Articles avec #recoltes tag

Publié le 9 Septembre 2017

Par ce temps pluvieux, quelques images non publiées de l'été dernier, puisque nous sommes officiellement entrés depuis quelques jours dans l'automne météo.

On a sorti les gros

On a sorti les gros

Petite année à myrtilles

Petite année à myrtilles

Tarte aux myrtilles et bière dans les Aravis. Ravito après la course.

Tarte aux myrtilles et bière dans les Aravis. Ravito après la course.

Un bon hamburger chez Elevation. La base à Chamonix après une belle course.

Un bon hamburger chez Elevation. La base à Chamonix après une belle course.

Thibaut dans un 6a(+) à la Floria

Thibaut dans un 6a(+) à la Floria

Votre serviteur sur l'aiguille du Peigne (photo : Thibaut Florant)
Votre serviteur sur l'aiguille du Peigne (photo : Thibaut Florant)

Votre serviteur sur l'aiguille du Peigne (photo : Thibaut Florant)

Quand on n'a pas de tête, on a un porte-monnaie. Pour remplacer le trépied oublié dans les Abruzzes sur un parking (si si), j'ai choisi ce Rollei Traveller Carbon n°1. 200€ seulement et moins d'un kilo sur la balance, rotule ball comprise. Censé supporter jusqu'à 8 kg. Faut pas rêver mais j'ai été surpris par la stabilité avec mon matériel animalier (boitier + téléobjectif = 2500 g)

Quand on n'a pas de tête, on a un porte-monnaie. Pour remplacer le trépied oublié dans les Abruzzes sur un parking (si si), j'ai choisi ce Rollei Traveller Carbon n°1. 200€ seulement et moins d'un kilo sur la balance, rotule ball comprise. Censé supporter jusqu'à 8 kg. Faut pas rêver mais j'ai été surpris par la stabilité avec mon matériel animalier (boitier + téléobjectif = 2500 g)

Demande conseil à Jean-Marc Peillex. J'hésite sur le matériel pour l'arête des Bosses.

Demande conseil à Jean-Marc Peillex. J'hésite sur le matériel pour l'arête des Bosses.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel, #escalade-alpi, #paysages, #récoltes

Repost 0

Publié le 30 Août 2017

Balade avec les filles dans l'idée de faire le plein de myrtilles. Pour le plein, on repassera : il n'y a pas la densité habituelle sur ce secteur. La sécheresse ? C'est en tous cas la cause de l'arrêt de la poussée de cèpes.

Une drôle de lumière le matin, indiquant le changement de temps à venir. La fin de la canicule et le retour de la neige au-dessus de 2500 m. Bonjour l'automne.

Une drôle de lumière le matin, indiquant le changement de temps à venir. La fin de la canicule et le retour de la neige au-dessus de 2500 m. Bonjour l'automne.

Belledonne, couleurs de fin d'été

Belledonne, couleurs de fin d'été

Les derniers. trop sec. On attend la pluie et le retour d'un temps d'automne.

Les derniers. trop sec. On attend la pluie et le retour d'un temps d'automne.

Environ 5 kg quand même

Environ 5 kg quand même

Il sera difficile de faire aussi bien qu'en 2016

Il sera difficile de faire aussi bien qu'en 2016

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #recoltes

Repost 0

Publié le 28 Août 2017

Ils sont là. Avec la chaleur à suivre pour quelques jours, il fallait en profiter. De retour sur une petite place habituellement fructueuse, ils sont sortis en abondance. Quelques images faites avec l'IPhone 5c. Pour une fois, je trouve ça plutôt réussi.

