Publié le 31 Octobre 2011

C'est ainsi que l'on pourrait s'exclamer en arrivant sur ce plateau lacustre même si on y est déjà venu cent fois.

2011-11-5787---copie.JPGAvec l'automne bien installé, on y est même seul ce qui n'est pas possible à la belle saison sur ce site ultra fréquenté à juste titre. Avec Dan, on se dirige sur un éperon de granit sur lequel six longueurs ont été équipées : quatre longueurs superposées et deux variantes en première et dernière, au choix.

2011-11-5791---copie.JPG 2011-11-5802---copie.JPG

 

L'idée du jour est de ratisser le secteur alors après avoir gravi la ligne de base, facile (5a max) mais très belle, on remet ça dans la variante sommitale en 6a+, qui ne vaut finalement "que" 6a mais sans pourtant être inintéressante. C'est au contraire la plus belle longueur de cet éperon. Avec un peu de passage, le pied décisif sera encore un peu plus délichénisé et deviendra un peu moins aléatoire.

7l.jpg 2011-11-5806---copie.JPG

 

De la voie, la vue sur le plateau des Sept-Laux et le groupe du rocher Blanc est splendide. Retour aux sacs en quatre rappels et c'est reparti en direction d'une autre falaise toute proche où une longueur en 6a (qui attend une suite paraît-il) a été équipée. Je m'y emploie mais après avoir décoté le 6a+ de la précédente, je recote celui-ci sans hésiter. C'est du granit très spécifique, assez athlétique mais avec de retoutables placements de pied. Une très belle longueur assurément mais qui ne vaut pas moins que 6b à mon humble avis, pas moins...

2011-11-5819---copie.JPG

Sur la gauche de la face, une autre voie de deux longueurs nous attend : "qu'il est beau mon pays" attaque par une longueur en 5b dont seul le départ demande un peu de détermination, la suite étant très facile sur une dalle couchée magnifique.

2011-11-5808---copie.JPG 2011-11-5820---copie.JPG

 

La toute dernière longueur sera le clou de la journée sur un granit d'une rare beauté (si si ça existe bel et bien en Belledonne), un 5c d'anthologie (si l'on sort à droite du dernier goujon dans le mouillé comme c'était aujourd'hui sinon 6a+ en prenant à gauche dans le sec) de 45 m. On a bien écumé le coin qui réserve encore du potentiel et on s'est fait plaisir.

Deux jours consécutifs d'escalade d'un niveau modeste mais qui rappellent que le plaisir d'être là dépasse les chiffres et les cotations et que la cordée est toute autant une assurance vitale qu'un partage.

2011-11-5828---copie.JPG


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2011

2011-10-5748---copie.JPGJournée grimpe en Oisans acte II. Direction l'Alpe-d'Huez et le site des lacs Besson où je reviens pour la troisième fois de l'année. Quelle calme ! On est loin de la cohue estivale et c'est dans cette saveur d'automne inégalable que l'on gagne sans se presser le pied de la falaise avec Lio, tout près de la cascade "Symphonie".

2011-10-5750---copie.JPG 2011-10-5751---copie.JPG

 

La première voie s'appelle "I love you baby" en comporte trois longueurs annoncée en 5c max. En réalité, c'est assez continu dans le 5c avec une L1 comportant un pas de 6a pas commode du tout. Deux rappels plus tard, retour à la case départ : il n'est même pas quinze heures.

2011-10-5752---copie.JPG 2011-11-5756---copie.JPG

 

Et c'est reparti dans "Audace", symétriquement opposée de la précédente par rapport à la cascade "Symphonie", bien connu des glaciéristes et qui donne à l'ascension par son débit un petit air de "Nature et découvertes".

2011-11-0095---copie.JPG

La voie est un peu plus longue que les précédentes : 4 longueurs soutenues dans le 5c avec uen dernière en 6a, à l'ombre et bien mouillée par les ruissellements.Pour la première fois de la journée, je vais devoir m'employer pour sortir en haut sans me mettre un plomb. Ca passe mais c'est limite. La marge acquise cette année est appréciée.

2011-11 5761 - copie2011-11-0109---copie.JPG

La brune commence à remonter de la vallée donnant parfois à notre secteur une dimension un peu irréelle. Pour finir en beauté je réalise deux belles longueurs sur un magnifique gneiss rouge en réglettes : "Pâtes Man", un 6b pas très dur et "Captain flemme", un 6b+ ardu où je dois m'employer. 18 longueurs : la journée a bien été occupée.

