Escalade grande classe à la Cournouse

Publié le 21 Août 2011

Le cahier des charges est serré pour ce dimanche : ne pas rentrer tard afin de finir de préparer le déménagement, grimper à l'ombre et léger pour ne pas sécher et se mettre un peu le compte en terme de difficulté. Ni Thibaut ni moi n'avions touché le rocher de la Grande Cournouse dans l'ouest Vercors. C'est donc parti avec un rdv à 6h à Grenoble pour aller gravir "c'est encore nouse", une voie EDinf équipée sur goujons.

17°C au parking et déjà une chaleur suffocante dans l'approche pourtant à l'ombre de cette face ouest. On a 15 minutes d'avance sur le timing au pied de la paroi mais on en perd 40 pour trouver l'attaque de la voie, n'ayant pas assez regardé la face depuis le chemin d'accès et une fois au pied, on n'a plus assez de recul.

8h40 : je mousquetonne le premier point dans la première longueur qui réveille : 6c de 45 m puis rebelotte en L2 avec un 6b+ aussi long. Quand on arrive au relais, on n'a pas fait le voyage pour rien. Après une longueur plus courte et plus facile, c'est au tour de Thibaut de s'attaquer à L4, un 6c+ finalement pas trop dur avec une fin comme j'adore dans une mur jaune déversant à réglettes. L'ambiance est bien au-rendez-vous : gaz !

2011-08-4874---copie.JPGLa longueur suivante m'attend. A0 (et 7b+ parait-il, rien compris pour ma part mais ça passe tranquille avec une pédale et un fifi) au départ puis un magnifique 6c sur un rocher gris très adhérent. On apprend à placer ses pieds sous peine de se la coller.

2011-08-4878---copie.JPG 2011-08-4882---copie.JPG

 

Thibaut enchaîne la longueur clef de la voie (7a soutenu) et avec le sac s'il vous plaît. De mon côté, je ne m'en sors pas si mal même si je suis loin de l'enchaînement. J'entrevois ce qu'il faut faire et avec plusieurs repos, ça le fait pas si mal. Le gaz est de plus en plus présent notamment au R8 où l'on se décale au-dessus du dévers.

2011-08 4883 - copie 2011-08-4886---copie.JPG

 

Le soleil nous rejoint dans la dernière longueur que je gravis laborieusement en tête, suant comme un gorêt. Sans le pinaillage pour trouver l'attaque, on aurait été dans les clous pour grimper toute la voie à l'ombre. A noter, le soleil s'invite dans cette face - pas tout à fait ouest - à 12h30 en été.

Retour paisible (et superbe mais alors, quelle chaleur !!!) par le pas des Voûtes, non sans regarder une voie en cours d'équipement qui attend les amateurs octogradistes.

2011-08-4890---copie.JPG 2011-08-4894---copie.JPG

 

Une voie majeure, un rocher exceptionnel de type Presles ou Verdon, près de 300 m d'escalade et des cotations qui commencent à être sérieuses : 6c / 6b+ / 6a / 6c+ / 7b+ ou A0 et 6c / 7a / 7a+ (bloc) ou A0 / 6b+ / 6c et quelques chose comme 6b/6b+ obligatoire. Avis aux amateurs.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marc 31/08/2011 15:07



Bonjour,


 


je viens de lire et de regarder votre blog sur vos vacances, vraiment bravo, vos photos sont sublimes. C'est une vrai bulles d'oxygène :)


Merci,


Marc



lta38 01/09/2011 14:42



Bonjour et merci pour le passage sur ce blog et pour les encouragements.



renarde1 25/08/2011 14:52



Cette corde en place que l'on voit quand on descend par le pas des Voutes, j'ai l'impression qu'elle pendouille là depuis plusieurs années ... Très impressionnant les images de cette voie. Je me promène parfois dans le secteur, plus tard tu pourras emmener tes
filles visiter la grotte de Pabro, elle est extraordinaire ! (45 mn d'approche pour un adulte marcheur moyen)



lta38 25/08/2011 20:08



Merci pour le tuyau de la grotte. Je garde ça dans un coin de la tête.



Mick et Val 23/08/2011 21:17



Salut Lio,


super voie en effet ! Je l'ai trouvé vraiment classe aussi. Rocher splendide, équipement au poil, secteur hyper calme...bref je suis étonné que cette falaise n'ait pas plus de succès. Dommage que
vous n'ayez pas fait la variante en 7a pour L2, c'est vraiment majeure comme longueur. Sinon, sa voisine (Parenthèse h) est très bien aussi...de quoi aller y faire un tour non ? :)



lta38 25/08/2011 20:07



Faut dire que sur le papier, malgré l'erreur sur l'obligatoire annoncé à 6a (!), les cotes sont quand même exigeantes d'où peut-être la faible fréquentation. On aurait fait le 7a si il était venu
un peu plus haut mais on préférait s'économiser pour la suite. Dommage peut-être car finalement, on est sorti avec encore beaucoup de jus. Bien sûr que je vais revenir faire l'autre !