Boletus edulis (ci-dessus et ci-dessous) : le plus connu mais loin d'être le seul cèpe qualifié d'excellent par les cuisiniers. (cliquer sur les images pour agrandissement)Boletus edulis (ci-dessus et ci-dessous) : le plus connu mais loin d'être le seul cèpe qualifié d'excellent par les cuisiniers. (cliquer sur les images pour agrandissement)
Boletus edulis (ci-dessus et ci-dessous) : le plus connu mais loin d'être le seul cèpe qualifié d'excellent par les cuisiniers. (cliquer sur les images pour agrandissement)Boletus edulis (ci-dessus et ci-dessous) : le plus connu mais loin d'être le seul cèpe qualifié d'excellent par les cuisiniers. (cliquer sur les images pour agrandissement)

Boletus edulis (ci-dessus et ci-dessous) : le plus connu mais loin d'être le seul cèpe qualifié d'excellent par les cuisiniers. (cliquer sur les images pour agrandissement)

CèpesCèpes
CèpesCèpes
Boletus pinophilus (pied et chapeau plus rougeâtre) : tout aussi bon
Boletus pinophilus (pied et chapeau plus rougeâtre) : tout aussi bon

Boletus pinophilus (pied et chapeau plus rougeâtre) : tout aussi bon

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #récoltes, #paysages

Repost 0

Publié le 13 Août 2017

Un été avec de beaux épisodes de canicule mais entrecoupés de coups de froid (neige à 2000 m la veille !!!) et de bonnes averses et c'est une saison propice aux chanterelles.

Premier tour avec les filles autour du 20 juillet mais c'était trop tôt comme prévu : seulement un petit kilo mais déjà de quoi régaler nos invités du lendemain soir. Aujourd'hui, je le sentais particulièrement bien et nous étions motivés tous les quatre. Direction le coin "haut" et après 1h30 de marche et la pause midi, nous voici sur la première des deux places. Les chanterelles y sont en abondance comme sur la seconde. Ramassées en seulement deux petits spots méconnus et à l'écart des sentiers, ces huit kilos et demi se placent en troisième meilleure récolte de girolles toutes années confondues. On est loin toutefois de 2004, année où j'ai découvert ce coin. Après un mois d'août très pluvieux, j'avais ramassé plus de sept kilos sur la première place alors découverte. Deux jours plus tard, je découvrais la seconde avec près de douze kilos. Mais fi des chiffres. Val nous préparera un excellent plat pâtes fraîches, girolles en sauce et escalope de dinde pour le soir et on devrait encore se régaler à plusieurs reprises.

Une journée dehors en famille comme je les aime.

Une montée bien agréable

Une montée bien agréable

"Elles" sont bien là
"Elles" sont bien là

"Elles" sont bien là

Descente paisible

Descente paisible

Belle lumière de l'après-midi

Belle lumière de l'après-midi

Bien contents !
Bien contents !

Bien contents !

On va se régaler

On va se régaler

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #récoltes

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2017

Randonnée forestière en Belledonne. La forêt évolue. Ce coin à champignons, fructueux en juillet par temps humide, ne l'est plus. Les arbres ont bien trop poussé. Plantés trop serrés. Il reste heureusement quelques clairières. Les chanterelles y poussent en abondance...

Des ronds de chanterelles

Des ronds de chanterelles

Toujours un plaisir à trouver ce champignon

Toujours un plaisir à trouver ce champignon

Je redescends en coupant les lacets du sentier. Un mouvement attire mon attention. Dans cet amas d'arbres cassés et de gros blocs moussus, deux renardeaux m'observent. En cas de rencontre de ce style, j'ai toujours un téléobjectif dans le sac à dos. Si je n'emporte que le petit hybride, je mets le 45-150 (eq. 90-300). Si j'ai le reflex (et c'est le cas aujourd'hui), a minima le 70-200. Cette fois-ci, j'avais même glissé le petit extender 1,4x.

Les deux animaux entrent dans leur terrier en me voyant approcher. Je dépasse la zone et me poste derrière un gros caillou. Je n'ai pas trop à attendre...

cache-cache
cache-cache

cache-cache

Ce renardeau va sortir du terrier et aller se coucher sur le bloc au-dessus pendant de longues minutes. Il finira par détecter ma présence (j'étais fort mal installé donc difficile de rester immobile) et rentrer à nouveau. Je n'insiste pas plus. En partant, j'enlève deux ou trois branches gênantes pour la photo si jamais je trouvais le temps d'y revenir (dix minutes de marche de la voiture...).

Ce temps frais et humide (image du jeudi précédent au soir) est favorable à l'observation des animaux, comme à la poussée des champignons !

Ce temps frais et humide (image du jeudi précédent au soir) est favorable à l'observation des animaux, comme à la poussée des champignons !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux, #récoltes

Repost 0