Publié le 5 Avril 2012

Il y a un an et demi, j'ai acquis un Canon Powershot s95 comme appareil compact, choix que je ne regrette toujours pas aujourd'hui puisqu'il n'a été dépassé depuis que par... le s100 qui est tout simplement son successeur chez "les rouges". Cette gamme est à mes yeux ce qui se fait de mieux en terme de compacité/qualité d'image. En qualité d'image, il n'y a pas que la définition de l'optique. Entrent en compte les aberrations chromatiques bien sûr, mais aussi la gestion du bruit et la dynamique. Et c'est là que le bât blesse. A titre de comparaison mon EOS 450D de conception vieille de plus de quatre ans (c'est dire pour un APN !) fait nettement mieux. C'est normal en terme de dynamique compte tenu de la taille du capteur, mais aussi pour les hautes sensibilités. A 800 ISO, il gère mieux le bruit que le s95 à 640 ; à 1600 ISO mieux que le compact à 800...

S95 1canon-s100-800

 

Recemment, l'offre s'est diversifiée dans le domaine des appareils hybrides, qui, bien que moins compacts que les vrais compacts (vous suivez ?), restent nettement moins encombrants que le plus petit des reflex avec l'avantage de posséder un capteur de taille similaire. Vous l'aurez compris, on peut espérer trouver chez ces hybrides une bonne gestion du bruit et une bonne dynamique, le tout dans un appareil petit modèle. Alors, si je devais acheter un "compact" aujourd'hui, resterais-je sur le s100 ou accepterais-je d'augmenter un peu l'encombrement pour gagner sur les deux critères sur lesquels pêche ce dernier ?

On trouve aujourd'hui deux types d'appareils hybrides en terme de compacité. Ceux à objectif rétractable (Canon G1X et Panasonic GX1 + 14-42 X) et les autres (Sony gamme NEX, Nikon J1 et V1, Samsung NX200, Olympus PEN...). A ce jour, je n'opterais pas pour la seconde catégorie tout simplement parce que même si on reste bien moins encombrant qu'un reflex, je trouve que l'épaisseur de l'ensemble avec le zoom transtandard de base reste trop importante et pénalisante pour un transport sans gêne dans mes actvités de pleine nature.

 

En attendant, il reste donc le GX1 et le G1X (quel casse-tête ! z'auraient pas pu trouver d'autres noms ?). Pour avoir un peu étudié la question, j'aurais tendance à résumer ainsi :

- compacité : avantage Pana car le Canon est un peu pénalisé par sa grande hauteur. Mais bon, vu où nous en sommes dans notre tri sélectif, cet argument passe sans doute au second plan.

- polyvalence : là encore, c'est Pana qui l'emporte avec ses objectifs interchangeables (le Canon n'a pas cette fonction et se comporte comme un compact digne de ce nom). Avec le Pana, je peux ainsi investir pour moins de 300€ dans un zoom 45-175 (eq 350 mm au télé), compact, léger, que je peux mettre dans mon sac pour le jour où je croiserai à nouveau le loup, pour (plus fréquemment) une rencontre animalière sympa, un gros plan de montagne ou d'un personnage, un portrait. Et puis, je peux le laisser dans le coffre de la voiture, ne pas hésiter à le mettre dans le sac lors d'une sortie à skis, choses que je ne ferais pas avec mon 300 mm L IS ou alors avec moult précautions.

- haute sensibilité : d'après les tests, le Canon aurait nettement l'avantage (ce qui ne me surprend point) avec au moins 1IL d'avance.

- piqué de l'objectif : là encore, Canon semble devant avec, surtout, un défaut à priori constaté sur le 14-42 de Pana. La caillou serait en conflit en position télé utilisé aux vitesse d'obturateur comprises entre 1/80 et 1/200 avec un piqué catastrophique inexpliqué et une image floue. Ce défaut sera-t-il corrigé par le firmware ?

Panasonic-Lumix-DMC-GX1-Image canon-G1-X 011

 

Pour finir, je n'ai eu ni l'un ni l'autre en main et cette micro analyse n'est qu'une simple synthèse des différents articles que j'ai pu trouver en ligne.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost0

Publié le 1 Avril 2012

2012-04 7935 - copieOn change un peu de massif pour cette balade dominicale en famille du côté du petit village de la Thuile dans le sud des Bauges.

