Publié le 2 Juin 2019

Loup y es-tu ?... Le loup, comme le lynx, sont typiquement les animaux que l'on ne voit pas mais qui eux, nous voient. A contrario du cerf ou du chevreuil qui s'enfuit bruyamment dans la forêt à l'approche du bipède, le loup  a de grandes chances d'être posé sur un rocher, au creux d'un arbre, sur un promontoire décalé des sentiers... et d'observer discrètement tout notre remue-ménage. Je ne le saurai jamais mais je serais très curieux de savoir combien de fois j'aurais pu l'observer si, en passant à proximité ou à portée de jumelles, j'avais été au courant de sa présence.

Depuis que j'ai entrepris de connaître un peu cet animal dans nos montagnes en 2018, je ne l'ai aperçu en direct qu'une seule fois. Nous verrons ce que 2019 nous réserve. En attendant, cette quête du loup reste avant tout un prétexte pour sortir et durant ces pérégrinations, la nature nous offre tout son cortège de trésors.

loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau
loup, renard, chamois, blaireau

loup, renard, chamois, blaireau

chamois

chamois

Grimpereau des bois

Grimpereau des bois

Précédé de quelques heures seulement, compte tenu des températures

Précédé de quelques heures seulement, compte tenu des températures

Autre trésor
Autre trésor

Autre trésor

Rien que pour les yeux

Rien que pour les yeux

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux, #loup, #récoltes, #balade, #Chartreuse

Repost0

Publié le 1 Juin 2019

Seconde journée de ce que l'on aurait pu faire en une seule journée y compris avec les enfants et sans forcer. Mais c'est quand même une toute autre dimension que l'immersion en montagne, surtout quand le paysage s'appelle les hauts plateaux du Vercors, au printemps, par beau temps. Les avantages sont multiples : on profite plus longtemps du décor, du lever et du coucher du soleil (au lieu d'aucun des deux), on échappe à la chaleur de l'après-midi (on ne marche pas à cette heure-là), on profite de la quiétude des lieux, on peut observer davantage d'animaux...

Après un beau bivouac, on poursuit donc vers le nord pour boucler notre itinéraire. 

Balade en Vercors
Balade en Vercors
Balade en Vercors
Balade en Vercors
Balade en Vercors
Balade en Vercors

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Vercors, #randonnée sportive

Repost0

Publié le 31 Mai 2019

Le retour de véritables journées printanières pour ce pont de l'Ascension était une main tendue pour retrouver les bivouacs en montagne avec les enfants. Direction le Vercors et ses hauts plateaux toujours aussi magiques quelle que soit la période de l'année. Au départ de Chichilliane, il y a peu de monde en direction du pas de l'Essaure mais c'était sans compter sur la foule montée facilement et bien plus rapidement par Combau. Et pas facile de s'en échapper. Malgré tout, on parvient à rejoindre le lieu présumé de bivouac et la quiétude revient en seconde partie de journée. Farniente, observations d'animaux ou jeux ou choix pour les uns et les autres. En soirée, goupil passe faire un repérage ; dans la nuit, il s'immiscera sous les absides pour chaparder les poubelles. Le saligaud !

Au-dessus du pas de l'Essaure

Au-dessus du pas de l'Essaure

L'essence des hauts plateaux

L'essence des hauts plateaux

Sous les yeux du seigneur

Sous les yeux du seigneur

Bon, on va se poser ici

Bon, on va se poser ici

Jeux de l'après-midi
Jeux de l'après-midi
Jeux de l'après-midi

Jeux de l'après-midi

On cherche la petite bête

On cherche la petite bête

Instants de bivouac

Instants de bivouac

Belle soirée
Belle soirée
Belle soirée
Belle soirée

Belle soirée

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #nuitée, #Vercors

Repost0

Publié le 30 Mai 2019

Première session de grimpe sur du vrai rocher pour les filles. Ce n'est pas la même musique qu'en salle et si sur la résine, ça monte en tête sans souci, ici, personne ne se bouscule au portillon. Bon ; chaque chose en son temps. Ca oblige bibi à aller poser les moulinettes et refaire travailler tranquillement son doigt. Deux tests concluants cette semaine jusqu'au 6a/b. 

Direction le petit site du col du Coq où la partie gauche réserve de belles envolées du 4 au 5c sur un superbe caillou. C'est assez rare autour de Grenoble dans ce niveau de difficulté pour ne pas être signalé.

