Quand Belledonne s'embrase

Publié le 13 Octobre 2019

Sortie décidée à la dernière minute la veille au soir en lieu et place de la grimpe en raison du vent de sud remettant en question l'objectif initial et par souhait d'être rentré pour midi afin de bosser l'après-midi. Après les plans de myrtilles déjà bien colorés depuis près d'un mois et résistant bien du fait de l'absence de gel mises à part deux journées, cette fois-ci, ce sont les sorbiers et les érables qui se parent de leurs plus belles teintes avec une semaine à dix jours de retard : il faut encore monter au-dessus de 1500 m pour en profiter. En-dessous, cela reste généralement vert. L'EOS 6D armé du petit 17-35 Tamron n'aura pas quitté la bretelle du sac à dos durant toute la sortie. Voici un aperçu de ce décor qui n'a rien à envier à la Scandinavie ou au Canada.

Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase
Quand Belledonne s'embrase

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #randonnée sportive, #Belledonne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chantal Cazeaux 18/10/2019 09:15

Magnifiques photos ! Mais aussi magnifique nature ...
Merci de la mettre en valeur .

lta38 19/10/2019 18:28

Merci à vous !