2011-11-5764---copie.JPGPour couronner le tout, on a le droit à une magnifique lumière crépusculaire et c'est comme seuls au monde que l'on regagne la vallée déjà endormie à 18h par l'horaire d'hiver. Va falloir s'y faire...

Panorama1.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2011

 

2011-10 5709 - copie 2011-10 5715 - copie

 

Sa majesté le rocher de l'Armet au soleil levant annonce la couleur de cette journée lumineuse. Elle commence tranquillement par une voie de 9 longueurs assez facile (5c max).

2011-10 5717 - copie 2011-10 5719 - copie

 

Cela n'empêche pas de se faire plaisir et Lio, qui n'a pas beaucoup grimpé cette année, peut même s'engager en tête. La voie s'appelle "miroir d'eau" et se situe dans la grande dalle de Chantelouve sur le versant sud du col d'Ornon.

2011-10 5728 - copie 2011-10 5721 - copie

 

Les vues (colorées) y sont splendides et quelques longueurs sont intéressantes. En fait c'est surtout la première partie qui vaut le coup jusqu'à R5 ; ensuite, c'est très peu soutenu et vraiment décousu mais ce serait dommage de ne pas aller au sommet tant qu'on est là. L'affaire est vite pliée : en 1h45, la voie est avalée !

2011-10 5724 - copie 2011-10 5731 - copie

 

Nous ne regrettons pas d'être partis un peu tôt car, peut-être grâce à l'effet de nouveauté (la voie a été équipée en 2011), deux cordées nous suivent à un rythme plus cool. Les rappels sont enquillés à vitesse grand V et trois heures après avoir quitté la voiture, nous y voici de retour. C'est qu'on a décidé d'aller grimper sur un autre site l'après-midi, afin de profiter entièrement de cette journée tout en suivant l'activité du soleil.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2011

Sentier de premier cru que cette directissime du Château Nardent, au-dessus des vignes de St-Ismier. Peu connu, cette mini sente monte bien raide au belvédère méridionnal des Petites Roches, quelques mille mètres au-dessus de la vallée.

2011-10 5696 - copieAvant d'attaquer, je m'octroye une petite incursion en voiture sur la route du col du Coq pour immortaliser quelques palettes exceptionnelles. 2011-10 5695 - copiePourtant, je n'ai pas le temps. Il est déjà 18h et le soleil sera couché dans moins de trente minutes. J'ai devant moi plus de 600 m de dénivelé à faire puis la jonction vers le col du Baure et le retour assez longuet par le Manival.

2011-10 5702 - copieEn plus, la sente de montée qui vient tutoyer les abîmes du Manival permet de beaux points de vue alors que l'arête est plutôt boisée. Je prends encore le temps d'en profiter.

2011-10 5704 - copie2011-10 5705 - copie

Je débouche au sommet bien après le (timide) coucher de soleil sur Belledonne. Il fait presque nuit dans la hêtraie encore bien feuillue.

2011-10 5706 - copie Une dernière petite image à 800 ISO puis c'est la descente vers la cabane forestière du Manival sur un magnifique sentier peu pentu qui soulage les articulations d'autant mieux qu'il commence à être garni de feuilles. Je me résous à allumer la frontale dans le vallon pour finir ce joli petit trail sous un concert de chouettes hulottes.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2011

2011-10 5681 - copie 2011-10 5674 - copie

 

Un soleil pas très franc mais un temps sans vent un poil doux et on profite à nouveau de prendre l'air avec cette petite boucle La-Combe-de-Lancey => Saint-Jean-le-Vieux avec Emie, Stella et Val ainsi que Emma, Cat et Nico. Un itinéraire sympathique qui tourne avec le soleil et qui traverse de jolis coins de campagne avec des tas d'animaux domestiques du début à la fin, des châtaignes, des noix... de quoi occuper les enfants et donner un intérêt à la rando.

2011-10 5672 - copie 2011-10 5675 - copie

 

L'occasion de constater que les gens du coin ont beaucoup d'humour

2011-10-5676---copie-copie-1.JPGQuelques jolis coups d'oeil colorés agrémentent le parcours.

2011-10-5688---copie-copie-1.JPGUn parcours déjà très agréable en lui-même. Une fois arrivé à St-Jean, c'est parti avec Nico pour vingt minutes à fond pour aller récupérer les voitures, de quoi réveiller le corps presque endormi par cette balade familiale et contemplative à la fois.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0