Tour du Vorassay

Publié le 27 Décembre 2015

C'est une des toutes premières randonnées que j'ai faite dans le secteur depuis que j'ai rencontré Val et que j'y viens régulièrement. C'était en 2003. J'en garde un très bon souvenir et j'y étais revenu à trois reprises depuis, dont deux fois à skis.

Avec ces conditions automnales, c'est l'occasion d'y revenir en famille. L'objectif (avoué) est le pique-nique à Miage ; on verra pour la suite. La première partie se déroule comme prévu et une dizaine de bouquetins nous fait le plaisir de nous accompagner, ainsi que la discrète chevêchette.

En toile de fond, la haute face nord des dômes de Miage, réalisée à skis il y a près de dix ans déjà, à l'époque phare de ma pente raide, d'une traite depuis Grenoble ! Accompagné de Nico B, Nico C et Zavid D. Un très grand souvenir même s'il nous avait fallu chausser en pleine pente à quelques encablures du sommet pour cause de glace. Les glaciers ont bien fondu depuis. C'est inquiétant. Qu'en sera-t-il dans dix ans ?

Première partie forestière

Première partie forestière

Les dômes de Miage

Les dômes de Miage

Arrivée au plateau de Miage

Arrivée au plateau de Miage

La petite troupe

La petite troupe

Près de 14h. En tee-shirt au soleil. Il faut se rendre à l'évidence. Avec la durée des jours à cette époque, le col de Tricot sera sans doute hors de portée pour "Mamie Chat" si l'on espère un retour raisonable et sans encombre avant la nuit. Mais cela lui aura donné un objectif pour l'été prochain et c'est toujours important d'avoir des projets. A chacun son Everest. Celui d'Emie aujourd'hui, c'est bien ce col de Tricot et c'est aussi l'occasion de tester les nouveaux émetteurs-récepteurs radio apportés par le vieil homme à la barbe blanche. Nous réussirons à communiquer clairement depuis le col jusqu'au parking car l'arrivée à la voiture du reste de la troupe sera parfaitement synchro avec la nôtre au sommet.

Avec la chance d'observer une bonne vingtaine de bouquetins dont un gros mâle très coopératif.

Le vieux bouquetinLe vieux bouquetin
Le vieux bouquetinLe vieux bouquetin

Le vieux bouquetin

Nous y traînons jusqu'à 16h15. Malgré les recommandations des randonneurs montés par le nord (glace, échelles non sécurisés...), nous "plongeons" dans le froid du versant nord pour la boucle. Je connais le passage "délicat" : c'est court et le raidillon au-dessus également. Au final, ce sera rando pour Emie que j'assisterai a minima. Un régal entre la première partie tous ensemble au soleil, la montée accompagnée de ses bouquetins (un vieux mâle nous laissera le plaisir de l'observer à trois mètres), le farniente/goûter au sommet, la descente dans la neige, la fin avec les pas qui craquent, guidés par la Nao.

Emie et la face nord des Dômes

Emie et la face nord des Dômes

Arrivée au col de TricotArrivée au col de Tricot

Arrivée au col de Tricot

C'est écrit sur le panneau

C'est écrit sur le panneau

Un peu de glace quand même plein nord

Un peu de glace quand même plein nord

Fin nocturne. Un régal.

Fin nocturne. Un régal.

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #animaux

Repost 0
Commenter cet article