2012-04 7948 - copie 2012-04 7947 - copie

Ca sent bon le printemps même si à cette altitude, la végétation termine encore son sommeil hivernal. Mis à part les primevères et les crocus qui peuplent les prairies.

2012-04 7961 - copieUne belle idée de boucle en partant du parking du lac et en montant jusqu'au rocher de Manettaz durant laquelle Emie, du haut de ses 2 ans et demi, aura marché deux heures trente.

2012-04 7960 - copie

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost0

Publié le 31 Mars 2012

2012-03-7930---copie.JPG2012-03-7923---copie.JPG

Depuis le temps qu'on était en contac avec Steph (Bauzac), il fallait bien qu'on se croise sur le terrain. Aujourd'hui, c'est direction Presles. Steph voulait un secteur tranquille et on part donc faire les six rappels hyper efficaces de Tatacha. A la base on devait faire "droit chemin" mais Stéphane l'ayant déjà faite, il préférait finalement découvrir une autre voie. Shesep ankh est créditée de trois étoiles dans le topo et des cotations oscillant autour du 6b : ce devrait être beau et grimper. Au final, c'est loin d'être une bouse : très bon rocher, passages variés dalles/fissures. Mais on y apporte notre bémol : on n'est pas dans la plus belle face de Presles pour l'ambiance, les difficultés sont vraiment peu soutenues mis à part quelques pas (on sortira tous les deux avec un goût de "pas assez") et l'équipement est très (trop) abondant. Par longueur, cela donne : 6a ; 4b ; 6b ; 6b+ ; 6a ; 6b+ ; 6b ; 6a ; 6a+ ; 6b. Et déjà l'envie de revenir sur ce site exceptionnel pour une autre voie un peu plus dure.

2012-03-7926---copie.JPG2012-03-7932---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0

Publié le 28 Mars 2012

2012-03-7885---copie.JPGL'enneigement diminue à vue d'œil sous 2000 m et jusqu'à 3000 m en faces sud. La dent de Crolles compte ses jours en terme de skiabilité. Man est motivé pour une sortie du soir et prend un peu d'avance pour faire des photos. Oliv arrive avec un gros retard. Il est quasi 19h quand nous quittons la voiture. Va pas falloir traîner.

2012-03-7886---copie.JPGSeule la traversée nécessitera un court déchaussage à la descente. Pour le reste, tout passe encore à skis mais il faudra rapidement augmenter le nombre de déchaussages dans les jours à venir s'il ne reneige pas.

2012-03-7889---copie.JPG19h45. Summit. On profite des dernières lueurs. C'est réellement un luxe que d'habiter ici.

2012-03-7891---copie.JPGLa descente se fera en grandes courbes : pas le temps de faire la moindre photo.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 28 Mars 2012

2012-03-7849---copie.JPGAprès y être allé avec Val à l'automne et avoir été séduit par cette petite randonnée mais néanmoins sportive, voici que j'y reviens avec Stella.

2012-03-7858---copie.JPGLa première partie déroule assez vite ; il faut juste être vigilant sur les passerelles. Ensuite, je sors la corde et un système de baudrier maison confectionné avec deux sangles de 60.

2012-03-7855---copie.JPG 2012-03-7866---copie.JPG

L'itinéraire est très ludique : passerelles, marches, échelles. Avec la corde, je suis serein. Et bien sûr l'eau et les cascades qui agrémentent le parcours du début à la fin.

2012-03-7876---copie.JPG 2012-03-7863---copie.JPG

Quand il n'y a pas un câble pour se tenir, il y a une excellente racine. Bref, c'est un parcours somptueux que l'on peut parcourir même avec des enfants en toute sécurité, à condition bien sûr de faire ce qu'il faut.

2012-03-7883---copie.JPGLe clou du spectacle : on passe sous la Grande Cascade. Superbe ! Stella ne voulait plus en partir. Pour info, on a bouclé ça tranquillement avec la pause pique-nique et même une petite sieste en trois heures.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost0