Publié le 30 Juin 2011

2011-06-1064---copie.JPG 2011-06-1065---copie.JPG


Lors d'une sortie scolaire de fin d'année en Vercors, nous avons eu l'opportunité de rencontrer de nombreuses fleurs de montagne dont le magnifique lys martagon.
2011-06-1074---copie.JPG2011-06-1077---copie.JPG

 

Cette plante splendide qui fleurit en juin-juillet se rencontre souvent en bordure de chemins, dans des milieux semi-ombragés mais on la trouve aussi à découvert comme par exemple sur le plateau sommital du mont Aiguille.

2011-06-1056---copie.JPGUne sortie à la fois instructive, ludique et rafraîchissante pour tout le monde du côté de Lans-en-vercors.

2011-06-1092---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost 0

Publié le 28 Juin 2011

2011-06-3426---copie.JPGQui l'eut cru ? Qui eut cru qu'en étant encore à 15h15 au parc des Oiseaux de Villard-les-Dombes (Ain), qu'il restait encore près de deux heures de route en car pour rejoindre Saint-Martin-d'Hères sans compter les bouchons sur la rocade, qu'il fallait se préparer, faire le plein d'eau, faire encore un peu de route, crapahuter sur un raide sentier et grimper quelques longueurs de 6, on pourrait se dresser à 21h45 sur le sommet de la dent de Crolles sans avoir besoin de lampe frontale ? Et pourtant...

19h15. Après une marche d'approche suffocante, on retrouve des thermiques et une relative fraîcheur. Je mousquetonne le premier point de la première longueur de la voie "Kilukru" en face ouest de la dent de Crolles, un bon 6b qui réveille. Mieux vaut savoir se servir des pieds. La longueur est sublime.

 DSC02743 - copie2011-06 3432 - copie


Candice se colle à L2, toute aussi belle quoique moins soutenue. En revanche, elle présente un passage nettement plus dur (6c) bien exigeant, tant pour les avants-bras que pour les pieds. En second, je ne parviendrais pas à l'enchaîner sans repos. Reste que c'est très beau.

2011-06 3447 - copieDSC02755 - copie


L3, c'est pour moi. Cette longueur est plus quelconque et assez courte. Elle présente un pas de bloc où il faut bien se placer dès le départ (6a+). On retrouve une escalade magnifique par la suite. D'abord L4 où Candice randonne dans le passage de 6b+. Pour ma part, ne décodant pas immédiatement la prise de pied clef permettant de traverser sur la gauche, je serai quitte d'un petit pendule avant de réussir le pas au second essai. Un pas bien obligatoire sans doute. En revanche, je déroule dans L5, un magnifique 6a+ en fissure que ma partenaire trouvera un tantinet retors.

2011-06 3458 - copieDSC02764 - copie


La sortie sur le sangle de la Barrère coupe un peu la continuité de cette voie jusque là magnifique. Il faut d'abord traverser 40 m à droite sur une vire herbeuse pour rejoindre un relais de "anecdote". De là, deux solutions : prendre la vire ascendante à droite (2) pour rejoindre le sangle ou alors monter droit sur un pilier (4c, 1 spit de 8, 1 piton, expo). Nous avons choisi la seconde solution mais en aucun cas n'avons trouvé le 5c du topo.

On arrive alors au pied du ressaut terminal, haut d'une quarantaine de mètres et où nous empruntons l'ultime (et magnifique) longueur de "excès de zèle" (un pas de A0 puis 6b soutenu).

DSC02765 - copie2011-06 3462 - copie


En résumé, une très belle escalade (5 longueurs majeures sur les 7 que comporte la voie) et un timing parfait. La descente aux lueurs de la ville et avec l'aide d'une frontale aux piles neuves en terrain archi connu n'étant qu'une simple formalité.2011-06-3467---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 28 Juin 2011

2011-06-3410---copie.JPGJe ne suis pas un fan des parcs animaliers mais je dois reconnaître que cette sortie scolaire au parc des Oiseaux de la Dombes m'a enchanté. On voit et on découvre de nombreuses espèces et on apprend sur la biodiversité. Autre atout de cette attraction, la présence d'espèces à l'état "sauvage" que l'on peut observer tout au long de notre visite telles les cigognes ou les hérons comme ce bihoreau gris.2011-06-3409---copie.JPG

2011-06-3414---copie.JPGPour les enfants, le clou de la sortie fut le spectacle des oiseaux malgré une température d'au moins 35°C à l'ombre et un site en plein soleil. Court (30 minutes) mais intense et durant lequel on voit vautours, perroquets, chouettes et autres oiseaux voler à ras de nos têtes.

