ne seront jamais à la hauteur de la réalité.

27112013-IMG 3748

Un petit résumé en images animées pour finir.


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2013

Après la reprise pour bibi, c'est au tour des filles de retrouver la neige, un peu plus précocément que ces dernières années (quoique...).

On attend l'éclaircie possible de la journée mais elle a du mal à s'imposer sous les 2000-2200 m alors tant pis, on choisit un truc pas trop long du côté de Prapoutel. Le damage par les différents passages est plutôt moyen mais suffisant pour tenir debout. 

Faute de belle lumière, des images "fixes" banales alors, une fois n'est pas coutume (mais ça pourrait le devenir), voici un petit résumé de ce moment en images animées. Bravo les filles !


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2013

... l'hiver fait son nid.

On aurait bien continué à profiter de la montagne "sèche" jusqu'à la fin du mois. Mais depuis une dizaine de jours, l'hiver entre peu à peu en scène avec des chutes de neige qui commencent doucement à s'accumuler en moyenne montagne. Certains secteurs ont même carrément été gavés par cette dernière chute, essentiellement à l'ouest : 40 cm sur les hauts quartiers de St-Etienne (600 m d'altitude quand même), 20 cm en plaine en nord Isère, 30 cm sur l'intérieur du Vercors vers 1000 m et certainement davantage localement...

Le Grésivaudan, protégé par la Chartreuse, n'est pas au coeur des précipitations mais n'échappe pas à cette arrivée de l'hiver non plus. On n'a donc plus le choix que d'aller voir skis aux pieds !

Nico, définitivement l'ami du grand soleil, fait le petit bras et reste sous la couette ; Delle à l'inverse, est motivée pour aller voir cette neige qui tombe.

20112013-IMG_3603.jpg

Pour éviter de trop circuler sur ces routes délicates, on reste dans notre vallée. Direction Prapoutel et montée au col du Pouta.

20112013-IMG_3609.jpg

Seulement 10 cm de fraîche à la station mais ça augmente au fur et à mesure que l'on prend de l'altitude et en restant sur les zones herbeuses, ça ne posera pas de problème à la descente.

20112013-IMG_3610.jpg 20112013-IMG_3625.jpg

Peu de différence entre couleur et monochrome mais une demie-éclaircie en arrivant au col nous ouvre les portes d'une descente avec une bonne visibilité.

20112013-IMG_3636.jpg

Du bon ski en partie haute, le reste en sentant un peu le fond dur et deux ou trois cailloux chacun, pas plus. Des conditions très correctes sur Belledonne en cette mi-journée. On attend maintenant (ce serait dommage de gaspiller toute cette belle neige) la suite des précipitations pour lancer définitivement la saison.

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2013

Vivre en montagne, c'est déjà être en décalage de saisons. C'est aussi avoir des surprises dans le "mauvais" sens (neige en plein été par exemple). On s'y habitue. Vivre à (ou autour de) Grenoble dans nos vallées est encore plus particulier. On peut avoir le sentiment d'être en plein été (quand on est par exemple en tee-shirt au mois de mai) et avoir devant les yeux un paysage hivernal. Mieux encore ; on peut, en quelques poignées de minutes, se retrouver dans ce paysage hivernal, passer du tee-shirt au bonnet. Nulle part ailleurs en France on a un tel contraste. D'ailleurs ce qui ne le savent pas sont stupéfaits d'apprendre que Grenoble n'est qu'à 200 m d'altitude. Les cigales en bas ; les glaciers à portée de main. 

On comprend facilement qu'on est parfois déboussolés en terme de saison. Mais cette année 2013 l'a été tout particulièrement. Cela avait déjà commencé même avant avec l'exceptionnelle chute de neige du 27 octobre 2012... et s'est poursuivi avec un mois de mai désastreux et même une partie de juin. Aujourd'hui, on pouvait encore une fois se poser cette question. En quelle saison sommes-nous ?

16112013-IMG_4411.jpg

En automne si l'on en croit les couleurs rencontrées dans la montée au Collet-d'Allevard avec près d'un mois de retard sur la date habituelle.

16112013-IMG_4392.jpg

En hiver avec toute cette neige déjà présente en moyenne montagne et les températures du petit matin associées à la route abominable entre Malatrait et Super Collet.

16112013-IMG_4397.jpg

Et même au printemps en remontant, deux heures plus tard, les pentes des Plagnes en tee-shirt sans les gants et en voyant les sapins se décharger à vue d'oeil.

16112013-IMG_4396.jpg

Retour sur cette sortie de ski de début de saison, fort agréable. On sort de la crasse pile à la station à 1400 m. Montée par les pistes jusqu'aux Plagnes puis descente en face ouest jusqu'au chalet (enfin, ce qu'il en reste) du Compas. Tiens d'ailleurs, avec le compas dans l'oeil pour trouver les bons passages, je suis descendu sans retenue sans toucher le moindre caillou jusqu'à 1700 m. La trace photographiée lors de la trosième remontée aux Plagnes (avant l'ultime descente par les pistes) témoigne d'un ski plutôt agréable.

16112013-IMG_4408.jpg

Entre les deux, un aller-retour au Petit Charnier par le couloir ouest en conditions moyennes (mais sans toucher) en saluant au passage Manu et Bernard qui profitent de ma trace de montée pour aller skier le couloir nord.

16112013-IMG_4403.jpg

Et un coucou à Lilouen, Judith et Yannick venus eux-aussi profiter du soleil.

16112013-IMG_4407.jpg

Il en manque encore pour aller en altitude (ici le Grand Miceau) dans les grandes pentes mais c'est tout à fait normal à cette date. On attend la suite mais sans se presser.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0