Publié le 30 Juin 2014

30062014-P1010600.jpg Il y a de la demande alors il faut de la réponse...

On continue à grimper avec Stella. Ce soir, on part pour Pierre Grange pour changer. Par sûr qu'on y revienne : Stella a fait toutes les voies en 4 (cotées sur le papier de 4b à 5b mais en réalité, ça oscille selon moi de 4b à 4c si on excepte le petit pas morpho du départ de la dalle pour les petits). Les autres voies sont beaucoup plus difficiles (5c mini et en plus pour les petits...).

Il paraît qu'il y a maintenant un Pierre Grange 2 mais ça commence au 7b...

Avec ce soir une nouvelle voie en tête et une plus grande fluidité dans les clippages même si ce n'est encore pas parfait.

Ce fut aussi l'occasion d'essayer pour la première fois un rappel, avec auto-bloquant bien sûr. Et donc d'apprendre ce nouveau noeud (après le huit et le cabestan).

Bon sinon, inutile de faire la remarque. J'ai effectivement oublié le casque. Le risque est minime sur ces petits sites mais on ne sait jamais. 

30062014-P1010601.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 28 Juin 2014

Et en extérieur pour Stella. Toujours à la Pierre Champbertin, un site qu'elle a adopté. Les filles connaissent le chemin par coeur... 

28062014-IMG 5646 28062014-IMG 5647 28062014-IMG 5649

On commence par faire la voie en moulinette ("mousseline-mousselinette", 4c) afin de prendre quelques repères puis on se lance après que Papa a équipé la ligne avec les paires et en rajoutant, grâce à des rallonges, des points entre les points. Douze points pour dix mètres. Mais qu'on ne se trompe pas ; il y a quand même moyen de se faire mal en prenant du mou dans la main pour clipper...

Dommage que ce bout de caillou à côté de la maison soit si lustré ; avec ces chaleurs, il est quasi impossible d'aller se balader dans les voies dures.


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 28 Juin 2014


28062014-P1010584 28062014-P1010589

Cette fois c'est la bonne. Les fraises sont mûres et c'est l'occasion de se régaler et de retrouver un vrai goût de fruit (quand on pense au goût de 99% des fraises cultivées et vendues sur le marché...). Comme pour les morilles, et peut-être que ça deviendra le cas pour les mousserons, j'aime bien faire la tournée de mon spot de fraises au moins une fois par an. Bon c'est bien moins rentable que les framboises, les mûres et surtout les myrtilles mais avec les filles, on aura quand même de quoi remplir un gros saladier en l'espace d'une heure trente.

28062014-P1010590.jpg

Le plus difficile est finalement de connaître un endroit suffisamment "rentable" parce que si il faut réfléchir entre deux fraisiers, on n'est pas rendu. Les fraises des bois aiment bien les talus des pistes forestières exposés au soleil, au pire légèrement protégés par la végétation.

C'est un vrai régal de les manger nature, en dessert. Mais c'est aussi l'occasion de tartes, en profitant aussi de sortir des myrtilles du congélo car il en reste encore pas mal de la grosse saison dernière.

28062014-P1010594.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #récoltes

Repost 0

Publié le 27 Juin 2014

28062014-IMG_5655.jpg 28062014-IMG_5652.jpg

Soirée grimpe en famille à la Pierre Champbertin. Les filles progressent avec toutes ces séances. Stella a acquis le noeud en huit et bientôt le "cab" (cab deux fois sur trois, demi-cab sinon donc à peaufiner).

Elles ont maintenant leur petit matériel ce qui est aussi une source de motivation. Pour Stella (7 ans) je vais bientôt passer au cuissard classique alors que Emie (4 ans 1/2) reste au baudrier intégral. Elles ont chacune leur sac à pof (8€ petit modèle Simond) et leur paire de chaussons. J'ai choisi les Simond : confortable et pas cher (25€). Pris assez larges afin de ne pas leur montrer tout de suite à quel point on a mal aux pieds dedans et elles devraient les garder un moment, le fabricant annonçant qu'il s'étire beaucoup.

28062014-IMG 5656 28062014-IMG 5657

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 26 Juin 2014

Belle soirée en perspective et on se trouve dispo avec Manu pour aller grimper avant la nuit. Après un peu de tergiversation on se décide pour aller de l'autre côté de la ville, en Vercors. Ce n'est pas la canicule en vallée mais 27°C, c'est déjà trop chaud pour moi et pour grimper, surtout avec le soleil du soir et les,voies patinées de l'agglo. L'idée est de prendre un peu d'altitude et d'aller se mettre au frais sur une paroi toute "nouvelle", enfin, nouvellement équipée. A peine paru dans le bulletin semestriel de l'ECI, je suis tenté d'aller faire un tour à cette paroi dite des Pieds Frais au-dessus de Montaud dans laquelle deux voies (+ deux autres en cours d'équipement) ont été tracées. L'une d'entre elles, nommée "les bras au show", comporte 5 longueurs de 6a à 7a (cotations à confirmer d'après ledit topal).

Après un peu de voiture, on attaque plus tôt que prévu car on accède au pied des voies en un quart d'heure seulement. Du col de Montaud, se garer au départ du chemin menant à Fessole et prendre à droite une piste montante jusqu'à un replat. Prendre alors la piste qui descend à gauche jusqu'à un panneau de parcelle (n°13) sur un arbre à droite. Suivre alors des cairns à droite jusqu'à la paroi. L'attaque se situe à droite d'une petite grotte.

L1 = 6b (confirmé). 25 m de cheminée, encore peu nettoyée (poussière) mais bon rocher et longueur fort intéressante.

L2 = 5b (au lieu du 6a annoncé). C'est très court (15 m) mais joli. On reste sur notre faim.

26062014-IMG_5600.jpg 26062014-IMG_5606.jpg

L3 = 6c+ (30 m). Belle longueur d'abord en fissure technique puis sortie surplombante avec un pas bien dur.

L4 = 6b+ (30 m). Assez soutenue. Il faut se servir des pieds sous peine de ne pas avancer.

L5 = 5b (au lieu du 6a annoncé, 20 m), et encore, ça court en baskets. 10 m de vrai rocher puis 10 m de terrain herbeux raide. Relais sur un arbre.

26062014-IMG 5609 26062014-IMG_5612.jpg

Au final, on pensait grimper sur cinq longueurs mais en réalité, il n'y en a que trois puisque les deux 6a sont non seulement très court mais en plus, plutôt du 5 et encore sur un seul pas.

On termine donc à 20h30 à la voiture sans se presser mais on n'aura quand même pas le temps d'aller faire la seconde. Dans tous les cas, même si les bras n'ont pas eu le temps de showfer, ce fut un moment sympa. C'est toujours sympa, même si c'est court, de découvrir de nouveaux sites et je reviendrai sans doute faire les autres. Autant la dernière fois je suis rentré à un bon 23h30 à la maison, autant ce soir-là il fait encore jour.

26062014-IMG_5617.jpg



Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0