velo

Publié le 16 Mai 2022

Il nous reste encore beaucoup de belles choses à faire à proximité de la maison. Entre des virées plus lointaines, je reste en quête d'idées locales en minimisant l'utilisation de la voiture afin de faire la balance économique et écologique.

Pour le coup, le tour de Chartreuse à vélo est sans voiture. Avec deux nuitées (lac de Saint-André - les Marches et Entre-Deux-Guiers), les 120 km se font bien avec des enfants/ados bien encadrés. La chaleur et quelques côtes nous auront donné quelques sueurs mais en contre-partie, nous avons pu nous passer de vêtements chauds et la proximité de la civilisation nous aura permis de nous ravitailler en route. De ce fait, nous avons pu alléger le matériel à transporter.

Montée de Barraux

Montée de Barraux

Vignobles savoyards

Vignobles savoyards

Nuitées confort

Nuitées confort

Ca grimpe ; vallée de Couz
Ca grimpe ; vallée de Couz

Ca grimpe ; vallée de Couz

Portions gravel pour éviter les routes passantes

Portions gravel pour éviter les routes passantes

Saint-Thibaut de Couz

Saint-Thibaut de Couz

Voie Sarde

Voie Sarde

Tour de Chartreuse

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #vélo

Repost0

Publié le 10 Avril 2022

C'est une partie de notre département que je ne connais pas. Je suis déjà allé au lac de Paladru il y a fort longtemps ; je passe régulièrement sur l'ouest Chartreuse (vallée du Guiers Mort) mais jamais entre les deux. Des contraintes alpines avec les filles (baisse de motivation pour le ski - elles veulent passer à autre chose avec le printemps ; risque nivologique que je juge trop important en altitude, qualité de neige moyenne sous 2000 m ; dénivelé pas trop long à trouver (casse-tête) ; pas envie de faire beaucoup de voiture etc) font que c'est l'occasion de faire une sortie à vélo sur ce secteur, un peu du même style que celle-ci faite en face l'année dernière.

Au final, un bien beau circuit, juste ce qu'il faut pour elles en terme de distance/dénivelé, les jambes commençant à tirer sur la fin. Rappelons que nous ne sommes pas équipés en vélo route car nous aimons emprunter aussi des chemins non goudronnés, parfois un peu pierreux d'ailleurs, et que nous affectionnons particulièrement le vélo itinérant (à petite dose) et qu'il fallait faire un choix de matériel (unique) bon marché. Je considère que dans ces conditions, ce genre d'étape représente déjà un bel effort et en plus, on a vraiment l'impression d'un micro-voyage.

L'essentiel se passe sur de petites routes peu passantes sauf la traversée de Chirens et les gorges de Crossey.
Saint-Etienne-de-Crossey - Saint-Joseph-de-Rivière - Saint-Laurent-du-Pont - Entre-Deux-Guiers - Miribel-les-Echelles - Saint-Geoire-en-Valdaine - Monferrat - Paladru - Charavines - Chirens - Saint-Nicolas-de-Macherin - Saint-Etienne-de-Crossey. 72 km ; 900 m de D+/D-

Via Chartreuse (Herretang)

Via Chartreuse (Herretang)

Montée à Miribel

Montée à Miribel

Dernière petite côte avant de descendre sur Saint-Geoire

Dernière petite côte avant de descendre sur Saint-Geoire

Descente sur Saint-Geoire : de petits hameaux sympas

Descente sur Saint-Geoire : de petits hameaux sympas

Saint-Geoire-en-Valdaine, pause du midi
Saint-Geoire-en-Valdaine, pause du midi

Saint-Geoire-en-Valdaine, pause du midi

Montée paisible et douce vers Montferrat
Montée paisible et douce vers Montferrat

Montée paisible et douce vers Montferrat

Lac de Paladru ; voie verte parallèle en rive gauche
Lac de Paladru ; voie verte parallèle en rive gauche

Lac de Paladru ; voie verte parallèle en rive gauche

Encore de petites routes entre Charavines et Chirens

Encore de petites routes entre Charavines et Chirens

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Chartreuse, #vélo

Repost0

Publié le 26 Mars 2022

Entre les besoins environnementaux et les tarifs, nous avons aujourd'hui deux raisons de vivre différemment, que ce soit pour nos besoins professionnels ou de loisirs. Sans aller jusqu'à imiter Pierre Gignoux qui essaie de tout faire sans sa voiture mais qui, il est vrai, est favorisé par une conditions physique que peu peuvent se prévaloir, l'exemple montré par l'ancien champion de ski-alpinisme et concepteur de chaussures en carbone peut nous servir de ligne de conduite dans certaines situations.

