Publié le 31 Août 2014

Les congés d'été se terminent comme ils avaient commencé. Steph propose de découvrir un nouveau coin du côté de Courchevel. Direction la Grande Val pour deux voies centrées sur le 6b : "Natacha" et "Tatiana".

31082014-IMG_5943.jpg

La première est un peu tirée par les cheveux car après quatre longueurs sur de belles dalles de dolomie (dixit Steph), on tire un rappel de 50 m pour aller chercher trois longueurs en 6b sur un joli mur.

31082014-IMG_5945.jpg 31082014-IMG_5949.jpg

Néanmoins, l'escalade est magnifique, continue mais jamais difficile. Je pars donc sans trop d'inquiétudes en tête après avoir à nouveau fait le client sur deux longueurs. On grimpe en simple en tirant une cordelette pour les rappels. Les rappels justement qui me poseront quelques soucis car ne trouvant pas le dernier amarrage, je finis à bout de corde sur une étroite vire et une désescalade un peu expo. Finalement, steph trouvera le relais qui est "gris sur gris", sur un bloc pile dans l'axe du R5 à 50m ou presque.

31082014-IMG 5953 31082014-IMG_5952.jpg

On repart dans "Tatiana", une voie qui remonte le magnifique pilier le plus à gauche de la face sur six longueurs. Comme on n'a pas envie de se taper les rappels puis de remonter par le sentier (on préfère n'avoir qu'à descendre), on décide de hisser le sac. Cela s'y prête sauf en L1 et L6 (6a) où on le portera.

31082014-IMG_5957.jpg 31082014-IMG_5960.jpg

La voie est encore plus belle que la précédente (qui était déjà très belle) avec de nombreux trous dans des murs verticaux. Un véritable régal. Attention aux picots tranchants ! Magnésie inutile, d'autant plus avec les températures fraîches de la journée durant laquelle on aura petit à petit rajouté des épaisseurs.

Descente simplissime par le sommet à pied, après un passage expo en 4 non protégé (et non protégeable) pour rejoindre la voiture par les pistes (déjà garée bien haut sur celles-ci). Treize longueurs magnifque encore aujourd'hui sur cette paroi qui ne paie pas de mine pourtant.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 27 Août 2014

Aujourd'hui, j'ai déclidé d'être sage. Presles, ce n'est pas granit travaillé de Belliou. Le rocher est parfois douteux dans les zones orange et certaines voies sont un peu patinées de par leur succès. Aussi, pour ne pas risquer une chute et taper la cheville, je vais faire le client derrière Candice dans la dame de Coeur, une voie Rebreyend située dans le secteur des Buis par laquelle on attaque sur une longueur.

27082014-IMG 5916 27082014-IMG 5919

La première partie est sympa avec une très belle L3 (6b+) sur des trous et avec un peu de dévers. L4 est assez exposée avec un risque de chute au sol avant le troisième point et vaut sans doute aussi le 6b+ avec des pieds patinés. Ce sera le crux. La suite est est beaucoup moins jolie avec trois longueurs en 5c/6a dans les buis avant de finir par une envolée soutenue de 50 m avec des points plutôt éloignés.

27082014-IMG_5920.jpg 27082014-IMG_5927.jpg

En résumé, encore une belle journée à Presles mais une voie pas inoubliable non plus. Il y a plus joli dans le secteur.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 24 Août 2014

Envie de grimpe, de monter un peu dans les degrés pour tester l'appui du pied gauche. JP est partant et me propose la paroi rouge de Belliou. C'est parfait : 5 minutes de marche et des longueurs en 6 que je vais pouvoir faire en second.

24082014-IMG 5882 24082014-IMG_5883-copie-1.jpg

On commence par "Babs don't cry". La première longueur est annoncée facile ; aussitôt je me propose de me lancer en tête pour voir. Sans doute une erreur car je sais que je n'ai pas le droit de chuter. Joueur... Un peu con aussi... Me sentant super bien en second dans L2, on continuera donc la journée en réversible sans le moindre souci, d'autant que l'équipement est pléthorique. 4 longueurs qui doivent côter ainsi : 6a ; 6a+ ; 6b ; 6b. Retour à la case départ en trois rappels.