Avec tables de pique-nique juste au pied. Et peu de monde malgré ce jeudi férié.

Pour prolonger la journée, le parking étant à moins de quinze kilomètres de la maison, je m'offre une petite dent de Crolles du soir : montée, Oeille, descente Barrère puis Glaz bien bien gras. Pas le coucher de soleil espéré en raison d'une lumière diffuse mais toujours un beau moment sur cette boucle magnifique.

Les belles voies du Coq

Les belles voies du Coq

On n'en parle pas suffisamment mais l'escalade, c'est tout autant un bon assureur qu'un bon grimpeur. A l'occasion, il serait bien de développer un peu sur ce blog concernant l'assurage tant on observe des cordées parfois fantaisistes.

On n'en parle pas suffisamment mais l'escalade, c'est tout autant un bon assureur qu'un bon grimpeur. A l'occasion, il serait bien de développer un peu sur ce blog concernant l'assurage tant on observe des cordées parfois fantaisistes.

On termine la session en faisant une grande longueur coupée en deux histoire de faire un petit relais et sortir au sommet. Pour ma part, toujours un immense plaisir de grimper avec ces Adidas Terrex Scope, malheureusement arrêtées par le fabricant. Hâte de voir ce que ça donne avec la Guide Tennie de Five Ten puisque la branche Adidas semble désormais se scinder en deux : Terrex pour les vêtements et les baskets de randonée/trail ; Five Ten pour l'escalade

On termine la session en faisant une grande longueur coupée en deux histoire de faire un petit relais et sortir au sommet. Pour ma part, toujours un immense plaisir de grimper avec ces Adidas Terrex Scope, malheureusement arrêtées par le fabricant. Hâte de voir ce que ça donne avec la Guide Tennie de Five Ten puisque la branche Adidas semble désormais se scinder en deux : Terrex pour les vêtements et les baskets de randonée/trail ; Five Ten pour l'escalade

Les filles devant Pravouta dont elles ont déjà quelques ascensions à leur actif

Les filles devant Pravouta dont elles ont déjà quelques ascensions à leur actif

Les derniers feux depuis le sangle de la Barrère
Les derniers feux depuis le sangle de la Barrère

Les derniers feux depuis le sangle de la Barrère

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #escalade-alpi, #Chartreuse

Repost0

Publié le 26 Mai 2019

Que de monde ce matin lors de cette sortie un peu improvisée au dernier moment ! Départ 6h, retour midi et déambulations dans "mes" montagnes en découvrant encore des sentes et passages que je ne connaissais pas. A vrai dire, c'était un itinéraire bis en raison de la neige m'ayant empêché de poursuivre (ce qui aurait été possible mais au pris d'efforts, en baskets...) là où j'avais prévu de passer.

Parti avec le petit EOS 100D et le 300 f/4 "allégé" (entendez par là, sans le collier de pied) au cas où, je n'ai pas regretté et suis même arrivé à épuisement de la batterie. Il est vrai que j'avais oublié que ce n'était pas (du tout) la même autonomie que le 6D.

La matinée a commencé avec une harde de cerf puis des chevreuils et un sanglier. Des chamois et des tas de petits oiseaux ont complété la liste des observations. J'ai également eu le plaisir de (re)voir une chevêchette mâle.

Mésange noire apportant le ravito au nid

Mésange noire apportant le ravito au nid

Chevêchette
Chevêchette
Chevêchette

Chevêchette

Au décollage : une image dont je rêvais depuis un moment. Mise au point manuelle "en avant", fermeture du diaph à f/9, 3200 ISO, 1/500è sec et un peu de chance avec la rafale à seulement 4 im/sec du petit 100D

Au décollage : une image dont je rêvais depuis un moment. Mise au point manuelle "en avant", fermeture du diaph à f/9, 3200 ISO, 1/500è sec et un peu de chance avec la rafale à seulement 4 im/sec du petit 100D

Ce brocard a mis plusieurs minutes avant de me détecter, à force de se rapprocher de moi

Ce brocard a mis plusieurs minutes avant de me détecter, à force de se rapprocher de moi

Une belle ambiance de printemps

Une belle ambiance de printemps

En retard, une narcisse à 1200 m d'altitude

En retard, une narcisse à 1200 m d'altitude

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #chevechette, #animaux, #balade, #Belledonne

Repost0