Le vélo en est un bon exemple, qu'il soit utilisé comme approche vers les sommets (avec assistance électrique pour le rendre plus humain) ou comme véritable but en soi. Afin de réaliser des itinéraires différents sans être obligé d'utiliser une voiture, on peut se servir des lignes de train TER. Le problème du train reste le tarif, souvent dissuasif au regard du nombre de kilomètres effectués. Considéré comme mode de transport doux (à juste titre car l'électrique l'est à condition d'être à très faible consommation - vélo - ou partagé - transports en commun), le train reste cher quand on voit les tarifs d'appel de certaines lignes aériennes.

Heureusement, il existe des combines comme profiter des billets promo Illico (les vacances scolaires et les samedis toute l'année) qui offrent une réduction de 40% et une gratuité pour les moins de douze ans à partir de deux personnes voyageant ensemble. Nous en avons déjà profité à plusieurs reprises et aujourd'hui, ce sera pour aller de Brignoud à Albertville pour seulement 16 euros à deux ("adultes") sur un parcours d'environ 70 kilomètres. Carrément valable.

La ligne n'étant pas continue, il faut un changement à Montmélian qui nous laisse le temps de nous restaurer avant de nous retrouver au point de départ vers 12h30. La suite est connue, totalisant 86 kilomètres jusqu'à la maison en passant d'abord par la voie verte V62 puis en traversant sur Chamousset pour emprunter les petites routes vallonnées des villages du val Gelon. La côte de La-Chapelle-Blanche termine cette session avant une belle descente sur Pontcharra où on retrouve les voies cyclables de la vallée. Une bien belle idée de balade à vélo, pile deux semaines après avoir réalisé un Chambéry - Bernin de la même façon, nettement plus court (50 km) ! La saison de vélo est lancée pour les filles et on commence à cogiter à de futurs projets avec nuitée(s).

Albertville - Bernin à vélo
Albertville - Bernin à vélo
Albertville - Bernin à vélo
Albertville - Bernin à vélo
Albertville - Bernin à vélo

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo

Repost0

Publié le 11 Novembre 2021

Les filles sont bien motivées par le vélo alors on poursuit ainsi tant que la neige n'est pas là. Direction le Bourget-du-Lac où nous laissons la voiture pour un tour complet du lac du même nom. On commence par le col du chat et le belvédère d'Ontex après quelques kilomètres d'échauffement. Le soleil peine à émerger ; il n'apparaît qu'à notre arrivée au belvédère.

S'ensuit une descente un peu fraîche puis du plat plein soleil entre Conjux et Chindrieux. très peu de voitures sur tout le circuit. On attaque ensuite la montée d'en-face : le col de la Chambotte. Cinq kilomètres à 8,7% de moyenne, ça pique. A ce jour le plus difficile qu'auront fait les filles avec leurs vélos assez lourds (14 kg - VTC), plus adaptés à l'itinérance que nous avons l'habitude de faire qu'aux sorties journées sur bitume. Bonne récompense avec la longue descente sur Aix où nous rattrapons la corniche pour le plaisir du décor. Une fois quitté les quais d'Aix proprement dit, le retour se faire sur la voie verte de bord de lac. Comme à chaque fois, on y observe le comportement à la Française complètement égoïste : je marche à plusieurs de front et en plein milieu alors que c'est justement une voie partagée (piétons, vélos, trottinettes, skis-roues...). Alors certes, c'est jour férie, après-midi et soleil mais rien n'empêche que le piéton ne marche pas à plus de deux de front et sur le côté droit de la chaussée. Si besoin de converser à plusieurs, il y a les plages, les ports d'Aix etc. Je reste malheureusement pessimiste sur l'utilisation partagée de ce type d'infrastructures.

Hormis ces quelques kilomètres de slalom pénible, l'ensemble est somptueux, varié, avec deux belles montées assez équilibrées (le "gros" morceau reste la Chambotte), deux longues descentes et quelques portions de plat pour récupérer. Le circuit fait 60 km et affiche 1000 m de dénivelé. Avec deux pauses prolongées de 30 minutes (une pour le repas du midi et une au bord du lac pour le plaisir un peu avant de boucler), en étant partis à 10h45, on se retrouve à la voiture à 15h30. Je ne pensais pas qu'on finirait si tôt ; j'avais même prévu l'éclairage. Encore une fort belle sortie ; plus qu'à préparer la prochaine !

col du Chat
col du Chat

col du Chat

Belvédère d'Ontex
Belvédère d'Ontex

Belvédère d'Ontex

Conjux, rive nord
Conjux, rive nord

Conjux, rive nord

Chambotte
Chambotte
Chambotte
Chambotte
Chambotte

Chambotte

Bord du lac (Tresserve)

Bord du lac (Tresserve)

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo

Repost0

Publié le 27 Octobre 2021

Les filles avaient envie de vélo. Comme maintenant je ne les attends plus vraiment sur le vélo, on peut envisager de jolis circuits, toujours dans l'objectif de découvrir de nouveaux horizons. Je n'ai jamais mis les pieds en Bugey et finalement, ce n'est pas si loin. Direction le 01 donc et après une heure trente de route, on décharge le matériel au Petit Abergement. Nous attaquons directement par un col (Cuvillat) puis c'est la descente sur Champdor. La suite est assez plate jusqu'à Corcelles puis Brénod où, après avoir rempli les gourdes et fait le plein de Comté (la coop fermait à 12h15, il était 12h08 !!), nous poursuivons vers le nord jusque dans la combe de Léchaud où nous ferons la pause méridienne, très prolongée...

Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey

C'est clairement à partir de là que le paysage va valoir son pensant d'or. Les hêtraies sont superbes. Le calme absolument reposant. Nous n'avons pas croisé cinq voitures depuis le départ. Nous gagnons le col de Colliard puis traversant celui de Belle Roche. Toujours par de petites routes et une montée assez raide, nous gagnons le golet Sapin où, pour la première fois de la journée, nous allons sortir du goudron pour rejoindre la D55.

Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey

L'idée était de passer par la chapelle de Retord puis gagner le plateau par un chemin assez raide (poussette à prévoir) mais une fois à la chapelle, demi-tour car le chemin en question traverse une clôture avec des vaches et un panneau "propriété privée" nous demande de ne pas l'emprunter. Retour donc en arrière et on passera par le col de Curvery. La montée au plateau de Retord nous donnera du fil à retordre car c'est bien raide et caillouteux. Il faudra pousser un peu sur quelques (courtes) sections. Au passage, petit détour pour aller admirer le mont Blanc.

Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey

La paysage est vraiment somptueux. Nous sommes absolument seuls sur le plateau après avoir dépassé la ferme de Retord est l'envie de s'y poser un moment nous gagne. Après avoir traversé de nombreuses prairies au terrain presque chaotique pour nos vélos dits "tous chemins" (et non VTT), on sort le matériel et c'est la grosse pause de l'après-midi. On n'en oublierait presque que dans peu de temps, il y fera vraiment froid.

Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey

Le temps tourne ; il nous faut boucler. Après le plateau vient la descente sur les Plans d'Hotonnes qui serait presque à classer VTT (facile) mais ça passe pour tout le monde sans descendre du vélo. On rejoint enfin le bitume et il n'y a plus qu'à fermer le circuit en se laisser descendre sous les dernières lumières du début de soirée. Un circuit magnifique que je recommande. 60 km (petit détour par la chapelle compris) et environ 1100 m de dénivelé.

Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey
Un magnifique tour du haut Bugey

Les titres auxquels vous avez échappé :
- Du fil à retord(re)
- Un automne à Hotonnes
- Un circuit-journée sans Abergement

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #vélo

Repost0