24082014-IMG_5885.jpg 24082014-IMG_5896.jpg

On repart dans "stofer-issime". Sans doute une des plus belles du coin. Un granit magnifique, très travaillé. Technique mais prisu. Ca fait là encore tout à vue et en réversible : 6b+ ; 6c ; 6c ; 6b+

C'est vraiment un beau secteur de proximité sur lequel je reviendrai volontiers.

24082014-IMG 5909 24082014-IMG_5913-copie-1.jpg

Comme il n'est encore pas trop tard, nous repartons dans une troisième ligne "tafonissimo" mais nous ne ferons que deux longueurs (6b ; 6b+).

Dix longueurs en 6 aujourd'hui et en réversible. Je n'en demandais pas tant.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 22 Août 2014

La fin de l'été (désolé de casser le moral de certains mais pour moi, l'automne commence avec le mois de septembre même si on aura encore sans doute de belles journées chaudes, peut-être même davantage que lors de cet été merdique) coïncide avec la rentrée, le retour à la maison et bien sûr, les cueillettes de champignons entre autres.

22082014-P1030087.jpg

Direction Belledonne, massif où il y a à peu près tout ce que l'on veut. Les bolets sont de sortie même si on est encore loin des récoltes du sud-ouest de ce mois d'août.

22082014-P1030088.jpg

Il faut vraiment aller dans les bon spots pour espérer rapporter de quoi faire un plat ou deux.

22082014-P1030091.jpg

Pour les filles qui ont bien assuré dans ce terrain pas si évident, cela reste une fort belle récolte.

22082014-P1030093.jpg 22082014-P1030094.jpg

Bolets, chanterelles, trompettes, pieds de moutons, trompettes-chanterelles...

P1030097.JPG

Evidemment si on compare avec ça ramassé sur le même secteur il y a quelques années... 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #récoltes

Repost 0

Publié le 20 Août 2014

20082014-P1030066.jpg

Dernier jour Pyrénéen et orage surprise le matin. A 9h, ça ne semble pas s'arranger. Du coup, plan B. Comme de toutes façons on doit remonter sur l'Isère, on fera une escale en Hérault dans le massif du Caroux. On s'attendait à une marche d'approche chaude au milieu de la garrigue mais il n'en est rien. D'abord la tramontane rafraîchit nettement l'atmosphère et en plus, à la place dela garrigue on a droit à de magnifiques champs de bruyère en fleur.

20082014-P1030069.jpg 20082014-P1030071.jpg

Après avoir vu deux belettes et un mouflon, on attaque la voie choisie : le pilier sud classique de la paroi d'Arles. L1 fait bien ses 35 m et annoncée IV old âge. Autant dire que dans ces fissures de granit, ça ne court pas même avec un niveau 6c à vue. Il y a 4 scellements dans la longueur et je rajouterai deux friends. On n'est pas loin du 5c new cot. En L2, le pas de V+ annoncé est bien difficile et doit aussi valloir son 6a+ dans le système actuel. Là encore deux points pour 25 m. Rajout de deux friends également. L'escalade est magnifique et pas la moindre prise douteuse.

20082014-P1030072.jpg 20082014-P1030076.jpg

Le vent forcit sur le pilier. Val supporte les manches longues. L3 annoncée IV+ doit ausi approcher le 5c. 40 m et seulement trois scellements en place. Rajout de deux friends et d'une sangle. La corde à double a ici oute son utilité car la voie serpente beaucoup. Outre le fait de diminuer le tirage, elle permet aussi d'assurer correctement le second dans les traversées en clippant (ou pas) intelligemment les points lors du passage en tête. On termine par une longueur facile de 25 m annoncée en IV et qui doit effectivement valloir... seulement 4c. Rajout d'un friend au passage clé. Une très belle voie en TA (9 points en tout) mais avec les relais entièrement équipés. Très aérienne pour le niveau (TDinf je pense). Ca donne envie de revenir gravir d'autres lignes mais pour l'heure, on a encore pas mal de route à faire.

20082014-P1030083.jpg

20082014-P1030086.jpg


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0