Publié le 5 Octobre 2011

ach

Après une sympathique sortie brame du cerf très tôt le matin où le brouillard m'aura empêché de faire la moindre image, me voici cette fois au-dessus des nuages avec Stella.

ach 1Direction Chamrousse où la température est supérieure à celle de la vallée avec le soleil qui tape.

ach 2Une mer de nuages qui incite à quelques pauses réparatrices et contemplatives pour un enfant de 4 ans et demi aux prises avec le chaotique sentier d'accès aux lacs Achard.

ach 5L'automne commence à nous réserver de chouettes couleurs. Aujourd'hui enfin, la lumière est redevenue limpide.

ach 6Des couleurs encore en arrivant à proximité des lacs après une bonne heure de marche. Finalement, Stella tient les temps des panneaux indicateurs. Remarquable pour son âge !

ach 7Une fois arrivés au lac, c'est parti pour la pause pique-nique, un peu de repos et de contemplation, puis une petite séance grimpette sur quelques blocs, avant le retour dans la vallée et pour moi, la fin d'une journée bien remplie à faire fumer les avants-bras à Espace Vertical. Un mercredi actif comme je les aime.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost0

Publié le 4 Octobre 2011

Je viens d'apprendre que la station de ski de St-Pierre-de-Chartreuse pourrait tourner "au ralenti" cet hiver dixit cet article du DL. Suite à une très mauvaise saison 2010-2011. A une autre époque, cela ne se serait jamais produit. Malheureusement, nous sommes en 2011.

Autrefois, on savait placer l'argent gagné aux bons moments et le garder pour les coups durs. De nos jours, les entreprises ne savent plus le faire. Les bénéfices sont de plus en plus rapidement réinjectés dans des aménagements si bien qu'une seule année année catastrophique peut la mettre en péril. 2003, 2004, 2005, 2006, 2008, 2009 et 2010 ont été des années fastes pour l'enneigement des stations de moyenne montagne des Préalpes du nord. Je ne peux pas croire que les bénéfices aient pu y être mauvais. Comment donc deux mauvaises années (2007 ne fut également pas terrible) contre neuf très bonnes suffisent-elles à mettre en péril la station ?

2011-10-1958.JPGJe ne suis pas un fervent pratiquant du ski mécanique mais j'avoue que les petites stations entourées de sapins ont un charme et permettent des moments de détente en famille ou même un peu de performance quand on a une paire d'heures devant soi avec la convivialité que n'ont pas les grosses usines à ski. C'est pourquoi j'espère que St-Pierre trouvera une solution à cette crise et que cette alerte incitera peut-être les gestionnaires à faire preuve d'un peu plus de prudence dans leurs investissements.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost0

Publié le 2 Octobre 2011

Aujourd'hui, c'est rebelotte sur un site de cerfs de montagne. La population n'est pas très dense mais le coin est magnifique et on s'y sent bien seul. Contrairement à la veille, je suis seul et je pratiquerai, chose rare, l'approche. En effet, sur ce site, les animaux se déplacent énormément et il est très difficile de connaître les places précises, d'autant qu'il faut marcher deux bonnes heures pour s'y rendre. Deux heures à la frontale pour enfin entendre les premiers raires. Le premier que je choisis d'approcher, le plus proche, n'est pas assez actif et semble beaucoup se déplacer. A l'inverse, un peu plus loin, un autre cerf semble bien cantonné et bien en voix. Je change alors d'objectif. Le vent est 3/4 face, le terrain s'y prête merveilleusement. A pas de loup, je finis par me poster idéalement et j'observe l'animal depuis un moment. Il se rapproche peu à peu, suivant deux biches. Il brame avec vigueur mais impossible de faire le moindre cliché car il y a toujours des branches entre nous. Soudain, il apparaît tout proche dans une trouée de la pinède de montagne. Je n'ai pas beaucoup de temps pour déclencher car il va à nouveau être masqué par des branches et il suit les biches qui s'éloignent. J'aurais bien attendu un brame pour un cliché d'action mais je ne peux pas laisser passer une telle image même d'un animal immobile. Comme je le craignais, le déclenchement de la photo l'inquiète.

cerf_3.JPG

Mais finalement, il semble repartir vers les biches. Je tente quelques images de profil avant qu'il ne disparaisse.

cerf_1.JPGA nouveau, le voici qui regarde dans ma direction. Cela fait cinq bonnes minutes qu'il est là, à quelques mètres.

cerf_4.JPGIl décide alors de venir droit sur moi pour essayer de m'identifier. C'est vraiment impressionnant ce face à face avec un tel animal. 10 cors seulement mais une bien grosse bête. Je reste immobile.

cerf_2.JPGIl s'arrête puis décide finalement de repartir tranquillement suivre les biches. Quelques instants plus tard, je l'entends à nouveau bramer mais je décide de la laisser tranquille et d'aller me poster sur une petite butte qui domine une zone de clairières. Un cerf finit par traverser, langue pendante, suivant une biche et son faon.

cerf_5.JPGIl faut être prêt à déclencher lorsqu'il passe entre deux bosquets. Je le retrouve un peu plus loin.

cerf_7.JPGCe sera la dernière image de la matinée, le brame s'estompant dès 9h du matin malgré la sauvagerie des lieux, sûrement en raison de la chaleur. Une bien belle matinée qui rattrape le fiasco de la veille.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 1 Octobre 2011

En ce beau samedi d'automne, nous nous rendons avec Nico sur une place de brame de cerfs de montagne. L'idée est de partir en plein après-midi et de s'installer à l'affût pour le soirée. Il fait très chaud ; l'activité devrait être nulle en journée.