Une visite à recommander pour en apprendre davantage sur l'avifaune et sensibiliser à l'ornithologie.

2011-06-3419---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0

Publié le 26 Juin 2011

2011-06-0993---copie.JPGSecond jour du bivouac en Belledonne. Encore une très belle journée mais la chaleur est montée de deux crans. Vent du sud ce matin ; il fait déjà 15°C à 1700m d'altitude à 7h.2011-06 1002 - copieAprès avoir pris le temps du petit dej et du pliage de tentes, les papas sont quittes pour un A-R jusqu'à la voiture déposer le matos puis tout le monde se retrouve pour un tour du plateau de l'Arselle.

2011-06-1006---copie.JPG2011-06-1009---copie.JPG

Tour qui passe par le petit site d'escalade de l'Arselle, pas si facile à trouver car perdu dans la forêt (merci à Philippe Halot pour le guidage). A peine arrivées sur place, les filles, perplexes, se demandent comment elles vont faire pour gagner le sommet de cette immense falaise de gneiss.

2011-06-3371---copie.JPG 2011-06-3373---copie.JPG

 

Le site de l'Arselle présente quelques lignes d'inititation d'une quinzaine de mètres de haute dans le 3 et le 4.

Damien viendra cloturer cette petite séance de grimpe avant de boucler le tour complet du plateau dans cette magnifique forêt typique de Belledonne.

2011-06-1020---copie.JPG 2011-06-3377---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 25 Juin 2011

2011-06-0738---copie.JPG2011-06-0749---copie.JPGVoici la vue que l'on a lorsque l'on quitte le parking de l'Arselle très lourdement chargés : ce motif du Taillefer sous un ciel limpide nous accompagnera tout le week-end.


Sans entrer dans le détal du chargement, Val porte Emie dans le porte-bébé avec un peu de matériel dans un sac cabas et bibi un énorme sac à dos ainsi que du matériel à la main.

Stella a aussi son petit sac à dos avec son nécessaire à elle (eau, polaire, doudou).

Avec nous, Isabelle est également bien lestée mais fort heureusement, ses deux filles Romane et Emma sont un peu plus grandes que les nôtres et il n'y a pas de porte-bébé. Néanmoins, elle ne peut porter tout le package mais Damien, le papa qui doit nous rejoindre dans la soirée, s'en chargera.


Bref, c'est une petite troupe chargée mais motivée qui chemine dans cette belle forêt clairsemée. Trente minutes après le départ, le site du bivouac est atteint.

Il faut alors monter les tentes et faire une réserve de bois en vue du feu prévu pour cuire la nourriture.

2011-06-0758---copie.JPGVers 20h00, je pars balader sur le plateau avec Emma (9 ans) avec pour objectif, après une petite boucle où nous verrons le superbe défilé de la Salinière, de retrouver son papa au parking qui ne connaît pas l'emplacement du campement. Anne-Laure et JB se joindront aussi à nous pour le repas du soir avant de repartir à la frontale.2011-06-0782---copie.JPGLa lumière est de plus en plus belle sur le Taillefer.2011-06-0820---copie.JPGCe soir, on ne manquera pas le coucher du soleil ni le ciel rouge qui suivra.biv_2.JPGComme si on était pas assez chargés, je me suis payé le luxe de porter le trépied pour faire quelques photos de nuit.biv.JPGAprès le coucher du soleil, la lumière est encore importante mais on sent déjà l'ambiance de la nuit.biv_1.JPGLa nuit s'installe en même temps que la fraîcheur. Le foyer qui a servi à la cuisson de patates et des saucisses est maintenant apprécié pour une autre raison.biv_3.JPG

La belle ambiance des bivouacs d'été.

biv_5.JPGDeux sources lumineuses : la flamme et la LED

biv_8.JPGbiv_7.JPG

 

Le bel arbre sec planté au beau milieu de notre "place", éclairé par la flamme.

biv_9.JPG

Un ciel étoilé exceptionnel.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0