Publié le 10 Juillet 2014

Première semaine de vacances et une météo particulièrement désagréable. Quelques jours un peu plus au sud pour échapper à la pluie (pas totalement quand même), au brouillard mais pas au froid.

09072014-P1010682.jpg

Des airs de sud

09072014-P1010724.jpg

Les vautours de Rémuzat

09072014-P1010751.jpg

Images prises au GM1+45-150. Le grossissement permet d'accrocher quelques images sympas ; en revanche, pour l'AF avec visée sur écran, c'est quand même un gros combat par rapport à l'utilisation du reflex.

09072014-P1010772.jpg

Les filles en paysage déjà provençal.

09072014-P1010680.jpg

mûriers en fleurs.

08072014-P1010673.jpg

goéland immature sur les rives d'un petit lac

08072014-P1010660.jpg

Petit tour d'accro-branche même si je n'en suis pas très fan.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost0

Publié le 7 Juillet 2014

Surprise en arrivant au quatrième relais de la voie. Un replat bien nettoyé et trois fauconneaux (c'est comme ça qu'on dit ?) sous un petit auvent rocheux. A mon arrivée, petite réaction de leur part : plumage un peu gonflé et bec ouvert puis, me mettant un peu à l'écart sur le côté, un peu plus apaisés.

06072014-IMG_5682.jpg

Pour le moment, il vaut mieux donc éviter de parcourir cette voie (pisse and love, cascade de la Pisse, vallée de la Romanche). Toute cette paroi est très prisée par le crécerelle et j'ai pu discerner au moins deux autres nids avec allers et venues des adultes.

06072014-IMG_5689.jpg

Sympathique rencontre même si on se sent comme un intrus et pas du tout à sa place lorsque l'on arrive ici. Il a bien fallu y passer quelques minutes, les plus discrètes possibles, avant de repartir vers le haut, en espérant que tout ce petit monde rejoindra bientôt la voie des airs.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 6 Juillet 2014

06072014-IMG_5673.jpg 06072014-IMG_5674.jpg

Retour dans le coin pour faire la voie de gauche sur les conseils de Manu. Dès le départ, on est vite dans le bain : pieds fuyants, pas obligatoires. Et ça grimpe !

06072014-IMG_5692.jpg 06072014-IMG_5697.jpg

Plus haut, c'est davantage athlétique mais jamais trop. Les longueurs se raccourcissent au fur et à mesure que l'on monte en raison d'une complexité obligeant à un cheminement tortueux autour des surplombs et zones brisées. Attention, il y a un nid de faucon crécerelle au R4. Il vaut donc mieux éviter la voie pendant encore une bonne quinzaine.

06072014-IMG_5699.jpg 06072014-IMG_5702.jpg

Avec Candice, nous avons trouvé l'escalade exigeante et digne d'intérêt malgré un rocher (gneiss) qui n'est pas toujours des plus beaux. Il faut avoir un bon niveau de 6 pour l'apprécier. 6b obligatoire sans doute. Un demi-cran en-dessous de sa voisine de droite, Pisse and love se déroule sur dix longueurs au-dessus de la Romanche : 6b ; 6a+ ; 6b ; 6c(+) ; 6a ; 6b ; 6c(-) ; 6a+ ; 6c ; 6a+. Seuls les dix derniers mètres sont à jeter (moussus à souhait).

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0

Publié le 5 Juillet 2014

C'est un qualificatif que l'on me donne parfois en raison d'une certaine hyperactivité (devrais-je hyperactivité certaine ?) côté sorties montagne/ski/grimpe/rando/nature/photo, etc.

05072014-P1010619.jpg

Aujourd'hui, les acharnés donc (définition du petit lio illustré : famille de l'acharné) se dirigent vers le lac Achard au-dessus de Chamrousse après une montée à la croix en cabine.

05072014-P1010622.jpg

Le temps est couvert à la mi-journée mais des écalircies sont attendues et il ne devrait pas y avoir de pluie. La température est fraîche ; quasi parfaite pour marcher. On passe le col des l'infernet et ses petits lacs puis on arrive aux lacs Achard, au pied d'un pilier où Jacques Carles vient de tracer une petit voie nommée "les Acharnistes".

05072014-P1010629.jpg

Les filles manifestent leur désir de jouer un peu au bord de l'eau ; pendant ce temps, je vais voir cette petite voie et me rendre compte de la possibilité de les y emmener.

05072014-P1010633.jpg

Finalement, je laisse tomber l'idée car l'approche, bien que courte (100 m de déniv), se déroule au milieu d'arbrisseau typiques de Belledonne (rhodos, myrtilles, genièvres...) et aussi de quelques blocs et je ne voudrais pas décourager Emie et ses petites jambes. Toutefois au pied du bousin, je me laisse tenter par une montée dans la voie... en baskets. Il faut dire que ce n'est pas très dur : 4b, jardin, 3c, 4b, jardin. La vue reste splendide sur les lacs et le Taillefer. Il faut venir ici en mode rando, en baskets, avec 30 m de corde, un baudrier et sept dégaines et concevoir cette petite voie comme un encart initiatique et original à la rando. Le rocher y est très bon et la voie équipée en goujons. Retour ensuite par les pistes de la Croix. pour ma part, je descends par le couloir en rive droite pour rejoindre la troupe au lac.

05072014-P1010640.jpg

On a quand même pas transporté le matos pour rien donc on fait grimper les filles sur une belle dalle au-dessus du lac.

05072014-P1010642.jpg

Retour à pied par le sentier (bien caillouteux pour les petites jambes) de Roche Bé puis encore jusqu'au Recoin. Un fort belle après-midi, ponctué par un repas au 76 avenue, sympathique adresse de restau à Chamrousse.


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0

Publié le 1 Juillet 2014

Je n'avais jamais grimpé sur ce site d'escalade aux portes de Grenoble. Je m'en étais fait une idée pas terrible... à tort.

Le plus difficile est la traversée de Grenoble à 17h mais une fois sur le site, on y accède en cinq minutes. Il y a même une fontaine dans le vieux... Fontaine qui permet de remplir les bouteilles que l'un et l'autre avons emportées... presque vides.

Nous sommes allés dans les nouveaux secteurs de gauche, d'abord au-dessus puis au-dessous du sentier et avons fait :

- "critique facile", 6a. Presque insuffisant pour s'échauffer car vraiment pas difficile (5c ?)
- "bobola", 6b. Très joli. Final superbe et un peu bourrin où il ne faut pas traîner (dévers prononcé mais bonne prises).
- "Lilou", 6c. Ca passe à vue mais avec le peu de rési actuelle, je sors du crux au premier tiers très entamé et je lutte jusqu'au bout pour enchaîner. Peut-être 6c+.
- "Max", 7a. Bon ben là, après le 6c, autant dire que j'arrive en haut mais très loin de l'enchaînement même si tous les pas sont faits. Il aurait fallu y aller avant le 6c. C'est très beau et très rési (35 m). 
- ? ; 6b+. J'ai oublié le nom. Dans le petit mur de gauche sur strates jaunes. C'est très beau mais vraiment pas dur du tout. 6a+ suffirait je pense.

01072014-IMG_5663.jpg 01072014-IMG_5666.jpg 01072014-IMG_5671.jpg

On a croisé Manu qui enchaînait à vue tous les 7a du secteur et même le 7b/b+. Quelle pêche !

Sinon, probablement les plus vilaines images de l'histoire de ce blog (il en faut bien)...

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0