2011-10-5239---copie.JPGDurant la montée accompagnés d'une lumière splendide, nous croisons un beau cerf puis une biche dans la forêt. C'est de bonne augure pour la suite.

2011-10-5240---copie.JPGLes arbres commencent à prendre de belles couleurs. Nous arrivons en lisière de forêt et installons notre affût.

2011-10 5248 - copie  2011-10-5253---copie.JPG

 

17h30. Un premier cerf commence à bramer mais il est encore loin... puis plus rien. Et ce sera ainsi jusqu'à la nuit où nous continuerons à ne rien entendre. Incroyable. En descendant en voiture par la petite route qui mène dans la vallée, nous croisons des animaux. Dehors, ça brame à tout va. Les cerfs sont bien là et actifs... au moins la nuit. Que s'est-il passé là-haut ? Un dérangement particulier dans la matinée précédente ? Des chiens de chasse ? des loups ? Nous ne saurons pas mais si l'affût est le meilleur moyen d'observer les cerfs sans les déranger, il peut aussi provoquer une belle frustration... qui fait partie du jeu.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0

Publié le 30 Septembre 2011

cerf 20 - copie-copie-1Depuis 2004, je me rends régulièrement chaque automne sur des places de brame pour assister à ce fabuleux spectacle.

cerf 12 - copie-copie-1Je connais plusieurs sites en Chartreuse, Vercors, Dévoluy, Vanoise, Mont-Blanc, Chablais, Val Ferret...

2011-09 7654 - copieLes premières années, n'étant pas encore équipé en reflex, j'ai réalisé des images de piètre qualité avec un bridge 4mp

P1130309 - copiePuis en digiscopie c'était un peu mieux avec l'avantage de rester à distance des animaux et de pouvoir se passer d'un "vrai" affût

2011-09 4707 - copieAvec un grossissement équivalent à un 2000 mm en 24x36, on a en effet de quoi se tenir à distance !

2011-09 4685 - copieMais le grossissement ne fait pas tout. La qualité d'image reste en deça de ce que l'on obtient avec un reflex.

2011-09 4568 - copieEt puis quand l'animal se trouve un peu trop près, on se retrouve avec des cadrages très serrés, très limites.

2011-09 7350 - copieEt de plus en plus, je préfère montrer l'animal dans son environnement plutôt qu'en gros plan.

cerf 16 - copie-copie-1Le meilleur moyen de faire de belles images reste l'affût.

cerf 11 - copieQu'il soit sommaire et improvisé après une première approche ou fixé à "demeure", c'est le meilleur moyen de passer inaperçu.

cerf 13 - copie-copie-1Dans les terrain pentus, il est souvent plus confortable de viser en contre-plongée

cerf 3 - copieMais cela nuit aux images qui ont un côté moins esthétique, quand ce n'est pas purement et simplement la suppression de l'arrière-plan catastrophique pour le décor.

cerf 14 - copieL'intensité de la voix ne vient pas forcément d'un gros animal. Parfois, un simple huit cors peut avoir du "coffre"

2011-09 7363 - copieA l'époque du brame, bien surveiller les biches car souvent, il y a un cerf derrière elles.

cerf - copie-copie-1La période du brame début en septembre, plus ou moins tôt selon les années. C'est encore un peu l'été côté décor.

cerf 1 - copieSauf peut-être pour les sites d'altitudes où l'herbe déjà jaunie par les premières gelées donne un avant-goût d'automne.

2011-09 4652 - copiePeu à peu l'automne s'installe et le brame bat son plein.

cerf 21 - copie-copie-1En altitude, dans les secteurs où ils sont peu dérangés, les cerfs peuvent bramer toute la journée.

cerf 17 - copieEt en tous cas rester actifs dans l'alpage.

cerf 18 - copie-copie-2Parfois, ils passent bien près si on arrive à être discret et au bon endroit.

cerf 19 - copiePeu à peu la hêtraie se teinte de belles couleurs.

cerf 22 - copie-copie-1A la mi-octobre, elle prend carrément feu.

cerf 9 - copie-copie-1On approche déjà de la fin du brame.

cerf 5 - copieLes animaux deviennent plus discrets côté voix même si leur activité continue jusqu'à la fin du mois.

cerf 6 - copie-copie-1Un professionnel ne serait sûrement satisfait d'aucune de mes images mais ces moments sont avant tout de grands souvenirs au même titre qu'une belle sortie à skis dans la poudreuse ou une belle voie d'escalade.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost0