GM1, un an et des brouettes plus tard

Publié le 29 Juin 2015

Quinze mois exactement d'utilisation intensive. Et déjà une première panne. L'occasion de faire le point sur l'investissement dans le système micro 4/3.

- la qualité d'image. C'est tout simplement très bon ; je ne vois toujours pas la différence avec mon 60D équipé du 17-50 Tamron que j'ai du coup revendu tant il restait à la maison. Mieux, l'objectif 12-32 du kit est très homogène et ne rend pas les bords "flous" comme le faisait le Tamron. A la limite je verrais une dynamique un chouïa en-dessous mais c'est vraiment pour chipoter. Côté montée en ISO, c'est sans doute un poil inférieur aussi mais de pas grand chose (1/2 IL max.). L'objetif possède une filetage 37 mm pour filtres (je possède un ND8 et un polarisant)

- L'ergonomie. Clairement je préfère Canon au niveau des menus et j'ai toujours du mal à m'y retrouver chez pana. Je cherche encore régulièrement des fonctionnalités. Et évidemment, la prise en main est moins bonne que sur un reflex. L'absence de viseur ne me gêne pas trop ; j'ai de bons yeux.

- Les objectifs d'entrée de gamme (le but étant de ne pas se ruiner dans cet investissement, autant pour le côté financier que pour la compacité - et donc accepter des optiques peu lumineuses).
Je ne reviens pas sur le 12-32 pancake du kit. Le 7,5 f/3,5 fish-eye de Samyang est très bon. Dès la pleine ouverture. Ça se dégrade au-delà de f/11. Il n'est pas cher (250€) mais le revêtement est fragile. Il a déjà des traces d'usure. Pas de souci pour la map manuelle. Je cale un peu avant l'infini et en fermant à f/5,6, on est net de 1 m à l'infini. Attention, il m'est arrivé de bouger la bague de mise au point involontairement et d'avoir une série de photos floues.
Le 45-150 Lumix est également très bon et m'a permis de beaux gros plans. Un complément indispensable de 250 g pour 250 €.

- Pour les photos sur pied, j'utilise un Gorillapod Hybrid (190 g). Ainsi, l'ensemble GM1 + 12-32 + 7,5 + 45-150 + Gorillapod n'atteint pas tout à fait le kilo, si tant est que j'ai besoin de tout emporter.

Moins de 1 kg si j'emporte le tout : boîtier GM1 ; Lumix G 12-32 f/3,5-5,6 OIS + filtre polarisant ; Samyang 7,5 mm fish-eye f/3,5 ; Lumix G 45-150 f/3,5-5,6 OIS ; Joby Gorillapod Hybrid. Manquent sur la photo les deux batteries de rechange et le filtre ND8

Moins de 1 kg si j'emporte le tout : boîtier GM1 ; Lumix G 12-32 f/3,5-5,6 OIS + filtre polarisant ; Samyang 7,5 mm fish-eye f/3,5 ; Lumix G 45-150 f/3,5-5,6 OIS ; Joby Gorillapod Hybrid. Manquent sur la photo les deux batteries de rechange et le filtre ND8

Reste que la panne du 12-32 m'inquiète sur la fiabilité dans le temps de ces optiques "légères" et miniaturisées. Généralement, j'achète chez Digit-photo mais ils étaient en rupture du GM1 et je suis allé chez Boulanger qui était très bien placé en terme de prix. Bien m'en a pris car l'enseigne offre un an de garantie supplémentaire aux un an constructeur. Sinon, j'aurais dû débourser 115 € pour cette réparation dont le plus gros est le remplacement du moteur (oui, déjà !).
En tous cas bon point pour Boulanger mais surtout pour le SAV Panasonic (Nikken) : on m'avait prédit un délai de trois semaines. Apporté chez Boulanger Espace Comboire un lundi midi, produit revenu réparé le lundi matin suivant ... On ne peut pas faire mieux en terme de rapidité.

Le bilan général reste très positif et je ferais le même choix aujourd'hui.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Commenter cet article