D'anthologie !!!!!

Publié le 9 Décembre 2012

Celle-là, elle va rester dans les mémoires. Voici une des images fortes de cette journée. Les crêtes de l'Emeindras complètement givrées, croulant sous un mètre cinquante de neige.

2012-12-9037.jpg

"L'histoire" commence devant la maison. Je pars en sandales pour éviter de devoir porter des chaussures trop lourdes et ne pas marcher en chaussures de ski.

2012-12-8805.JPG

L'idée est de faire un gros tour en Chartreuse en déchaussant devant la maison. Pas facile de se donner rdv avec Eric à une intersection dans le Manival, lui venant à vélo de Meylan ; aussi je fais un petit détour (qui justifie les sandales) avec 4 km quasi à plat jusqu'au rond-point de St-Nazaire-les-Eymes. Je vois arriver pile au même moment que moi un vélo et une frontale. Timing parfait.

2012-12-8926.jpg

On commence par les champs au-dessus de la nationale. Il n'a que 10 cm de neige mais elle a pris l'eau et a regelé. Comme il ne devrait pas dégeler en plaine aujourd'hui, le ski est garanti sans touchette au retour.

2012-12-8931.jpg

La couche de neige augmente rapidement. A la cabane du Manival, il y en a 70 cm et les raquettistes (petites b...) montés la veille ont jeté l'éponge.

2012-12-8937.JPG

Commence une trace abominable. Normalement, il faut vingt minutes pour faire les 350 m qui séparent du col du Baure. Aujourd'hui, il nous faudra une heure...

2012-12-8942.jpg

On poursuit jusqu'àl'épaule du Charvet où on commence par une première descente de 400 m jusqu'au hameau du Baure. La neige est 5 étoiles : grosse poudre où le skieur rebondit sans à-coup. Ce sera le thème de la journée.

2012-12-8953.jpg

On remet les peaux et c'est reparti pour une montée à Pravouta. Non ce n'est pas un panneau "travaux" posé à même le sol. C'est un vrai panneau qui donne toute la mesure de l'enneigement à 1300 m pour un début décembre.

2012-12-8955.jpg

On finit par sortir de la couche de nuages...

2012-12-8959.jpg

Le paysage est connu mais on ne s'en lasse point. Derrière, le bec Charvet qui sera la troisième ascension de la journée.

2012-12-8967-copie-2.jpg

De l'autre côté, la dent de Crolles, déjà skiée et en cours de traçage vers un petit couloir à gauche mais pas dans l'itinéraire principal très expoé et qui mène au sommet. La nivo impose aujourd'hui de ne pas prendre ce risque.

2012-12-8972.jpg

Avec Eric, nous attaquons la descente dans la face sud-ouest. Il y a cinq-six traces qui partent du sommet dans l'entonnoir et trois autres skieurs s'apprettent à les suivre. A mon humble avis, c'est une erreur vu comme c'est chargé. Elle part rarement mais quand elle part, cette pente cède justement à cet endroit, là où la pente est la plus forte et où le vent la travaille. Pour éviter cela, il suffit de descendre quarante mètres sur l'arête sud et de plonger ensuite à droite. Ce que nous faisons.

2012-12-8977.jpg

Là encore, c'est du très très grand ski.

2012-12-8990.jpg

On repeaute une nouvelle fois dans les nuages mais cette fois, on en sort rapidement en montant au bec Charvet.

2012-12-8995.jpg

Un coup d'oeil dans le rétro : on voit la SW de Pravouta. Depuis notre passage, d'autres traces s'y sont ajouté. On voit que celles-ci partent du sommet, là où ça peut être plaqué. Sur la droite, nos deux traces qui longent la forêt.

2012-12-9001.jpg

Ambiance des grands jours d'hiver en Chartreuse.

2012-12-8997.jpg

De cette journée, on gardera des images plein la tête.

2012-12-9000.jpg

Le festival se poursuit dans la face ouest du bec Charvet.

2012-12-9005.jpg

Quel ski mais quel ski ! On ne trouve plus les mots.

2012-12-9011.jpg

Le "géant" Chamechaude se rapproche.

2012-12-9013.jpg

On se retrouve de nouveau à tracer en direction du col de la Faita.

 

2012-12-9014.jpg

La quatrième et dernière descente (la plus longue) démarre un peu au-dessus, juste avant l'Emeindras alors on poursuit encore sur la crête.

2012-12-9021.jpg

La crête est complètement givrée !

2012-12-9026.jpg

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer aussi ces deux images là.

2012-12-9028.jpg 2012-12-9030.jpg

On se permet même le luxe d'un petit A-R jusqu'au sommet de l'Emeindras pour casse-croûter au soleil puis c'est la descente. La neige est...

2012-12-9047.jpg

Après deux cents mètres droits sous la crête, on suit un moment le chemin en traversée descendante mais ça reste vraiment skiant et toujours aussi beau.

2012-12-9060.jpg

Dans une trouée, on aperçoit la vallée qui nous tend les bras.

2012-12-9063.jpg

Eh bien justement, on y va ! Il n'y aura que 100 m délicats sur le bas : entre 700 et 600 m d'altitude avec quelques cailloux affleurants et peu de place pour tourner.

2012-12-9070.jpg

On rejoint le Manival où il n'y a plus qu'à se laisser glisser.

2012-12-9079.jpg

Ensemble jusqu'à 400 m d'altitude où Eric va se laisser aller droit jusqu'à son vélo cent mètres plus bas à notre point de rdv du matin. De mon côté, je tire à gauche en faisant les dernières courbes au soleil à l'entrée de Bernin dans les champs.

2012-12-9081.jpg

Petit clin d'oeil : je déchausse pour traverser la route et remet les skis sur les trottoirs encore enneigés pour déchausser symboliquement devant l'école et sous la cote 300 (270 m d'altitude exactement).

Une sortie d'anthologie !

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JC 07/12/2013 10:28


D'anthologie effectivement ! je cherchais mes mots tout au long de ce CR...Je dirais même une premiere en ski en intégrale.Tassantour ! Génial...

lta38 13/12/2013 21:51



Première je sais pas mais ce qui est sûr c'est que si tu veux faire la même un an jour pour jour, prévois plutôt les baskets !!!



kaiser38 12/12/2012 21:25


Merci pour ces infos ! ;-)

Genepis 12/12/2012 17:05


Bonjour, 


 


Un blog toujours aussi interressant depuis le temps que je le suis, et des photos toujours aussi époustouflantes de beauté ! 


Seul petit  bémol, les piques récurents contre les raquetistes ;)


Bonne continuation et encore merci de nous faire profiter de ces superbes sorties !


Génépis

lta38 12/12/2012 21:01



Bonjour et désolé pour les raquettistes contre qui je n'ai absolument rien et j'aime même bien trouver leur trace dans la profonde sur les pistes forestières plates, horribles à tracer aussi en
ski. Sur ce coup-là, j'aurais tellement aimé que cette trace aille plus haut tellement c'était profond... Encore une belle session aujourd'hui avec quelques images je pense sympas. Il fallait
profiter de cette neige à basse altitude et sur les arbres car la pluie revient dès demain pour plusieurs jours. Merci pour les compliments. Bonne continuation.



kaiser38 12/12/2012 15:41


Salut Lionel,


Bravo pour le recit et les photos de cette sortie très originale ! A la prochaine grosse chute, j'irai bien voir le col de Baure, cela passe bien dans la forêt au droit du chemin d'été ?! C'est
assez raide de mémoire.


 


a+

lta38 12/12/2012 20:58



Salut Kaiser38. Merci de ton passage ici. Tu ne crois pas si bien dire. J'en reviens cet après-midi. Je l'avais déjà skié en 2005 sans souci et c'était encore mieux aujourd'hui. On n'a pas touché
le moindre caillou. L'épaisseur est conséquente dès le fond du Manival. Du col du Baure, on a piqué droit à vue pile en dessous du col. Il m'avait semblé que j'y étais passé en 2005 mais ce ne
doit pas être le cas. On passe dans une ravine où il vaut mieux qu'il y ait le paquet de neige sinon ça skie pas et c'est la galère assurée pour remonter. Le mieux est de suivre le chemin un
court moment à droite et descendre ensuite dans un des talwegs qui se présentent.